HGLRC Sector132 4K, le test

17
2923

Premier décollage

J’ai utilisé le Sector132 avec des batteries 4S de 450 mAh et 650 mAh. L’appareil est assez vif, il répond bien aux commandes, mais la commande des gaz est un peu timide. Ce n’est pas un appareil destiné aux vols très engagés, il est assez doux. C’est plutôt encourageant pour réussir des vols cinématiques sympas. Les sensations en vol sont celles d’un appareil prévu pour filmer plutôt que pour partir dans des évolutions rapides, même s’il est capable de réaliser des figures simples. Attention aux sorties de dives, il faut les anticiper avec une remise des gaz en amont sous peine de toucher le sol. Les hélices de 2,4 pouces sont peut-être un peu petites – mais avec les protections d’hélices en place, il n’y a pas moyen d’en installer de plus grandes.

Le retour vidéo

La caméra Tarsier offre une image sympa, très colorée avec l’aide du mode S-WDR (une sorte de HDR). Dommage que les réglages de la partie FPV ne soient pas accessibles. L’émetteur vidéo est un FD VTX de HGLRC, un modèle 5,8 GHz capable d’émettre à 0 mW (pitmode pour ne pas gêner d’autres appareils), 25 mW (le maximum autorisé en France), mais aussi 100 mW, 200 mW et 400 mW pour aller plus loin. La plage de fréquences, la fréquence et la puissance d’émission sont réglables par la radiocommande, via l’OSD, en protocole IRC Tramp. Je n’ai pas perçu de latence susceptible de rendre les vols difficiles.

Les images HD ?

La caméra Tarsier est un peu bizarre, comme vous pouvez le lire dans le test (ici). Il ne faut pas oublier de formater la carte mémoire (depuis l’application sur smartphone), sous peine de n’obtenir aucun enregistrement au retour des vols. La Tarsier propose un mode 4K, mais limité à 30 images par seconde. Le résultat est sympa pour les vols lents ou en ligne droite, les images sont saccadées dans le cas contraire. En mode 2,7K, on obtient 60 images par seconde pour des images souples, mais particulièrement étirées au point de trop déformer ce qu’on voit à l’écran. Ce sont sans doute les modes 1080p / 60 fps et 1440p / 60 fps qui sont les plus intéressants. Mais on perd la « haute définition ». La Tarsier est donc une caméra avec laquelle il faut consentir à des compromis, sur la définition, le ratio, ou le nombre d’images par seconde, au choix.

Pour changer de mode vidéo ?

On peut utiliser le bouton sur le côté du composant de la Tarsier pour un changement rapide avec une LED témoin de couleur. Ou préférer passer la connexion wifi… auquel cas il faut une pression longue sur l’autre bouton du composant, puis utiliser le smartphone – ce n’est pas très pratique. Pour enregistrer, c’est le premier bouton du composant Tarsier, avec une LED clignotante pour témoin. Il n’y a pas de témoin de l’enregistrement HD dans le retour vidéo FPV. Attention au 2,4 GHz de la Tarsier, qui peut entrer en conflit avec le 2,4 GHz de la liaison radio : mieux vaut le couper avant de décoller.

Le résultat ?

J’ai choisi de filmer principalement en mode 1440p : il offre 1920 x 1440 pixels, soit plus que la FullHD, avec 60 images par seconde pour des séquences fluides. Tant que les vols étaient cantonnés en intérieur ou à petit régime moteur, les images sont belles et « propres ». Mais en extérieur, en poussant les gaz, j’ai malheureusement expérimenté du Jello, c’est-à-dire des vibrations parasites. J’ai installé à bord du Sector132 une caméra Insta360 GO (voir le test ici). On obtient des images très sympas, stabilisées, différentes de celles de la Tarsier. Mais elles aussi sujettes au Jello.

Pourquoi ?

Il est possible que les protections d’hélices soient en partie responsables de ces vibrations, avec leur prise au vent. J’ai voulu les retirer. C’est facile, il suffit d’ôter les 4 vis sous chaque moteur. J’ai vérifié que les vis n’étaient pas trop longues une fois l’épaisseur des protections retirée. Mais j’ai mal vérifié ! Erreur fatale, car à l’armement, l’ESC a rendu l’âme. Comme il est intégré au contrôleur de vol, c’est l’ensemble qui a lâché. Aie. Fin de vie prématurée pour l’électronique du Sector132, avant que je ne puisse essayer l’emport d’une caméra GoPro Hero 5 Session et des vols sans protections d’hélices. Ce n’est pas un défaut de l’appareil, c’est entièrement de ma faute, je n’avais qu’à être plus précautionneux et j’aurais du intercaler des dampers ou utiliser des vis plus courtes. Dommage, j’étais curieux de faire l’essai, d’autant que, sans les protections, il est possible d’utiliser des hélices plus grandes, de 3 pouces…

Autonomie et accessoires ?

Avec des batteries 4S de 550 et 650 mAh, j’ai volé pendant 4 minutes de manière très douce en intérieur. En extérieur, l’autonomie chute à 3 minutes 30 secondes avec des vols plus rapides, voire moins en se risquant à des évolutions plus sportives. Le Sector132 est livré avec un support incliné en TPU pour GoPro 5 Session. Dans la boite, on trouve aussi une pièce en TPU à visser sur la top-plate qui fait office de panier à batterie – mais il est trop petit pour les Lipo 550 et 650 mAh que j’ai essayées. Il y a aussi un connecteur à enficher dans le contrôleur de vol. Ses 8 fils permettent un branchement facile de LED, d’un buzzer. Directement sur le contrôleur de vol, on peut souder un GPS, l’UART6 est disponible.

>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

17 COMMENTAIRES

  1. Pas trop emballé là, si c’est pour ramener des images full hd en 60 fps, je préfère garder mon larva x hd et sa baby turtle, pas de jello et autonomie au-dela de 7 min avec des 3s 450mah… et le tout moins cher… en contrepartie je ne pense pas que mon larva puisse emmener une gopro… et cette petite insta 360 go me fait de l’oeil grave…

  2. Le 2.7k bizarre de la Tarsier est simplement du 4/3 étiré au 16/9. Il suffit de redimensionner la largeur à 75% pour retrouver le format 4/3. Ensuite on peut appliquer un étirement dynamique pour simuler le superview. C’est quand la meilleure des caméras “split” et de loin.

  3. Fred, I am asking for help with the problem. After arming the drone and slightly raising the throttle, the engine speed suddenly increases to max. Where is the problem?

  4. @Andrzej K : Can be a lot of things 🙁
    – Check in Betaflight Configuration section that motors spin direction is corresponding to installed propellers.
    – Check in Betaflight Motors section that each motor is spinning the direct direction.
    – Check in Betaflight Setup tab that orientation of the drone reflects correctly when you move it. If not, modify in Betaflight Configuration section, board and sensor alignment.
    – Check in Betaflight Receiver section that your Min Throttle is correct.

  5. @Andrzej K : Oh, motors usually get wild without propellers, yes. So there are chances that everything will be ok with props on. Try under a tree, hjust in case, and verify your failsafe is working properly 😉

  6. Cześć Fred !
    Nie wiem jak ustawić VTX. Jaki kanał powinienem ustawić w odbiorniku i goglach ?
    CH (CH1-CH 8) – ???
    FR (A-L) – ???
    Jak to zrobić ?
    Pozdrawiam
    Andrzej

  7. @ Andrzej K : Peu importe la plage de fréquence et la fréquence, il faut simplement qu’elles soient les mêmes du côté du drone et du dispositif de réception…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.