Flyability Elios 2

2
1435

La société suisse Flyability est spécialisée dans les drones d’inspection en intérieurs difficiles. Autrement dit des missions dans des environnements confinés, dangereux, complexes voire impossibles d’accès pour l’homme ou des robots terrestres. Le premier Elios avait été lancé en 2016. « A ce jour, plus de 550 Elios ont été déployés sur 350 sites pour inspecter des infrastructures industrielles critiques », selon Patrick Thévoz, le CEO de Flyability.

Nouvelle version !

L’Elios 2 a été dévoilé officiellement par Flyability. Le Dr. Adrien Briod, co-fondateur et CTO de Flyability, décrit le processus de création. « Pendant le développement de l’Elios 2, nous avons demandé à nos utilisateurs de nous mettre au défi. Avec leur feedback, nous sommes retournés à notre planche à dessin pour créer, à partir de zéro, le drone d’inspection ultime dont ils avaient rêvé. Le résultat est un drone au pilotage intuitif, équipé d’une caméra 4K non obstruée, capable de vol stationnaire pour détecter des fissures de moins d’un millimètre. Il se comporte de manière fiable sans l’aide de GPS, dans le noir, en présence de poussière et de courants d’air, hors de la vue directe, et dans des endroits où aucun autre drone ne peut accéder ».

Les caractéristiques techniques

Flyability explique que l’Elios 2 n’est plus basé sur une cage de protection passive : le système à tolérance de collision est dynamique. Il s’appuie pour cela sur le contrôleur de vol et les moteurs. La stabilisation repose sur 7 capteurs caméras qui pointent dans plusieurs directions. La caméra est un modèle 4K monté sur une base orientable à 180°, accompagné par une caméra thermique. L’Elios 2 dispose d’un système d’éclairage de 10K Lumen capable de réduire les parasites dus à la poussière en suspension. La lumière est projetée de manière oblique pour assurer une meilleure visibilité.

Réalité augmentée

Le logiciel Cockpit 2.0 est conçu pour la préparation de missions à l’avance. Elles sont ensuite transférées au drone. Une fois les missions achevées, les données sont récupérées en USB et exploitées par le logiciel Inspector 2.0. Il dispose d’une fonction de mesure des distances en pointant des objets à l’écran. Les données peuvent aussi être envoyées vers un logiciel spécialisé dans la 3D, comme Pix4D Mapper ou Photoscan d’Agisoft. Pour en savoir plus au sujet de l’Elios 2, direction la page officielle de l’appareil. N’oubliez pas que vous pourrez découvrir l’Elios 2 à l’occasion du roadshow Flyability qui passe par Paris le 6 juin 2019, en vous inscrivant ici.

Une vidéo promotionnelle

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.