DJI : la restructuration selon Reuters

4
4858

L’agence Reuters a publié un long article concernant DJI. Elle y explique que le constructeur opère depuis quelques mois une réduction de ses équipes de ventes et de marketing. Des chiffres ? Les effectifs seraient passés de 180 à 60 personnes à Shenzhen dans les équipes de ventes pour les professionnels. L’équipe de production vidéo, en charge de la promotion des drones de prises de vues aériennes, serait passée de 40 personnes à seulement 3 personnes. Selon Reuters, les postes-clés de DJI sont désormais occupés par des chinois venus de Shenzhen. Les équipes de traduction auraient également été remerciées. Martin Brandenburg, responsable Europe de DJI, a quitté la société au printemps 2020.

Les raisons ?

Reuters évoque bien sûr la crise sanitaire de la Covid-19, que la Chine a anticipé avec quelques mois d’avance. A cela s’ajoute la pression exercée par les Etats-Unis et la politique « America First » de Donald Trump, qui entraine des changements majeurs dans l’économie du numérique et de la high-tech (voir ici). Les accusations récurrentes d’atteinte potentielle à la vie privée et de manquement à la sécurité des données, même si DJI s’en défend, n’ont pas facilité la tâche du constructeur (voir ici). L’agence n’évoque pas le sujet, mais la complexité des réglementations appliquées aux drones sur la planète n’a pas joué en faveur du constructeur, notamment le pénible signalement électronique à distance (voir ici).

Le commentaire officiel ?

Reuters a recueilli le commentaire d’un porte-parole de DJI (sans donner son nom) : il a reconnu que la structure de DJI « devenait difficile à gérer » après des années de forte croissance. Il a indiqué que les chiffres avancés par Reuters étaient « très inexacts ». Et ajouté : « Nous avons dû prendre des décisions difficiles pour réaligner les talents afin de pouvoir continuer à atteindre nos objectifs commerciaux pendant les périodes difficiles ». Le constructeur est toujours leader du marché des drones de loisir, professionnels et de l’industrie, avec une part de marché estimée à 70 %, ce qui laisse peu de place à ses concurrents. Les récentes annonces de la marque indiquent une diversification vers des univers nouveaux comme la détection des obstacles pour les véhicules autonomes (voir ici). Comme bien d’autres sociétés high-tech à forte progression, les difficultés des derniers mois constituent un challenge complexe…

Source : Reuters

4 COMMENTAIRES

  1. « Nous avons dû prendre des décisions difficiles pour réaligner les talents afin de pouvoir continuer à atteindre nos objectifs commerciaux pendant les périodes difficiles »

    Ça me fais gerber d’entendre ça. Garder les mêmes objectifs sans prendre en compte cette crise ! Aberrant
    En même temps c’est ce que je subit de la part de ma direction…. Il faut faire le même boulot avec moins de moyen…..

  2. @ Skydingo : Tous les entrepreneurs sont confrontés au même problème, réduire les objectifs en conservant la même part salariale, c’est compliqué…

  3. Plus simplement le marché du drone de loisirs atteint un plateau et même si les ventes ne diminuent pas forcément elles stagnent, voire baissent en proportion et donc on réduit la voilure en conséquence. Je suis dans un domaine où cela se pratique depuis 15 ans 😡 bien que leader sur un marché qui décroît plus vite que le chiffre d’affaires n’augmente 😷😷

  4. ça veut dire qu’on va passer d’un support inexistant à un support inexistant, qu’on aura moins de teasers marketing bidon, moins de nouvelles sorties inutiles sans up techno…
    Les applications pro sont en plein expension, et le covid ne freine pas cette croissance bien au contraire.
    On peut donc espérer des nouveaux drones avec des gros up techno.. enfin.

    Pour moi il s’agit surtout de la concurrence qui rattrape DJI, de l’interdiction de vente dans certains pays, qui annonce la guerre économique qui arrive.
    Bref, en espérant qu’on puisse continuer du DJI en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.