Suisse : UAS.gate, une plateforme dédiée aux pilotes de drones

2
1415

La Suisse n’a toujours pas adopté la réglementation européenne (voir ici). Elle propose toutefois une plateforme spécialement destinée aux usagers de drones, loisir comme pro. Mise en place par l’Office Fédéral de l’Aviation Civile (OFAC), elle anticipe l’adoption de la réglementation européenne par la Suisse.

L’enregistrement exploitant UAS

Il s’agit de l’enregistrement des exploitants de drone, à la manière européenne. La procédure permet d’obtenir un numéro d’exploitant UAS (commençant par CHExxxxx) à apposer sur les drones de plus de 250 grammes et ceux équipés d’une caméra. Pour le plaisir, puisque pour le moment, ce n’est pas requis par la réglementation suisse. Mais il y a autre intérêt à le faire dès maintenant : cela permettra d’éviter de payer, puisque l’enregistrement sera payant lorsque la réglementation européenne aura été adoptée. L’enregistrement est un peu plus contraignant qu’en France, puisqu’il faut les coordonnées complètes, une copie d’une pièce d’identité, et la preuve d’une assurance RC. Pour le moment, la procédure d’enregistrement n’est disponible que pour les résidents suisses, ceux hors de l’Union Européenne, et les personnes morales (sociétés).

Le certificat A1/A3

Il s’apparente à la formation A1/A3 que l’on peut passer en France et dans plusieurs pays européens. Le certificat s’obtient en suivant une formation en ligne validée par un QCM de 40 questions, toujours en ligne. Théoriquement, ce certificat est requis pour piloter un appareil de plus de 250 grammes. Mais là encore, la réglementation européenne n’étant pas adoptée par la Suisse, il n’est pas obligatoire. Le passer permet tout de même de se tenir au courant de ce qui se passe dans les autres pays européens. Et de profiter de la gratuité du certificat, qui cessera une fois la réglementation européenne adoptée.

Ce qu’il faut savoir ?

Lorsque la réglementation sera adoptée, les formations suivies en Europe (notamment en France) seront valides en Suisse. Réciproquement, les certificats obtenus en Suisse seront valides en Europe. Quand ? L’OFAC ne donne aucune date. UAS.gate est accessible à cette adresse. Les explications complètes se trouvent là.

2 COMMENTAIRES

  1. Volant a la fois en Suisse et en France je n’aurais donc pas à repasser l’examen en Suisse si je l’ai déja passer en France pour voler en catégorie A1/A3 ? De même pour l’enregistrement du pilote ?

  2. @ Desmarest Alexandre : Concernant l’examen A1/A3, il n’y a à ma connaissance pas encore d’accord sur le sujet et pas de nécessité d’avoir passer cet examen en Suisse. Il faudra attendre la suite du cheminement de l’adoption des règles européennes en Suisse pour être fixé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.