FrSky Taranis X9 Lite Pro UrUAV Edition, la prise en mains

8
2534

Cette X9 Lite est une radiocommande de FrSky au protocole radio Access, qu’elle partage avec les X-Lite Pro et les X9D Plus 2019. En théorie, les radiocommandes d’ancienne génération, qui utilisent le protocole Accst, pourront prochainement être mises à jour vers Access, moyennant quelques fonctions manquantes. La Taranis X9 Lite que j’ai prise en main est une version réalisée pour le constructeur UrUAV. Il est donc probable que de prochains appareils de cette marque soient équipés de récepteurs radio Access, voire que des kit complets RTF soient proposés. Notez que la Taranis X9 Lite nous a été donnée par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement. Ce n’est pas un test complet : il m’aurait fallu plusieurs radios  pour réaliser une chronique exhaustive de cet appareil…

Tour du propriétaire

La Taranis X9 Lite ressemble comme deux gouttes d’eau aux X9D et X9D Plus. C’est en regardant plus attentivement qu’on s’aperçoit qu’elle est très légèrement plus petite, avec un revêtement plastique un peu cheap. Des chiffres ? Elle mesure 18,4 x 17 x 10,1 cm pour un poids de 505 grammes sans piles. Les deux joysticks reposent sur un mécanisme à effet Hall, donc précis. Les deux grands interrupteurs à l’arrière ont disparu, tout comme la molette de gauche. C’est grave, docteur ? Non, il reste 1 inter à 2 positions, 3 inters à 3 positions, un inter gâchette et une molette. C’est une dotation suffisante pour la plupart des usages, surtout avec de multirotors et des ailes volantes. Au lieu d’un interrupteur, la Taranis X9 Lite est dotée d’un bouton sur lequel il faut appuyer quelques secondes pour l’allumage et l’extinction.

Suite du tour

L’écran est plus petit, à peu près de la taille de celui de la Taranis QX 7. Les 3 boutons de droite en façade ont été remplacés par une molette verticale – qui rappelle furieusement celle des radiocommandes Spektrum… A l’arrière, la trappe pour les modules additionnels est beaucoup plus petite. Sous la radiocommande, on trouve un port Jack DSC, un port Jack casque, un connecteur microUSB, une trappe pour une carte mémoire microSD et une trappe pour accueillir une prise servo. Et l’alimentation ? Ca se passe à l’arrière : une trappe donne accès à un emplacement pour deux piles rechargeables 18650.

Access ou Accst ?

Il y a de quoi être perdu dans les innombrables protocoles radio ! La Taranis X9 Lite repose principalement sur Access. Problème ? Pour le moment, il n’y a pas de récepteur qui fonctionne nativement avec ce protocole. Il y a deux solutions. La première consiste à conserver les récepteurs de FrSky avec leur firmware au protocole Accst. Ils fonctionnent avec la radiocommande, mais uniquement au format D16. La seconde, le plus intéressante, consiste à flasher vos récepteurs en Access. Problème numéro 2 ? Parmi les récepteurs les plus répandus, les XM et R-XSR disposent d’un firmware Access. Mais pas le pourtant très utilisé XM+… On peut supposer que ce n’est qu’une question de temps. [Edit : le firmware Access est désormais disponible en téléchargement pour le XM+, ainsi d’ailleurs que de nouvelles versions pour la gamme RX, dont le R-XSR]

Accst, FCC, EU-LBT ?

Le format D8 a disparu de la radio, sans doute pour des raisons de réglementation. En effet, le D16 est conforme à une réglementation : soit FCC (Etats-Unis) soit LBT (Europe). « FCC » est l’organisme américain en charge des télécommunications. LBT signifie « Listen before Talk », c’est-à-dire « vérifier si la bande est occupée avant d’émettre ». Cela signifie que vous pourrez uniquement utiliser des récepteurs EU-LBT avec une radiocommande EU-LBT. Si vous disposiez d’une radiocommande achetée en France et d’un récepteur chinois FCC, vous pouviez espérer appairer les 2 en mode D8, qui n’est sujet à la distinction entre FCC et EU-LBT. En l’absence du mode D8, ce n’est plus possible. Notez que la version UrUAV chinoise de la radiocommande est en FCC.

Alimentation

La trappe destiné à l’alimentation est prévue pour des piles rechargeables 18650 (non fournies dans la boite). Il n’y a pas de boitier capable d’accueillir des piles classiques, ou une Lipo. Dommage. On regrette aussi que le connecteur microUSB à la base de la radiocommande ne permette pas la recharge des piles. Pour les recharger, il faut donc les extraire de la trappe, et c’est un peu pénible. Espérons que des bidouilleurs trouveront un moyen de remplacer les piles 18650 par une Lipo 2S. A noter que UrUAV propose un module de charge des piles 18650, à installer à l’intérieur de la radiocommande.

Mode 2, mode 1, mode 3, mode 4 ?

Les 2 vis et les 4 plaques à régler pour le changement de mode.

Par défaut, la Taranis X9 Lite est mode 2, c’est-à-dire gaz à gauche. C’est le mode le plus répandu. Mais une partie des pilotes, dont je fais partie, est habituée en mode 1 (gaz à droite). D’autres encore préfèrent les variations que sont les modes 3 et 4. La modification est rapide et simple. Il faut ouvrir la radiocommande en ôtant les 4 vis à l’arrière. Les parties avant et arrière se séparent sans problème, et surtout sans devoir veiller à maintenir les composants, interrupteurs, etc. Il suffit de serrer une vis sur un joystick pour retirer le placement au neutre, et desserrer son homologue sur l’autre joystick pour permettre la position basse. Les deux plaques étroites en métal pour chaque joystick permettent de gérer la dureté des commandes et l’éventuel crantage. Pour finir la manipulation, il faut refermer la radiocommande et aller modifier le mode dans le menu principal.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

8 COMMENTAIRES

  1. FrSky suit le même chemin que Jeti qui, à ses debuts, fabriquait uniquement des modules au format JR, ce qui a assuré son demarrage.
    Ils suivent maintenant la même logique commerciale en essayant de rendre leurs utilisateurs “prisonniers” de leur marque comme un vulgaire Apple.
    C’est un pari risqué d’abandonner le format de module qui a fait leur succes à leurs debuts.

  2. L’absence de gâchettes sur le côté est tout de même très handicapante le pilotage des avions (très utile pour la gestion des volets par exemple). Une radio qui se destine surtout à un usage pour les multis.

  3. Salut et merci pour cette prise en main 👍
    Je n’ai pas tes compétences et suis en pleine recherche pour une nouvelle radio mais concernant ce qui te fait douter concernant l’achat …..cet adapteur devrait remédier à tout ça, non ?
    https://m.banggood.com/Motive-RC-JR-TX-Module-Adapter-with-Neck-Strap-Hook-For-FrSky-X-Lite-R9M-TBS-Crossfire-iRangeX-IRX4-Multiprotocol-JR-Type-TX-p-1421737.html?rmmds=search&cur_warehouse=CN&p=JG24054422622201604T&custlinkid=455334#popupStatedetail
    Et tout les récepteurs sont en train de se voir proposer une mise à jour sur frsky
    Par contré quand tu dis que la radio t’as lâchée au même endroit que la l’ancienne génération’ c’était à quelle distance environ ?
    Après si frsky essaye de verrouiller son environnement en apportant de la progression, pourquoi pas même si c’est contraire à la philosophie d’openTX……voir gueguerre avec jumper 😜

  4. Donnez-moi une sorte de crossfire natif (long range et latence faible) et je change de radio. Sinon je garde ma fidèle QX7!

  5. Je reste fidèle à ma X9D ( même pas “plus” ) qui me donne entière satisfaction depuis quelques années.
    Un peu plus compliquée depuis la mise a jour que j’ai tardé à faire mais elle fait tout ce dont on a besoin.
    Que du bonheur

  6. X9D plus depuis 2015 et mises à jour faites, que du bonheur!
    Sacrement trop bien cette radio, pour tout. Pas prêt d’en changer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.