Caddx Tarsier, le test

8
4573

Que valent les images 4K ?

J’ai effectué mes premiers vols avec le réglage 4K 16:9 à 30 images par seconde. Cette haute définition des images, 3840 x 2160 pixels, permet de profiter d’une belle netteté à laquelle les caméras hybrides ne nous avaient pas habitués. Le débit est de 73 Mbps environ, c’est très correct. Si vous volez lentement en conservant le cap, les images sont belles. Mais les 30 images par seconde sont un peu justes sur un appareil rapide de type racer…  Car si vous accélérez et vous tournez, les séquences vidéo perdent en netteté et en fluidité.

Que valent les images 4K ? (suite)

L’ajout d’un filtre ND permettrait sans doute d’améliorer les choses en forçant la caméra à adopter un temps de pose plus long. Ces filtres sont prévus chez Caddx, mais pas encore disponibles, et ceux prévus pour la caméra Turtle V2 ne sont pas à la bonne taille. Mais il y a un autre souci avec les vidéos 4K, que l’on ne perçoit qu’après avoir essayé les autres définitions d’images : le mode 4K ne tire parti que d’une portion du capteur. Il manque de la matière ! Autrement dit l’angle de vision est serré.

Que valent les images 2,7K ?

Le 2,7K offre une très correcte définition de 2704 x 1520 pixels en 16:9, cette fois-ci en profitant de 60 images par seconde. La fluidité des séquences vidéo y gagne beaucoup ! Car même en volant rapidement avec des mouvements brusques, on ne voit pas apparaître de saccades. Mais on constate une déformation de l’image, qui est aplatie ! Le défaut est très visible, un peu trop même puisque les éléments du décor sont tous écrasés. Mais en revanche l’image 2,7K exploite mieux le capteur, avec un angle plus large. Pourquoi ce choix de Caddx ? Ce pourrait être pour simuler le Superview de la GoPro. Mais l’algorithme de la Tarsier est loin de celui de GoPro qui permet l’étirement progressif des images sur les côtés. Le mode 2,7K est donc bizarre à cause de son ratio mal fichu.

Que valent les images 1400p ?

Avec le mode 1440p, qui offre une définition de 1920 x 1440 pixels, on obtient une image au ratio 4:3. Certes on perd en définition, mais au moins l’image n’est pas déformée comme en 2,7K. Elle exploite bien le capteur, à la différence du mode 4K. Ce mode 1440p est donc le plus efficace : il tire correctement parti du capteur, assure la fluidité avec 60 fps et n’écrase pas les images. Mais il faut aimer les vidéos en 4:3, un format peu intéressant sur un téléviseur ou un moniteur récent. Pour retrouver un format 16:9, il faut rogner l’image en bas et en haut avec un logiciel de post-production pour atteindre… 1920 x 1080 pixels, soit un mode FullHD/60 classique. Autant choisir directement le mode 1080p/60… ou même, dans ce cas, préférer une caméra hybride 1080p ! Cliquez ici pour télécharger l’image ci-dessus en pleine définition (attention, c’est du 11730 x 6991 pixels).

Les autres modes ?

Il y a le 1080p à 90 images par seconde et le 720p à 120 images par seconde, tous deux destinés à produire des ralentis sympas. A noter que la caméra ne corrige pas, par défaut, l’effet fisheye de l’objectif. Mais l’option est proposée dans les réglages, sous le nom de LDC (Lens Distorsion Correction). Elle fonctionne plutôt bien, mais il faut savoir qu’elle réduit l’angle de l’image de manière assez significative. La caméra est également en mesure de produire des timelapse, en précisant le délai entre chaque prise de vue. Sympa pour des vols souples et des courbes amples.

La stabilisation des images

La Tarsier propose un outil logiciel de stabilisation des images numériques (pas celles de la caméra FPV). La fonction est appelée EIS (Electronic Image Stabilization). Sympa ? Sur le papier, oui. Mais en pratique, mes essais se sont révélés totalement infructueux. Parce que ça ne fonctionne pas ? Non, parce que ça… fonctionne beaucoup trop ! Les images filmées avec l’EIS activé sont très perturbées par des mouvements rapides horizontaux et verticaux. Le résultat est totalement inutilisable, malheureusement. J’ai constaté les mêmes symptômes sur les deux frames de test… A noter que l’angle des images est réduit en mode EIS. A savoir : l’usage simultané des modes LDC et EIS réduit encore plus le FOV des images.

Les photos ?

La Tarsier permet de prendre des photos à intervalles réguliers (entre 1 et 60 secondes). Cela permet d’aller shooter de belles images aériennes – il faudra simplement faire le tri au retour parmi la succession d’images stockées sur la carte mémoire. La Tarsier est également capable de prendre des clichés en RAW, c’est-à-dire sans compression et avec plus d’informations qu’en format Jpeg. Une excellente initiative… pourtant il faut déclencher la prise de vue manuellement, il n’y a pas de mode Timelapse en RAW. Cela ne fonctionnera qu’à courte distance, quand la Tarsier et le smartphone conversent en wifi. Dommage ! Quelques exemples de photos (au sol) sont disponibles ici.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

8 COMMENTAIRES

  1. franchement 89 € avec ce genre de prestations, ça vaut le coup d’investir, dommage que la stabilisation numérique … stabilise trop mais le rendu image est sympa, surtout en 2.7K, je pense que a prochaine frame en sera équipé, plus besoin de se traîner une grosse action cam qui bouffe de l’autonomie.

    Au fait, elle consomme beaucoup plus ?

  2. Merci pour ce test.
    Pour la chauffe regardez l’encodage en h264 au lieu de h265, le second est un gouffre de ressources.
    Bon à savoir pour la rémanence.

  3. Merci pour ce test très complet !
    Ce genre de petites caméras semble tout de même devenir de plus en plus convaincant, ou en tout cas présente des avantages certains face à des action cam qui pèsent et coutent très cher…

  4. Merci pour le test. C’est quand même très impressionnant de voir l’évolution du matos depuis seulement 4 ou 5 ans, à l’époque où les caméras “keychain” en 720p étaient la panacée.
    Cela dit, j’attendais beaucoup (sans doute trop) de cette Tarsier, et ce test ne m’emballe pas plus que ça… La 4k à 30ips est sympa, mais pour du vol un peu engagé ce n’est pas utilisable. J’espérais beaucoup du mode 2,7k à 60ips, mais l’image écrasée gâche tout. Reste le mode 1080, mais comme les ralentis ne m’intéresse pas, autant prendre une Turtle v2. Et puis cet EIS catastrophique, lol! A la rigueur cette caméra m’intéresserait pour la mettre sur mon vieux Phantom FC40, mais sur un petit racer non (je préfère attendre une version 2). Mais je salue la prouesse technologique!

  5. Mais pourquoi les autres reviewers ne dise pas tous ça ? Il n’y en a aucun qui montre la stab, c’est fou ils sont tous payé par caddx ? Merci pour le test ça aide pour le choix 🙂

  6. Hello fred,
    La latence est-elle vraiment meilleure comparée aux hybrides ? C’est quand même la raison d’être de cette caméra et ce que tu annonces semble différents de la spec donnée à <10 ms
    Merci d'avance super article 🙂
    Mattxfr

  7. Je l’ai quand même acheté en me distant que le test était un peu dur. Bon ben je l’ai déjà revendu le 4k n’est pas exploirble avec un racer et j’ai pas le courage d’attendre un filtre nd qui n’amelioerra peut être rien.
    La prochaine fois je ne ferait pas d’achat inpulsif, je lirai le test de fred et je m’y tiendrait !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.