Les outils anti-drones de Fortem Technologies

2
894

Le Departement of Defense (DoD) nord-américain compte sur l’une de ses branches, le Defense Innovation Unit (DIU) pour mettre en place des outils de lutte contre les drones illégaux. Le DIU a passé un contrat « de plusieurs millions de dollars », selon le site Defense One, pour s’offrir les services de la société Fortem Technologies, basée dans l’Utah. La solution s’appelle SkyDome : il s’agit de la combinaison de l’outil de détection TrueView, et de l’outil de neutralisation DroneHunters.

Comment ça fonctionne ?

Les DroneHunters sont des drones pilotés à distance, équipés de divers capteurs qui permettent, selon Fortem Technologies, de détecter des appareils à distance en se basant sur la reconnaissance des objets et des formes. Ce n’est donc pas l’étude des fréquences radios, ni de la signature sonore, qui est utilisée – bien que cela puisse être ajouté pour améliorer la détection -, mais l’étude des images avec des algorithmes d’intelligence artificielle.

Neutralisation ?

Les DroneHunters sont également équipés de filets qu’ils projetettent vers leur cible pour l’intercepter. C’est un outil autonome, à la différence des solutions avec filet existantes qui sont opérées par un pilote humain. Une fois le drone malveillant capturé, le DroneHunter peut revenir à sa base de décollage avec sa proie. Selon Fortem Technologies, la méthode permet de détecter des appareils qui n’émettent pas d’ondes radios, ou sur des fréquences inhabituelles. Elle permet d’éviter les tirs de projectiles et les brouillages d’ondes avec leurs effets collatéraux.

2 COMMENTAIRES

  1. C ‘est toujours pareil : encore un état qui dépense des fortunes et qui diabolise les drones ,
    -sans grand succès- , il y en a toujours plus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.