Hextronics Atlas M300 : une station d’accueil et de recharge destinée aux vols automatisés des M300 RTK de DJI

0
474

Le constructeur Hextronics avait déjà proposé, en mai 2021, une station d’accueil pour le Mavic 2 de DJI (voir ici). Il a désormais ajouté à sa gamme l’Atlas M300, une docking station destinée au M300 RTK de DJI. Le but ? Automatiser des vols, y compris pour la recharge des batteries. C’est un boitier capable de résister à une mauvaise météo, avec une régulation interne de la température basée sur une climatisation. Elle contient jusqu’à 8 batteries et les recharge simultanément. La promesse est d’enchainer les missions avec des temps-morts qui ne dépassent pas les 4 minutes. 

Mobile…

La station est suffisamment mobile pour être placée à bord d’un véhicule, avec l’aide d’un add-on pour pickups. Comme pour le précédent modèle, la partie logicielle est assurée par FlytNow Auto de la société FlytBase. Elle regroupe des outils de préparation et une automatisation du planning des missions, un retour vidéo live, le contrôle de l’ouverture et de la fermeture de la station à distance, et le stockage de journaux de vols. Elle permet au M300 RTK de se poser y compris avec un payload imposant. 

Le nerf de la guerre ?

Cette station entre en concurrence avec celle que va bientôt proposer DJI pour ses nouveaux appareils M30 et M30T (voir ici), et surtout la solution Skeyetech de Azur Drones (voir ici). Laquelle dispose d’un avantage important face à ses concurrentes : elle a été autorisée pour des exploitations sur différents sites sensibles en Europe, en conformité avec les requis européens qui nécessitent de lourds travaux réglementaires. La page du Atlas 300 se trouve ici sur le site de Hextronics et là sur celle du partenaire FlytBase.

Article précédentLa descente VTT Red Bull à Valparaiso 2022 filmée en FPV par les Dutch Drone Gods
Article suivantAscent Systems : le NX30, un drone coaxial destiné à porter de petits chargements

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.