DJI Osmo Action, les caractéristiques

6
1671

Souvenez-vous, c’était hier, ou presque. Les premiers multirotors Phantom de DJI étaient équipés de nacelles destinées à stabiliser des caméras GoPro. Une synergie qui fonctionnait plutôt bien. Et puis GoPro a annoncé travailler sur un drone. Il n’en fallait pas moins pour déclencher une guerre des drones et des caméras. GoPro y a laissé des plumes : son drone Karma est un échec. Pendant ce temps, DJI a progressé dans la réalisation de caméras stabilisées et légères. Il équipe désormais l’intégralité de ses appareils grand public avec ses propres caméras, en veillant soigneusement à ce qu’elles soient non amovibles. Le constructeur chinois attaque désormais le californien GoPro sur son cœur de métier. La bataille promet d’être rude…

L’Osmo Pocket

Différentes photos et rumeurs avaient circulé sur les réseaux sociaux. La plupart étaient exactes ! Le produit présenté par DJI est une caméra sportive petit format, capable de filmer en 4K/60 avec une stabilisation. Elle marche donc sur les plates-bandes de la GoPro Hero 7 Black. Ou plutôt… elle les piétine consciencieusement. Selon DJI, l’Osmo Action résiste à la poussière et à une immersion jusqu’à quelques mètres de profondeur, aux chocs et à des températures extrêmes. Les dimensions ? 6,5 x 4,2 x 3,5 cm pour un poids de 124 grammes.

Le point fort ?

C’est la présence de deux écrans, l’un à l’arrière de 2,25 pouces et l’autre de 1,4 pouce à l’avant. Ils sont tous les deux couleur, avec une luminosité de 750 cd/m2, mais seul le plus grand est tactile. Le capteur est un 1/2,3 pouces pour des images de 12 mégapixels. La lentille f/2.8 est asphérique, avec 3 verres. Elle est protégée par une lentille à visser, neutre pour celle livrée dans la boite, mais qui peut être un filtre ND ou PL. L’angle est de 145°. Ca sert à quoi, l’écran à l’avant ? Il permet de contrôler les prises de vues de type selfie. a l’évidence, DJI destine cette caméra aux vloggers et aux amateurs de selfies vidéo…

Les modes vidéo

L’Osmo Action filme en 4K à 60 images par seconde, en 1080p à 240 images par seconde, avec ou sans une stabilisation numérique appelée RockSteady. La caméra permet aussi de filmer au ralenti, à 240 images par seconde, ou de réaliser des timelapses. Elle dispose d’un mode HDR à 30 images par seconde, quelle que soit la définition. Les images sont encodées en h.264 avec un débit qui peut atteindre 100 Mbps. Elle shoote des photos, avec possibilité de bracketing, burst ou délai entre chaque image, en Jpeg et en Raw (DNG). Les images sont stockées sur une carte mémoire de type microSD.

Batterie et fonctions sans fil

La batterie intégrée et amovible est une Lipo de 1300 mAh qui assure une autonomie variable entre 1 et 2 heures d’enregistrement, selon le mode vidéo. Elle est à charger avec un câble USB-C, en 90 minutes. La caméra dispose de modules wifi et Bluetooth pour communiquer avec un smartphone. Elle est pilotable à distance avec l’aide du logiciel DJI Mimo. L’audio est assuré par 2 micros, avec un enregistrement à 48 KHz en AAC, et une atténuation du vent.

Les accessoires

DJI livre une monture protectrice avec un support, tous deux compatibles avec les accessoires GoPro, ainsi que des fixations adhésives pour surfaces planes et incurvées. D’autres accessoires seront proposés, comme par exemple un boîtier étanche en verre prévu pour résister jusqu’à 60 mètres de profondeur. Ou encore un adaptateur 3,5 mm pour un micro externe, une barre d’extension de 50 cm avec un support pour smartphone, une poignée flottante pour utiliser la caméra dans l’eau. DJI promet des filtres à visser à la place de la lentille livrée. Ce seront des filtres à densité neutre ND (4 à 32), des filtres polarisants PL pour augmenter la saturation et réduire les reflets, des filtres oranges pour la plongée en mer, et des filtres violets pour la plongée en eau douce. Enfin, DJI proposera une station de charge capable d’accueillir 3 batteries en même temps.

Quand ? Combien ?

L’Osmo Action est d’ores et déjà disponible à l’achat sur le DJI Store en ligne et la boutique DJI de Paris. Elle sera ensuite disponible chez les revendeurs DJI, comme par exemple Studiosport, à partir du 22 mai 2019. Son prix ? Elle est proposée à 379 € (taxes comprises). DJI propose le DJI Care Refresh qui permet jusqu’à 2 remplacements de caméras par an, pour 39 €.

1000 mercis à Kosem de l’incontournable forum DJI francophone – c’est là que vous trouverez les réponses à toutes vos questions au sujet du matériel DJI, qu’il vole ou qu’il reste au sol ! 

Une vidéo promotionnelle

D’autres photos

6 COMMENTAIRES

  1. Soit j’ai rien compris, soit dji vient de nous inventer la gopro.
    Parfait pour équiper nos vieux phantom 2 pour une soirée rétro !

  2. Heu, à priori elle fait tout aussi bien que la dernière GoPro 7 Black, et pour 50 balles de moins, et vous trouvez ça “bof”! Je ne suis pas émerveillé, certes, mais je ne comprends pas bien toutes ces réactions (ici ou sur les rézossossios). C’est chinois et pas californien, c’est ça, ça fait pas autant rêver? lol

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.