Fat Shark en phase de rachat par Red Cat

3
1519

Fat Shark, c’est la société fondée en 2007 qui domine le marché des lunettes destinées au retour vidéo analogique pour les drones de FPV racing. Ses parts de marché ont été récemment entamées par le constructeur DJI et sa solution de FPV numérique. Les efforts de Fat Shark pour proposer une solution numérique face à DJI, avec Byte Frost puis Shark Byte (voir ici) en version Bêta, n’ont pas encore séduit les pilotes. Red Cat Holdings, c’est une société spécialisée dans le stockage et l’analyse de données captées par des drones, via son système Dronebox. Elle avait mis un pied dans le monde des FPV racers avec l’acquisition, en juin 2019, de Rotor Riot (voir ici).

Selon Red Cat ?

L’acquisition de Fat Shark n’est pas encore indiquée sur le site de Red Cat.

Selon Jeff Thompson, CEO de Red Cat : « L’acquisition de Fat Shark renforce notre position par un accès direct à une technologie FPV de premier ordre, mise en avant par les pilotes professionnels et les passionnés de drones. La combinaison fournit non seulement une chaîne d’approvisionnement entièrement intégrée, mais ajoute des capacités de conception et de développement ainsi qu’une fabrication et une distribution internationales ».

Selon Fat Shark ?

Allan Evans, le boss de Fat Shark, parle surtout de Rotor Riot : « Nous sommes ravis de cette collaboration et de tirer parti de l’expérience des meilleurs pilotes de Rotor Riot alors que nous développons et étendons nos systèmes vidéo numériques. Rotor Riot est particulièrement bien placé pour nous aider à construire de meilleurs produits FPV et à nous développer pour la formation en entreprise et les solutions sur le terrain ».

Et selon Rotor Riot ?

Alex Vanover, champion de la DRL et pilote Rotor Riot, avec des lunettes Fat Shark.

C’est Chad Kapper, le CEO de Rotor Riot et CMO [Chief Marketing Officer] de Red Cat, qui décrit le futur : « La nouvelle gamme de casques numériques de Fat Shark, avec leur fonctionnalité ‘prête à l’emploi’, s’intègre parfaitement à nos packs « Ready To Fly » (RTF). Nous sommes ravis de promouvoir leurs fonctionnalités sur notre chaîne YouTube et notre boutique numérique www.rotorriot.com, ainsi que de leur faire profiter de la forte notoriété de la marque Rotor Riot. Nous pensons que cette collaboration nous permet également de poursuivre notre expansion sur les marchés émergents du jeu et de la réalité augmentée avec de futurs produits innovants ».

Dans quel but ?

L’acquisition, dont les détails chiffrés n’ont pas été dévoilés, pourrait être finalisée avant le 1er novembre 2020. Elle devrait permettre à Fat Shark de continuer son développement face au bulldozer DJI. Une bonne nouvelle pour les différentes technologies employées dans le FPV continuent à être stimulées, développées et commercialisées. Reste à savoir si la boutique Rotor Riot va continuer à faire la promotion du système DJI et conserver le statut de « DJI Official Dealer »…

Source : Rotor Riot

3 COMMENTAIRES

  1. Fatshark ont eu de belles années, mais je dirais que ça sent le sapin pour eux. A force de nous entuber pendant des années à vendre une fortune leurs lunettes sans jamais ou presque innover et évoluer, les DJI sont arrivés. Ils ont vécu sur leur acquis, pourtant le monde bouge très vite surtout dans ce monde là, ils ont fait une grosse erreur je trouve et ont laissé un boulevard à DJI et je ne donne pas cher de leur peau dans les 2 ans à venir, c’est tout de même dommage pour la concurrence.

  2. Si FatShark veut survivre, le digital est la seule option. Aujourd’hui même le prix n’est plus tellement un obstacle à voler en DJI…
    Objectif pour Fatshark : sortir un masque compact et stylé, en une unité type “airunit” sans marché sur les brevets DJI…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.