DJI et les rumeurs sur les Phantom 4 et 5

6
8111

La disponibilité prochaine d’un Phantom 5 est une rumeur qui apparaît régulièrement sur la toile, souvent avec les mêmes (anciennes) images d’illustrations (voir ici). Les bruissements les plus récents font état de l’abandon pur et simple du Phantom 5. Dans le même temps, une autre rumeur assure que la gamme des Phantom 4 est en fin de vie.

Qu’en est-il ?

Fin novembre 2018, le directeur de la communication de DJI aux Etats-Unis, Adam Lisberg, avait indiqué que, « en raison de la pénurie de pièces d’un fournisseur, DJI n’est pas en mesure de fabriquer plus de Phantom 4 Pro V2.0 jusqu’à nouvel ordre. Nous nous excusons pour tout inconvénient que cela pourrait causer et recommandons à nos clients de considérer les drones des séries Mavic comme solutions alternatives pour répondre à leurs besoins ». La même explication, presque mot pour mot, a été publiée récemment sur le forum officiel de DJI, dans un message suivant posté par DJI Mindy, une administratrice (voir ici). On peut s’étonner d’une pénurie qui dure plus de 4 mois.

Une autre explication

Romeo Durscher, directeur de l’intégration de la sécurité publique chez DJI

A l’occasion d’un podast sur le Drone Owners Network Live, Romeo Durscher, le directeur de l’intégration de la sécurité publique chez DJI, a été interrogé au sujet du devenir des appareils Phantom 4. Il a déclaré que « la gamme Phantom 4, à l’exception du Phantom 4 Pro RTK, est en fin de vie. C’est un peu triste, mais cela fait sens car si vous regardez le Phantom 4 Pro et le Mavic 2, vous y voyez de nombreuses de fonctionnalités, avec une plate-forme légèrement plus grande que l’autre. Mais elles sont très similaires, presque semblables. » (voir ici). Interrogé par le site The Verge (voir ici), Adam Lisberg a indiqué que « Romeo s’est mal exprimé » sans pour autant donner plus de détails. Pourtant le discours de Romeo Durscher semble clair, précis. Aurait-il levé le voile sur le planning de la marque avant que le message ne soit officialisé ?

P5, c’est non !

Adam Lisberg, directeur de la communication de DJI aux Etats-Unis.

Concernant la rumeur d’un Phantom 5, Adam Lisberg a ajouté « nous n’avons jamais dit que nous envisagions de fabriquer un Phantom 5, il n’y a donc pas d’abandon ». Voilà qui ne permet pas vraiment d’en savoir plus. Il semble probable, en revanche, que DJI se recentre sur la gamme des Mavic, légère et destinée au grand public, et sur celle des Inspire, plus lourde et prévue pour satisfaire les professionnels. Le Phantom 4 va-t-il pour autant disparaître ? Probablement pas tant que le Phantom 4 RTK, destiné aux prises de vues géo référencées, sera commercialisé.

Note : l’image utilisée pour l’illustration de ce post est le concept Phantom X, matérialisé par une vidéo promotionnelle de DJI, publiée fin 2015 (voir ici).

6 COMMENTAIRES

  1. Sa compacité mise à part, le M2P n’a que des inconvénients comparé au P4P (optique médiocre, pas de 60fps ni de D-Cinelike). La gamme Phantom est juste parfaite pour les amateurs exigeants, dommage que DJI l’abandonne.

  2. Jules, entièrement d’accord avec toi ….. le P4P est une machine fort efficiente et un excellent compromis mais je puis t’assurer, pour le vivre quotidiennement avec de nombreux utilisateurs pros, que le M2P est en train de lui bouffer le marché à vitesse grand V …….. autour de moi et depuis quelques mois, la plupart des télépilotes qui bossent dans l’image (certes de base, pas pour du cinéma), achètent du M2P !!!
    Espérons seulement qu’il y ai des gros stocks de machines si jamais DJI abandonne le P4 prochainement, cela nous permettra de renouveler les flottes encore quelques temps !!

  3. La rumeur la plus plausible : Un Spark full 2k…En 422 10 bit avec en bonus un profil log. Dès la sortie du Mavic 2, c’en était quasiment définitivement fini du “Old” Phantom et de ses déclinaisons… Aujourd’hui, on veut avoir la caméra volante la plus discrète et performante possible : du -300 grammes (250 le top) en ordre de vol avec au minimum du 2k raw…Et DJI le sait que trop bien.

  4. ou quand les pros vont se mettre à avoir des critères en dessous de ceux des amateurs 😀
    on va rigoler d’ici quelques années quand on verra les pauvres images TV en “qualité somme toute standard” pendant que sur Youtube, quelques petits malins s’offriront les grands moyens d’antan pour des images qui sortent du lot.
    Je vais faire attention à mes P3A et attention le marché de l’occase, les prix vont notredamiser…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.