Publication du rapport d’enquête de la probable collision au Québec

11
1139
Crédit photo : Transports Canada et BST.

En octobre 2017, l’équipage d’un Beechcraft en approche de l’aéroport de Québec avait rapporté une collision avec un drone (voir ici). L’enquête du Bureau de la Sécurité des Transports du Canada (BST) a été publiée. Elle montre les dommages causés par le drone, des points d’impact qui n’ont pas remis en cause la navigabilité de l’appareil. Le rapport conclut à une collision avec un drone « de la taille d’une assiette », avec une désintégration de l’appareil au moment de l’impact. Il assure que « la réglementation régissant l’utilisation des drones n’a pas été respectée »…

Vraiment ?

La lecture du document ne permet pas de trouver les preuves d’une collision avec un drone. Comment le rapport conclut-il à la présence d’un drone ? Il s’appuie sur le récit de l’équipage. Comment le rapport conclut-il à une désintégration ? Cela n’y figure pas. Peut-être est-ce en raison de l’absence de débris, du rapport des pilotes, de l’étude des points d’impact ? Pourtant les conclusions de l’enquête sont tout de même catégoriques, c’était un drone. Les seules interrogations du rapport concernent l’identité du pilote et si l’usage était le loisir ou une activité professionnelle… Surprenant.

Source :  Bureau de la Sécurité des Transports du Canada (BST)

11 COMMENTAIRES

  1. Je ne sais pas si c’est courant dans ce genre de rapport, mais la proportion de texte copié-collé est assez impressionnante.

  2. Effectivement, ce rapport est une vaste fumisterie orienté pour l’assurance car basée sur des suppositions et aucune preuve…
    Certainement pas des “agnostiques” ces enquêteurs Canadiens… “tabernacle” ^_^

  3. Quand un réacteur dA380 tombera sur votre baraque ce sera pas difficile de déterminer que le plus grand danger c’est pas les drones mais le trafic aérien commercial qui ne cesse de croître.

  4. @ Mickmick: Merci ! Effectivement je ne connais que quelques bribes de Quebec comme touriste…
    A la réflexion, je me demande si les enquêteurs n’ont pas quelques séquelles d’un petit précédent brainstorming sur le St Laurent par -40°C pour rédiger leur rapport… -_°

  5. Faut bien que le Ministre justifie ses insomnies…..
    “Nightmare drone scenarios keep Marc Garneau up at night”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.