Le char Leclerc et les drones

1
1688
Ixos XX Crédit photo European Defence Review

A l’occasion du salon IDEX 2019, le groupe industriel de l’armement appartenant à l’état français Nexter a présenté le char Leclerc Augmenté. Il s’agit d‘une extension qui repose sur le système Findeagle, un gestionnaire d’engins volants opérable depuis un blindé.

Le drone filaire

La solution présentée sur le salon repose sur le Ixos XX, un drone de 70 x 70 cm et d’un poids de 8 kilos relié au char par un câble de 100 mètres. Il est prévu pour décoller de jour comme de nuit, de voler à une vitesse de 10 km/h en supportant des rafales de vent de 45 km/h. Son vol s’appuie sur un IMU et un GPS, avec des capteurs destinés à l’évitement d’obstacles. Il emporte une caméra 1080p avec un zoom x36, ainsi qu’une caméra thermique VGA avec un zoom x2. Il offre aussi un laser pour la mesure des distance, efficace jusqu’à 5 km. Le but est de disposer d’un outil de surveillance de l’environnement pour anticiper les mouvements hostiles. Nexter assure que le système est capable de visualiser et d’identifier un véhicule à 3,6 km, un humain à 1 km. La nuit, ces distances sont réduites à 300 mètres environ. D’autres équipements peuvent être placés à bord.

Le drone autonome

Ixos LG Crédit photo Nexter

Le char Leclerc Augmenté est aussi équipé du Ixos LG, un drone qui prend la forme d’une bouteille de 1 litre. Il est équipé d’un IMU et d’un GPS. Pas de fil pour celui-ci : il est autonome, basé sur un système d’hélices contrarotatives et d’une batterie qui assure une autonomie de 30 minutes. Il peut voler à 40 km/h, avec une caméra semblable à celle du Ixos XX et un laser de mesure opérationnel à 1 km. Son pilotage est assuré depuis le système Findeagle.

Source : Europe Defence Review online

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.