Cheap DIY FPV Split screen par Erik Borra

0
1351

Que ce soit sur un événement de FPV racing ou pendant une séance d’entrainement fun entre amis, il est très agréable de pouvoir visualiser les retours vidéo de chaque pilote simultanément et en temps réel, et de les visionner à nouveau par la suite. Le système décrit par Philip Seidel sur son blog est très intéressant, mais on rêve d’une solution qui s’apparente un peu moins à une usine à gaz. La réalisation d’Erik Borra permet de s’affranchir d’un enregistreur de vidéos (DVR), d’un outil de capture d’images, d’un concentrateur de flux vidéo. Ce qui permet de se passer d’un boitier KKMoon par exemple, opérationnel mais qui supporte mal les liaisons vidéos faibles et se prend les pieds dans les connexions simultanées en PAL et NTSC.

Le matériel ?

La solution mise en place par Erik Borra repose sur les récepteurs 5,8 GHz USB ROTG02 de Eachine. La latence dont ils souffrent n’est pas un souci pour ce montage, qui n’a pas besoin de retour en temps vraiment réel. Dommage en revanche que l’image qu’ils fournissent soit très compressée. Ils captent les flux vidéo en provenance des racers qu’ils transmettent à un ordinateur via un hub USB. Ce n’est évidemment pas aussi simple que cela dans la pratique, puisqu’il faut impérativement un Mac (pas de PC sous Windows pour des questions de drivers qui interdisent plus de 2 ROTG02 simultanément), un hub USB alimenté, un câble d’extension USB long « actif » pour mettre de la distance entre le boitier et l’ordinateur sans dégrader le signal, plus du petit matériel  comme des antennes, des connecteurs, etc. Le tout peut être alimenté avec une grosse Lipo pour être autonome.

Du côté logiciel ?

Il faut l’outil OBS Studio pour gérer le streaming des différentes sources, et éventuellement LiveTime FPV pour ajouter le support d’un chronomètre, comme le LapRF d’ImmersionRC ou le Delta 5 Race Timer proposé en Open Source. Le prix de ce montage, hors ordinateur, est d’environ 100 €. C’est encore une petite usine à gaz, mais les progrès sont nets face à d’autres solutions pour produire des retours de qualité acceptable. A vous de jouer si vous vous en sentez le courage. Toutes les explications sont décrites sur le blog d’Erik Borra, ici. L’auteur travaille sur des réglages pour afficher automatiquement les pilotes en vol et seulement eux, en se basant sur les informations envoyées par le système de chronométrage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.