Eachine TS215, le test

5
6769

4S, 5S, 6S ?

Le TS215 est un bolide avec une batterie 4S, avec des accélérations impressionnantes et peu de vibrations même quand on le pousse fort. Il gagne encore en punch avec une batterie 5S – on atteint des vitesses qui posent problème avec la vidéo en 25 mW, puisque la portée maximale est très vite atteinte. La solution est évidemment d’augmenter la puissance d’émission. En 600 mW, on tutoie le kilomètre sans trop de parasites, et on peut voler en sous-bois dans être un Jedi – mais voler hors vue directe et une puissance d’émission supérieure à 25 mW sont des pratiques interdites en France, rappelons-le. Je n’avais pas de batterie 6S sous la main pour passer le mur du son, plus sérieusement pour vérifier que l’appareil reste exempt de vibrations avec les PID d’origine, et que le contrôleur de vol supporte cette alimentation – car la fiche technique indique une compatibilité qui s’arrête au 5S.

Faut-il l’acheter ?

Pourquoi pas. Si vous avez fait vos premières armes avec un petit racer, que vous voulez passer à la vitesse supérieure, et que le montage d’une machine vous ennuie profondément, le TS215 est un bon choix. Sa puissance est redoutable, il n’est donc pas à mettre entre toutes les mains, et surtout pas celles d’un débutant. Sa puissance est très agréable pour se faire plaisir avec des évolutions rapides. Il faut tout de même être prêt à réaliser quelques modifications, indispensables pour vraiment profiter de l’appareil. Car les vols en immersion sont pour ainsi dire impossibles avec le DVR, qu’il faut retirer du système FPV pour pouvoir piloter sereinement. Cet enregistreur n’est pas une grosse perte, il sera remplacé avantageusement par une caméra HD de type GoPro Hero Session 5 ou même RunCam 2. Mais il faut un peu bidouiller pour retirer proprement le DVR…

Dans la boite ?

Le TS215 est livré avec 2 jeux d’hélices, des patins amortisseurs pour les bras moteurs, des Rilsan, des mousses autocollantes 3M, de la visserie de rechange, une clé carbone pour retirer les écrous des hélices, et une pièce en carbone qui représente un… fusil automatique. Il est vendu en version BnF avec un récepteur XM+ à 250 € par Studiosport (taxes comprises). La version PnP sans récepteur radio est proposée à 220 €, toujours par Studiosport.

D’autres photos

5 COMMENTAIRES

  1. Etrange cette petite repro (Kala) découpée dans du carbone… Bon…
    Toujours pas fan de la batterie en dessous, même si j’ai appris sur ces excellentes pages HM, que c’était pas pire que positionnée au dessus 😉
    Et comme chacun sait, plus il y a d’intermediaire sur un signal ou tout autre, plus celà met du temps ! On ne le repetera jamais assez.
    Bravo Fred d’avoir eu cette heureuse initiative de re câbler le signal video au plus direct et de nous le démontrer une fois de plus !
    Merci pour cette review.

  2. Hello Fred, super test…
    Plus de 200 euros pour un wizard avec un nouveau système d’enregistrement de la vidéo qui ne sert à rien… bof…
    C’est surtout le prix qui a été poussé aux stéroïdes au long des versions…
    Ça reste peut-être un bon BNF, mais il y en a plein d’autres maintenant… que lui reste-t-il ?
    Il n’est même pas si léger avec sa copie du Floss 1…
    Pour le même prix il a le Diatone gt-r530… vachement plus sexy avec ses 100g de moins 🤣😋

  3. Pour la petite histoire, en ce qui concerne la comparaison avec le hyperfloss, ce dernier est loin d’être le premier quad avec une plaque supérieure en Y avec 3 points de fixation. C’était déjà le cas sur le shrieker 130, battler P130, etc…

    Juste pour dire que dans l’ensemble, le “recyclage” des bonnes idées est fréquent dans le domaine des quad.

  4. @TB250 Le shrieker à peut être 3 points d’attache mais ne ressemble pas à un Y….idem pour le battler P130 qui est ni plus ni moins une copie du shrieker.

  5. @Skydingo :
    Mmm… Tu joues sur les mots en ce qui concerne la forme. A ce tarif, la plaque supérieure du TS215 n’a d’ailleurs pas non plus une forme de “Y”, mais ressemble plutôt à une clef (de 8).

    Sur le fond, ce qui est important, c’est la solution technique qui a été retenue derrière, à savoir la fixation en 3 points pour gagner en poids. Et ça, effectivement, ce n’est pas nouveau.

    Quant à l’antenne sur le côté… Il est tout de même ironique de rappeler que les premiers à l’avoir fait, c’est justement… eachine !

    Pour le reste, il suffit de comparer attentivement le TS215 et l’hyperfloss pour s’apercevoir qu’il n’y a pas tant de similitudes que ça (enfin si l’on écarte le fait que toutes les frames ont 4 bras, une plaque supérieure, une plaque inférieure, des entretoises… Bref, se ressemblent quand même furieusement presque toutes). La disposition inférieure de la frame est par exemple différente, avec une pdb qui fait office de pièce de structure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.