C-me Wifi FPV Selfie

11
1454

Les petits multirotors destinés à des prises de vues de type selfie montent en gamme. Ce modèle est un appareil qui repose sur des moteurs brushed, avec des protections d’hélices. Son usage est par conséquent très peu risqué. Ses bras se plient pour qu’il soit facile à glisser dans une poche : il mesure 13 x 6,5 x 2,4 cm plié. Il passe à 15,7 x 15,5 x 2,4 cm une fois déplié. C’est un poids plume : il ne pèse que 130 grammes.

Ce qui le distingue de la concurrence ?

Il est équipé d’un GPS, un UBlox Neo 8, ce qui lui permet de voler de manière autonome, ou encore d’assurer des stationnaires en extérieur. Le constructeur indique qu’il dispose même d’un mode de suivi Follow me, sans indiquer son mode de fonctionnement. Il n’est pas prévu pour aller bien loin, sa portée est donnée pour 20 mètres seulement. C’est suffisant pour des selfies et, surtout, pour un pilotage à partir d’un smartphone, iOS ou Android. L’appareil est doté d’une fonction de retour automatique au point de décollage.

La partie vidéo

Elle est assurée par une caméra capable de filmer en 1920 x 1080p à 30 images par seconde avec un FOV de 70°. L’objectif est orientable manuellement, avant le décollage, donc, depuis l’horizontale jusqu’à la verticale vers le sol. La fiche technique annonce une stabilisation électronique de l’image (EIS). La caméra permet aussi de prendre des photos en 3264 x 2448 pixels. Les images sont stockées sur une carte mémoire microSD à bord de l’appareil. Un module wifi permet le retour vidéo sur smartphone.

Et puis…

La batterie est une Lipo 2S 7,6V de 750 mAh qui assure, selon le constructeur, une autonomie de 10 minutes. Le C-Me Wifi FPV Selfie sera proposé à un peu plus de 59 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes).

Ce qu’on en pense ?

Le prix de cet appareil est vraiment léger – un peu trop d’ailleurs au regard des caractéristiques annoncées par la fiche technique. L’adoption de moteurs brushed peu puissants ne suffit pas à obtenir ce prix, il est donc probable que d’autres concessions aient été faites, notamment sur la qualité du capteur de la caméra. Mais on ne le saura qu’en le testant : nous ne sommes pas à l’abri d’une bonne surprise !

D’autres photos

11 COMMENTAIRES

  1. C’est sûr qu’à ce prix (qui est à peine celui d’une actioncam entrée de gamme), difficile d’attendre quelque chose de concluant concernant la prise de vue…

  2. Bonjour à tous. Fred doit avoir une superbe collection de photos de lui-même dans toutes les situations vu la prolifération de drones destinés à faire des selfies!
    Plus sérieusement, je ne pensais pas que le marché du narcissisme était aussi attractif!

  3. On sent bien que la bataille va se jouer sur l’EIS. Même avec un capteur pourri, une video stabilisée a tout de suite une autre allure. Or, l’EIS c’est du soft, donc facilement copiable…

  4. Sauf qu’à manger la moitié de la résolution à stabiliser l’image on aura toujours une image de faible définition 🙁

  5. En tout cas si quelques promesses de C-ME sont tenues, l’EIS et l’aspect pliable de ce petit drone va sérieusement concurencer les HUBSAN H216A, H502S/E, etc…
    J’espère que le prix n’est pas une simple erreur de Ban…od !!!
    J’attends avec impatience les tests approfondis de Fred (sans être trop naïf quand même 😉 ) mais d’ici là il sera peut-être à revenu 199€ comme sur son site d’origine…! ( source rc-groups )
    Ce qui me gène c’est qu’il n’y a pas de radiocommande (je n’aime pas du tout le pilotage via smartphone) mais je ne suis pas si loin de le commander pour le tester avant que son prix ne devienne indécent 🙂 🙂
    Gilles.

  6. bien sûr “geared” : avec les moteurs horizontaux dans les bras pliables : impossible de faire autrement !!
    Perso cet aspect ne me gène pas forcément plus que ça dans la mesure ou il y a possibilité d’avoir des bras entier de rechange pas cher et très facile à remplacer comme sur d’autre drone de ce genre… (ex: Eachine E56 )

  7. Perso, j’adore ces petits engins… il faudrait qu’ils s’en vendent des millions :-))
    Cela augmenterait d’autant l’acceptation des “objets volants” dans l’esprit des concitoyens…

    Ceci dit, c’est de la liquidation… comme l’aile de Parrot qui se vend à 399 au lieu des 1200 des débuts 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.