Les drones, le brouillage GPS, les cochons et la Chine

4
3070

Quel est le rapport entre les drones, le brouillage GPS, les cochons et la Chine ? C’est le South China Morning Post qui l’explique. Suite à d’étranges pertes de positionnement GPS constatées par l’aviation civile dans l’est de la Chine, les autorités ont fini par interpeller un éleveur porcin. C’est lui qui brouillait les signaux, perturbant notamment les outils de tracking ADS-B basés sur le GPS.

Et les drones et les cochons ?

L’agriculteur avait acquis ce matériel de brouillage pour stopper les survols de drones au-dessus de son exploitation. Que faisaient-ils là ? La raison est liée au virus de la peste porcine africaine. Depuis qu’elle été identifiée il y a environ un an, la maladie conduit les autorités à faire abattre des millions de porcs. En conséquence, le cours du porc est devenu très élevé.

Malveillance…

Des « gangs », selon les autorités chinoises, ont indiqué avoir infecté des troupeaux, utilisant des drones pour y lâcher des vecteurs de la maladie. La rumeur d’une présence du virus a suffi pour que certains éleveurs finissent par se séparer de leurs animaux pour un prix dérisoire. Il est probable qu’aucun virus n’ait réellement été diffusé. Mais dans le doute, un éleveur a choisi de s’armer contre les drones malveillants avec un brouilleur – très efficace, semble-t-il. Il n’a finalement pas été inquiété par les autorités.

Le brouillage en France ?

La réglementation en France est très claire au sujet du brouillage d’appareils électroniques. Le code des communications électroniques et des postes (articles L33-3-1 et L39-1) stipule que l’importation, la publicité́, la cession à titre gratuit ou onéreux, la mise en circulation, l’installation, la détention et l’utilisation des brouilleurs sont, hormis pour les besoins de l’ordre public, de la défense et de la sécurité́ nationale, ou du service public de la justice, strictement interdites et punies de peines pouvant aller jusqu’à 30 000 euros d’amende et six mois d’emprisonnement. Si vous aviez envie de brouiller le drone de votre voisin, réfléchissez-y à deux fois… (voir cette brochure de l’ANFR)

Source : South China Morning Post
Merci à Fabrice pour l’info

4 COMMENTAIRES

  1. Pourtant l’agriculteur n’était pas copain comme cochon…
    Quoi? mon message n’est pas passé ? Etrange :-))
    Joyeuses fêtes !

  2. Ils devraient élever des cochons à Gatwick 🙂 où à la DGAC et ils seraient débarrassés de nous 🙂 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.