Avec la GoPro Hero10 Black Bones, GoPro désire séduire les amateurs de vols en FPV

2
1661

Depuis la GoPro Hero5 Session, le constructeur GoPro avait boudé l’usage de ses caméras sur des drones de type racers. Et pourtant, les passionnés ont continué à placer les GoPro à bord de leurs appareils, au prix parfois d’un déshabillage assez complexe à réaliser pour gagner en poids – les GoPro « naked ». On imagine qu’un responsable de business unit chez GoPro a fini par convaincre ses pairs qu’il était temps de réagir face aux concurrents Insta360 et DJI qui ont grignoté des parts de marché. Le résultat, c’est la GoPro Hero10 Black Bones !

Les caractéristiques

Pour faire simple, la Hero10 Black Bones est une GoPro Hero10 Black, avec les mêmes caractéristiques en définition et nombre d’images par seconde (5.3K60, 4K120 et 2.7K240) débit, outils de stabilisation HyperSmooth 4.0, liaison sans fil wifi et Bluetooth. Mais elle est compactée pour gagner en encombrement et en poids. Elle mesure 5 cm de hauteur, 6,8 de largeur, et 2,9 de profondeur, pour un poids de 54 grammes sans sa protection d’objectif amovible, 60 grammes avec. La caméra est fournie avec une fixation pour support GoPro.

Sans batterie !

Pour passer des 153 grammes de la GoPro Hero10 Black à 60 grammes, le régime minceur ne repose pas sur un miracle : le constructeur a simplement choisi de retirer la batterie. Elle est donc à alimenter via un connecteur mâle GH1.25-3P avec du 5V à 27V (soit 2S à 6S, avec un BEC intégré). Note : la référence du connecteur n’est pas exacte dans les documents de GoPro. Il s’agit en fait d’un connecteur Molex Pico-SPOX de 1,5 mm. Des internautes disposant de la caméra ont indiqué qu’un connecteur JST ZH 1,5m convient aussi (et se fixe de manière sécurisée) en retirant un ergot. Il faudra donc dégainer le fer à souder, à moins que les constructeurs de racers ne s’adaptent rapidement en proposant des câbles prêts à l’emploi.

L’interface…

Toujours pour gagner en poids, GoPro a choisi de se passer de l’écran au dos de la caméra. Pour piloter la caméra, il est possible d’utiliser les deux boutons à l’arrière du boitier, l’application Quik sur smartphone, la télécommande The Remote (disponible en option), la radiocommande du drone, ou le système de QR codes initié par le GoPro Labs. Les images, brutes ou déjà stabilisées avec HyperSmooth 4.0, peuvent profiter d’une stabilisation en post-production avec l’application ReelSteady 2.0 présente dans le GoPro Player.

Quand ? Combien ?

La Hero10 Black Bones est proposée à 530 € directement sur le site de GoPro, soit le même prix que la Hero10 Black. Mais l’offre n’est valable qu’aux Etats-Unis ! Sera-t-elle disponible en France ? Probablement, mais le constructeur n’a rien indiqué à ce sujet.

C’est intéressant ?

Oui si vous n’avez pas envie de vous lancer dans la réalisation d’un GoPro naked. Mais dans le cas contraire, une GoPro naked est moins chère avec l’avantage de peser encore moins lourd…

 

2 COMMENTAIRES

  1. Excellente initiative de la part de GoPro. Sauf… son prix… D’émir !!
    Bon sang, à quand un nouveau format cube, type Session ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.