JJRC X9 Heron, le test

9
8275

Stabilisation incomplète

La plupart des appareils concurrents plus haut de gamme doublent la nacelle par une stabilisation numérique, c’est le cas des engins de DJI et Parrot. Ce n’est pas le cas sur le X9 Hero. Le résultat, c’est que les vidéos sont un peu secouées, plus ou moins selon le vent et les mouvements du pilote. Il est possible de piloter l’inclinaison de la nacelle depuis la radiocommande, depuis 0° (à l’horizontale) jusqu’à -90° (à la verticale). C’est un bon point, mais il est handicapé par les mouvements trop brusques, non réglables avec la molette. J’ai aussi expérimenté à plusieurs reprises un refus soudain de stabiliser les images, sans raison valable. Bizarre.

La qualité des vidéos

Extrait vidéo 1920 x 1080 pixels

Le capteur de la caméra du X9 Heron n’est pas très efficace. Il peine à gérer automatiquement balance des blancs et contraste… et pourtant il n’y a pas de réglage manuel. Cela signifie que les images obtenues sont correctes avec une belle luminosité, beaucoup moins réussies sous un ciel couvert. Les couleurs sont souvent trop rouges ou bleues. Parfois elles sont très correctes… mais le moment de grâce ne dure généralement pas longtemps. Le débit, de 8,3 Mbps environ, est un peu juste. Cela se traduit par des « pâtés de pixels » qui rendent l’image floue. Il n’y a que 30 images par seconde : c’est trop peu pour des images rapides fluides, notamment des panoramas. Le résultat, ce sont des séquences vidéo saccadées si l’appareil ne vole pas tout droit ou très lentement…

Les fonctions automatisées

La fonction Orbit est simple : elle fait tourner l’appareil sur lui-même. Track est un Follow Me basique : le X9 Heron suit effectivement le porteur du smartphone à une distance (horizontale) de 5 mètres, mais il n’incline pas automatiquement la caméra, il faut la gérer soi-même. Il ne faut pas être trop rapide non plus, ou prendre de la distance. La fonction la plus intéressante est sans doute Waypoints, à laquelle on accède en touchant la carte en bas à gauche de l’écran et lorsque l’appareil est en vol. Il est possible de tracer un parcours en indiquant la hauteur de chaque point de passage. Sympa, mais on ne peut pas programmer d’actions comme des prises de vues ni stocker le parcours pour le rejouer plus tard.

Faut-il l’acheter ?

Le X9 Heron de JJRC propose un fonctionnement semblable à celui d’appareils plus haut de gamme, évidemment bien plus chers. C’est un point fort ? Pas vraiment, parce qu’il a beau faire beaucoup de choses, il ne les fait pas très bien. Le pilotage est sympa mais il n’y aucun réglage pour accélérer ou ralentir l’appareil, le rendre plus doux ou plus nerveux. La nacelle de stabilisation donne des résultats peu convaincants, la caméra filme et prend des photos de manière décevante. Les fonctions automatisées ne sont pas formidables non plus, à la limite du gadget par manque d’efficacité. A la lumière de ces critiques, je ne vous conseille pas l’achat du JJRC X9 Heron. Sauf et uniquement sauf si le budget que vous désirez consacrez à une caméra volante ne dépasse pas les 200 €. Le JJRC X9 Heron est proposé à 179 € chez Banggood (hors port, hors taxes) avec une batterie, en noir ou en blanc.

D’autres photos

9 COMMENTAIRES

  1. Hello,
    Boom, tout est dit et bien dit : un Spark killer qui ne fera pas… d’étincelles.
    Merci, il est tellement difficile de s’y retrouver dans la guerre des clones.
    Bravo pour vos articles. Contenus et images sont pro, la rédaction impeccable, sans se prendre trop au sérieux non plus.
    PS: risque de confusion à appeler 5G le wifi 5.8GHz, non ?

  2. @ LudoRc : Merci 🙂
    Merci aussi pour le code ! A 150 €, c’est un prix encore plus plancher. Le souci, c’est que ça ne remédie pas aux points faibles de l’appareil, ça permet seulement de les accepter un peu plus facilement. J’en reste à ma conclusion : ce n’est pas un bon choix si on cherche à faire de belles images, mais ça l’est si le budget est définitivement serré.

    Pour le 5G wifi, oui, clairement, il y a risque de confusion 🙂

  3. Il y a beaucoup de drone pas mauvais du tout en terme de fonctionnalités à ce prix. C’est souvent la camera qui n’est pas top. Est t’il possible de changer les camera par des plus performantes ?

  4. Bonjour. Bravo pour la revue de ce drone qui est très juste parce que, en ayant un moi-même, j’ai constaté les mêmes lacunes, principalement au niveau de la caméra.

    J’ai un problème au niveau de la carte (map) qui m’indique systématiquement que le drone est à 3 km environ de son emplacement réel. En raison de ce problème, je n’ose pas utiliser les “waypoint” et autres fonctionnalisés de ce type. Je suis avec iOS avec un iPad Xr.

    J’ai deux questions: 1) avez-vous eu ce problème? 2) Quel site devrais-je visiter pour obtenir de l’aide. Le support de JJRC est inexistant.

    Merci!

  5. Bonjour ,
    Donc , si j’ai bien compris , sans smartphone 5G , on ne peut s’en servir ?
    Merci !

  6. Pour ceux qui veulent plus de support sur cet appareil, il se trouve que c’est un clone pixhawk et ArduPilot dedans.
    La series sera bientot supporté par ArduPilot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.