Russie : l’aile armée Interceptor

7
2445

Le concept d’une aile volante équipée d’une arme a été déposé en Russie le 12 mai dernier. Juste un concept ? Ce projet a débuté en 2016, c’est celui d’Igor Trifonov, un étudiant de l’Institut de l’Aviation à Moscou.

Le but ?

« Développer un appareil sans pilote capable de transporter des armes à feu automatiques et de tirer sur des objets volants ». Voilà qui a le mérite d’être clair. La solution retenue est une aile volante reposant sur 2 moteurs, d’une envergure de 3 mètres et d’un poids de 23 kilos, capable de voler pendant 40 minutes. A bord a été installé un fusil automatique Vepr-12…

Preuve de concept ?

Une vidéo montre un prototype de l’appareil en vol qui abat un ballon et un modèle réduit d’avion. La vidéo semble vraie, même si les soucis de focus ne permettent pas d’en être assuré. Difficile de savoir si le vol a été pratiqué à vue ou en immersion avec l’Interceptor – c’est le nom donné à cette inquiétante réalisation. Ce n’est pas le premier essai d’usage d’arme à bord d’un drone… et ce n’est certainement pas le dernier, malheureusement.

Source : C4isrNet

Une vidéo

7 COMMENTAIRES

  1. D’après la couleur des moteurs, se seraient ils approvisionnés chez Hacker en Allemagne 🤒
    Interceptor de drones ? Une nouvelle arme anti fléaux à quatre hélices 👎

  2. Gros doute sur la veracité de l’arme, le VEPR12 est comme son nom l’indique un calibre 12, un shotgun, et le canon sur la video est bien trop fin et trop long pour ça. Ca sent le plastique et le fake cette histoire.

  3. … bon d’un autre coté on voit clairement l’ejection de la cartouche à 0:35, qui serait délicate à ajouter au montage, donc… why not

  4. Toujours fidèles à leur doctrine pragmatique: en Europe, on réalise un appareil militaire à partir d’un appareil civil que l’on peint en kaki; en Russie, on construit un appareil militaire autour d’un armement et le résultat est toujours étonnant. Belle réalisation aéronautique, reste à voir les capacités réelles de tir en mission car il s’agit d’un tir tendu…

  5. l’ appareil est équipé en fpv , on apercoit la camera ainsi que l’ antenne de transmission video à la fin à l’atterrissage.

  6. D’abord, bravo pour votre site que je dévore avec plaisir depuis quelques semaines…
    Brossage de poil à part, je fais de l’avion, pas du multirotor, mais vos tests et revues de matériels sont une source précieuse, agréablement bien écrite et très pertinente.

    Au sujet de cette aile armée par contre, mwé bon, vois pas trop l’enjeu du truc,a part la performance modeliste (tout de meme faut reconnaitre, c’est une jolie machine avec une méchante centrale inertielle, si la video est authentique)… et faire peur à l’inculte moyen en lui faisant croire que l’armée rouge va débarquer flinguer les tits zozios avec ses armes secretes…

    Déjà ça doit faire un barrouf d’enfer, bien discret le bouzin, et ensuite si c’est pour flinguer du multirotor à la 7.62 ( Olivier C. , 12 pouce c’est la longueur du canon en version militaire, le calibre 7.62) c’est se donner beaucoup de mal pour quand meme pas grand chose…
    Quand à utiliser un engin pareil pour une cible humaine au sol, c’est pas demain la veille, vu le prix que doit couter le bidule, mobilisant forcement plusieurs opérateurs vu son poid, faudrait en plus que son systeme de guidage soit inviolable sans compter le nombre de munitions ridicule qu’il pourrait emporter.. bref, à mon sens c’est plus de l’exercice de style qu’une vraie orientation de developpement.

    Bah après, il y a toujours eu des crétins pour mettre des flingues dans des avions malheureusement..

  7. Après enquête, i, semblerait que l’arme tire des chevrotines (huit dit-on) et non des balles car il est impossible de viser en trois dimensions. A vérifier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.