Le pilote de racer ou l’intelligence artificielle ?

4
854

Je vous avais parlé, en septembre 2018, de cette compétition appelée AlphaPilot Innovation Challenge, organisée par Lockheed Martin, NVidia, et la DRL. Le principe était de réaliser un drone autonome, animé par un logiciel en s’appuyant sur des capteurs et des algorithmes – décrits comme de l’intelligence artificielle et capables de machine learning. La plate-forme de développement était le Jetson AGX Xavier de NVidia. Des 9 équipes en lice, c’est la Team MAVLab hollandaise, de l’université de Delft, qui a été la plus rapide sur le circuit Artificial Intelligence Robotic Racing (AIRR). Son drone a réalisé un chronomètre de 11 secondes.

A titre de comparaison ?

AIRR World Champions, Team MAVLab

Le pilote de la DRL Gabriel Kocher (alias Gab707) a bouclé son tour en 6 secondes. Le premier constat, c’est que l’homme reste plus fort que la machine. Le second, c’est que cela ne va pas durer. Le drone fait déjà mieux que des pilotes débutants, et progressera sans doute très vite.

On parie ?

Quand le drone autonome sera-t-il plus fort que les pilotes d’élite comme Gab707 ? « Nous parions sur 2023 », a indiqué Ryan Gury, CTO de la DRL… L’équipe MAVLab a empoché une dotation de 1 million de dollars.

4 COMMENTAIRES

  1. J’ai hâte de voir les façon de piloter alternative qu’une IA pourra développer! Ca pressent des trajectoires de fou et du vol irrationnel pour un humain!

    Déjà sur la – courte – vidéo, il ne yaw pas beaucoup, de là à ne pas avoir à yawer du tout pour suivre une trajectoire….!

  2. je me souviens de la toute première vidéo ou les quads n’était pas capable de passer une gate, c’était
    il y a quelques mois, la technologie progresse très, très vite…

  3. Il n y a pas de doute à avoir sur ce domaine. La machine l emportera haut la main. Par contre cet IA n arrivera pas à recharger ses lipos ou à ranger le Matos pour la prochaine session.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.