Eachine QX90C Pro, le test

2
2199

Le QX90C Pro fait suite au modèle QX90C, que nous avions testé ici. Eachine indique avoir apporté quelques améliorations comme des moteurs plus puissants et un OSD. On note aussi l’adoption d’un carénage pour protéger l’électronique. Que vaut-il vraiment ? Réponse dans cette chronique. Notez que cet appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Tour du propriétaire

Le QX90C Pro repose sur une structure entièrement en plastique semi souple, peinte en bleu. Il s’agit de la même, exactement, que celle du QX90C. Ses dimensions sont de 7,6 x 7,6 cm, avec une diagonale de 9 cm de moteur à moteur. Les moteurs, justement, sont des brushed 8520 Black edition, dont le KV n’est pas indiqué par Eachine. Ils sont reliés au contrôleur de vol par des soudures. Dommage, le changement d’un moteur implique donc de s’armer d’un fer à souder. Les fils d’alimentation sous les moteurs ne sont pas protégés, il y a donc un risque d’arrachement. Les hélices sont des bipales classiques de type Ladybird de 5,5 cm de diamètre.

L’électronique

Le contrôleur de vol est une carte rectangulaire basée sur un processeur F3 flashé avec Betaflight. On l’aperçoit à travers la trappe pour la batterie, sous le Q90C Pro. Le connecteur microUSB de la carte est assez facilement accessible à l’arrière. Il se trouve juste à côté de l’alimentation, avec une prise au format Micro Losi. La batterie fournie est une Lipo 3,7V de 800 mAh “No voltage protection”. Il y a en 3 en tout dans le pack Advanced que j’ai testé ! S’il est facile de brancher un câble USB pour effectuer les réglages de Betaflight, il faut tout de même y procéder avec précautions. En effet, le contrôleur de vol est simplement glissé dans la structure, pris en sandwich entre des lamelles de plastique, et maintenue par un petit bout d’adhésif, lequel ne fait même pas office d’amortisseur de vibrations. Retirer le câble USB est plus délicat : le contrôleur de vol tout entier a tendance à partir avec ! Il faut donc le retirer avec un ongle.

Le carénage

Pour mieux comprendre comment est agencé le QX90C Pro, il faut retirer le carénage. C’est facile, il est maintenu par deux petits ergots sur les côtés et se déclipse aisément. On découvre à l’intérieur la face supérieure du contrôleur de vol, les soudures des moteurs, celles qui partent vers le combo FPV. On y trouve aussi un buzzer, relié par deux fils au contrôleur de vol, et simplement collé avec de l’adhésif double face. Le bouton d’appairage de la radiocommande est facilement accessible. Profitez d’avoir retiré le carénage pour établir le lien entre le QX90C Pro et votre radio.

La partie FPV

Elle repose sur un combo comprenant une caméra 600TVL et un émetteur vidéo 5,8 GHz de 48 canaux et d’une puissance de 25 mW. La fixation est un peu bizarre. Le bloc FPV est fixé dans une pièce montée sur le carénage avec 2 vis. Pour permettre l’inclinaison de la caméra ? Oui, mais attention, l’incliner vers le bas pour réduire l’angle force sur l’antenne vidéo. Mieux vaut éviter de le faire. La caméra reste donc figée avec un angle de 30° environ. L’antenne de l’émetteur est linéaire, un brin qui sort du carénage. Le bouton du réglage du combo est difficile d’accès, que ce soit par le trou percé sur le haut du carénage, ou par dessous une fois ce carénage déclipsé. Le QX90C Pro pèse 34,9 grammes sans sa batterie, laquelle ajoute 16 grammes, soit un poids en ordre de vol de 53,9 grammes.

Avant de décoller

L’appairage effectué, il faut régler Betaflight pour choisir la méthode d’armement des moteurs, le déclenchement des modes de vol (Angle, Horizon, Acro, avec ou sans Airmode), l’activation du buzzer, etc. Je n’ai pas touché aux PID. Eachine fournit un chargeur USB pour la batterie. Il est capable de recharger des Lipo comme les 3 exemplaires fournis avec le QX90C Pro, ou des LiHV pour une tension qui atteint 4,35V. Attention à éviter de charger les Lipo en LiHV, c’est trop et la manipulation peut aboutir à un départ de feu. La batterie est bien calée dans le manier sous la structure. Il ne reste plus qu’à la brancher pour décoller. Petit souci sur mon exemplaire du QX90C Pro : au branchement, l’un des moteurs démarre et s’arrête. C’est surprenant, et évidemment anormal. J’ai vérifié sur d’autres appareils : ils sont exempts de ce problème.

Prise en main

En vol à vue et en mode stabilisé, le QX90C Pro décolle sans forcer et tout semble indiquer que les moteurs sont puissants. Il est stable, réagit bien. Mais son intérêt, c’est d’être piloté en immersion. Retour au sol pour régler la fréquence vidéo. Nous l’avons vu, le bouton du combo FPV n’est pas facile d’accès. Il faut une pointe fine, si possible non conductrice pour éviter tout court-circuit, pour aller appuyer sur ce bouton, un peu à tâtons. C’est un peu casse-pieds : autant on parvient à faire des pressions courtes pour changer de fréquence, autant il est pénible de faire des pressions longues pour changer de plage de fréquences ! Qui plus est, les diodes témoins ne sont pour ainsi dire pas visibles au travers du carénage.

L’OSD…

La bonne nouvelle, c’est la présence des informations en incrustation avec l’OSD de Betaflight. La version que j’ai testée, avec un récepteur radio compatible FrSky, affiche le RSSI, en plus de la tension, du callsign (le nom du pilote), de la durée du vol, et du mode de vol. A vrai dire, c’est à vous de choisir ce que vous voulez voir à l’écran. L’OSD est actif, c’est-à-dire que vous pouvez intervenir sur les réglages avec une combinaison des joysticks de votre radiocommande. Notez que le réglage de l’émetteur vidéo, lui, n’est pas accessible depuis l’OSD. Pour le reste, c’est très pratique, surtout si vous avez l’intention d’affiner les réglages des PID sur le terrain…

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

2 COMMENTAIRES

  1. @Fred Je trouve que c’est très bien de publier en fin de test des screenshots BetaFlight pour ceux qui débutent ou pour ceux qui pourraient éventuellement sous-estimer/oublier certains paramètres ou valeurs spécifiques à prendre en compte en fonction des modèles.

  2. @ Rexfly : Thxxx 🙂 Il m’a été demandé de mettre à dispo un dump original de BF pour ceux qui ont fait des modifs un peu vite. Je vais m’efforcer d’y penser 😎

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here