HMDVR-S, le test

21
1991

Le HMDVR-S, c’est la version petit format des enregistreurs HMDVR. A quoi ça sert ? A enregistrer la vidéo en provenance d’une source vidéo dite « analogique » (par opposition aux systèmes numériques). L’usage principal des DVR (enregistreurs), c’est de les associer à un récepteur vidéo 5,8 GHz. Cela permet de conserver un souvenir des vols en mémorisant les images telles que reçues au sol par le pilote. L’inconvénient de cette méthode ? Les images sont stockées dans une faible définition, et sont perturbées par les parasites dus à la transmission sans fil. L’encombrement réduit du HMDVR-S et son poids plume lui permettent d’être utilisé à bord du multirotor, plutôt qu’au sol ! Ca vaut le coup ? Réponse dans cette chronique…

Une vidéo

Tour du propriétaire

Le HMDVR-S se présente sous la forme d’un petit boitier de 2,9 x 2,2 x 0,9 cm, doté d’un enregistreur de cartes mémoire microSD, qui s’affiche à 5 grammes sur la balance avec son câble (selon la fiche technique). Lequel est constitué d’une prise à enficher dans le boitier d’un côté, de 4 fils dénudés de l’autre. C’est donc à vous de créer votre entrée vidéo. Les 4 fils sont, dans l’ordre, du +5V, le GND, le Video In et l’Audio In. L’usage habituel d’un DVR, c’est de le connecter à la sortie d’un récepteur vidéo, avec un jack 2,5 ou 3,5 mm. Mais ce n’est pas ce que j’ai choisi de faire. Car les autres HMDVR sont parfaits pour cet usage. Le HMDVR-S est plus intéressant dans un usage qui tire parti de sa petite taille et de son poids plume…

Déshabillez-moi

Oui mais pas trop vite. Petit passage sur la balance pour la pesée. Au lieu des 5 grammes promis, elle indique 6,2 grammes. Ce n’est pas beaucoup plus si on veut l’utiliser au sol. Car l’idée, c’est de le placer à bord du multirotor pour enregistrer la vidéo diffusée par la caméra. L’avantage ? On évite de subir les parasites dus à l’émission sans fil puisque tout se passe à bord. Les inconvénients ? La définition n’est pas meilleure qu’au sol, c’est d’ailleurs la même : 1280 x 720 pixels (soit du 16:9). Une version interpolée, puisque la définition de la caméra est inférieure, probablement du 640 x 480 pixels (soit du 4:3). Mais 6,2 grammes à ajouter à la plupart des nano multirotors, c’est trop ! La solution ? Retirer le boitier et ses vis. C’est l’affaire de quelques secondes. Le poids passe à 2,6 grammes avec le câble. Voilà qui est bien plus intéressant !

Câblages…

C’est l’étape la plus complexe du montage. J’ai choisi de placer le HMDVR-S sur un Aurora 100 de Eachine, une toute petite machine brushless (voir le test ici). Sa caméra est une HC 48D (dispo ici), un modèle à 4 fils puisqu’il permet l’usage d’un OSD actif avec Betaflight. Du côté du HMDVR-S, on a les câbles rouge (+5V), noir (GND), bleu (Video In) et orange (Audio In). Du côté de la caméra, on a les câbles orange (Video In), bleu (Video Out), noir (GND) et rouge (+5V). La caméra est reliée au contrôleur de vol de l’Aurora 100 pour assurer l’opérabilité avec Betaflight.

Opération

Le branchement du HMDVR-S consiste à couper tous les fils entre la caméra et l’émetteur vidéo sauf le bleu (l’arrivée des informations OSD). Ensuite, il faut établir une connexion entre les 3 fils rouges, puis les 3 fils noirs, ce qui permet d’alimenter la caméra et le DVR. Ensuite, il faut faire partir le signal vidéo depuis la caméra vers l’émetteur (comme dans le branchement d’origine), mais aussi vers le DVR. En pratique, brancher les fils orange de la caméra et de l’émetteur ensemble, et y ajouter le fil bleu du HMDVR-S. Vous n’y couperez pas, il faut une pointe de soudure à chaque fois. Pas besoin de réussir de beaux points de jonction, il faut simplement que le montage tienne bien quand on tire sur les fils. Je n’ai pas cherché à connecter l’audio.

Essai

Veillez à ce que les soudures ne se touchent surtout pas, et utilisez un peu de scotch pour les isoler au besoin. Branchez la batterie. Si tout se passe bien, l’Aurora 100 s’allume, et la diode rouge du DVR s’allume en restant fixe. Vous devez aussi avoir le retour vidéo sur un dispositif relié à un récepteur vidéo (écran, masque, lunettes d’immersion), avec incrustation des données de l’OSD. Si vous appuyez sur l’unique bouton du HMDVR-S, la diode rouge se met à clignoter, signe que l’enregistrement a débuté. Appuyez à nouveau sur le bouton pour stopper l’enregistrement. Vérifiez que la vidéo a été correctement enregistrée en plaçant la carte mémoire dans un ordinateur de bureau. L’image devrait être exempte des données de l’OSD. Pour fixer définitivement le HMDVR-S sur le multirotor, veillez à l’isoler du carbone et des composants électroniques, par exemple en l’entourant d’adhésif isolant – gare aux courts-circuits si le HMDVR-S touche le carbone du multirotor.

Les points de détail

Il faut impérativement arrêter l’enregistrement avant de couper l’alimentation du HMDVR-S. Si vous ne le faites pas, parce que vous débranchez un peu vite la batterie ou parce qu’elle se déconnecte suite à un choc, vous risquez de perdre votre vidéo. En fait, les vidéos sont stockées par séquences de 3 minutes. Si vous débranchez à la sauvage avant 3 minutes, vous perdez votre vidéo. Si vous débranchez au bout de 5 minutes 50 secondes, vous n’aurez droit qu’à 3 minutes de vidéo. La qualité est passable, avec une définition de 1280 x 720 pixels en 30 images par seconde. Mais vous ne souffrez pas des parasites qui pénalisent les DVR au sol. Notez que l’image est étirée pour obtenir du 16:9 : le décor et les objets sont aplatis…

L’image du HMDVR-S est à gauche en 16:9, celle enregistrée au sol avec un EV800D de Eachine est à droite en 4:3.

Les points de détail, suite

L’alimentation requiert entre 3,6 et 5,5V. Aucun souci sur l’Aurora 100 en prenant le +5V sur le contrôleur de vol, même en fin de batterie. Il faut noter que l’image est légèrement coupée sur les 4 bords. Peu, mais de manière significative tout de même, en PAL comme en NTSC. Le DVR fonctionne-t-il avec d’autres caméras ? Oui ! La documentation indique une consommation de 260 mA : je ne l’ai pas vérifiée. En revanche, la même documentation assure qu’il faut attendre 10 secondes après la mise sous tension du HMDVR-S : pas besoin, il fonctionne dès son allumage !

Faut-il l’acheter ?

A vous de voir si vous avez besoin d’enregistrer vos vidéos en étant débarrassé des parasites dus à la distance ou à la présence d’obstacles. Les 2,6 grammes passent inaperçus avec un nano multirotor de type brushless de classe 100 ou plus. En-dessous ou avec des moteurs brushed, le DVR est trop lourd. Si vous volez en sous-bois ou si vous allez jusqu’aux limites de la portée vidéo de votre multirotor en FPV, le HMDVR-S permet de profiter d’une image plus agréable que celle d’un DVR au sol. Cela justifie sans doute l’investissement, d’autant qu’il est assez léger : je l’ai acheté un peu plus de 10 € chez Banggood (avec le port, mais sans les taxes).

21 COMMENTAIRES

  1. Image passable, ça dépend de la qualité de la caméra qui n’est pas exceptionnelle sur un petit quad. Il faudrait faire le test avec des caméras genre 700tvl à 1200tvl. Ça ne sera jamais de la qualité numérique full HD mais carrément mieux qu’avec des micro caméra CMOS !

  2. oui, la carrément l’image est pas extra, elle est même mieux sur l’enregistrement au sol avec les parasites.
    mais je vais quand même passer commande, pour le tarif c’est pas mal quand même!

  3. Merci pour ce test Fred.

    Mais je ne comprends pas l’intérêt de mettre un DVR sur le quad.
    Pour moi justement le DVR sert à capturer l’OSD, les parasites etc… pour bien se rendre compte de la difficulté, et d’être vraiment dans la peau du pilote.
    Sur un micro genre 100 ou 250, une Mobius (ou autre) passe sans problème avec une qualité d’image bien meilleure (1080p).

    Le seul intérêt que je pourrai y trouver c’est le gain en autonomie puisque ça ne consomme presque rien et que c’est très très léger.

  4. @ Guillaume : Ben non, sur l’Aurora 100 et pas mal d’autres avec le combo FPV à l’avant et la batterie en dessous, c’est mission impossible, et ça plombe la machine…
    Après si tu veux le DVR pour rendre compte de la difficulté du vol, évidemment, il vaut mieux enregistrer au sol, c’est certain 🙂

  5. Effectivement j’ai un train de retard (je suis en train de lire ta review du Aurora 100).
    En voyant les photos c’est effectivement compliqué de caser une Mobius 🙂

    ll a l’air de déchirer d’ailleurs cet Aurora 100 !

  6. Quid de la consommation électrique ?

    Car, j’ai pu experimenter brièvement le DVR a bord d’un hubsan H107C, et l’enregistrement sur carte SD mets clairement une belle claque a la batterie ( et donc au temps de vol ). Bon, il s’agissait d’une batterie 1S 380maH. L’impact est surement moindre sur cet Aurora 100 qui me semble équipé en 2S.

  7. @fred: j’ai jamais vu de bonne micro caméra même soit disant en 1000tvl l’image est mauvaise. Je fait le même constat sur des caméras normales, au delà de 700tvl plus d’amélioration, ça vient du fait de la bande passante du signal vidéo limité à 5MHz. La meilleure caméra est pour moi la Aomway 700tvl et elle est peu chère. Si quelqu’un peut me conseiller une bonne micro cam ?

  8. Pour moi, le DVR sert forcément sur le masque, car il permet d’enregistrer les dernières secondes avant un crash, et retrouver le lieu d’impact quand la Lipo/buzzer sont HS.
    D’où mes questions : que donne ce hmdvr-s par rapport au ProDVR de Eachine, y a-t-il des problèmes de crop, sont-ce les mêmes chips, peut on mettre à jour le firmware, y a t-il un menu de réglages, notamment pour les 3min?
    Concernant une bonne micro caméra, ne lisais-je pas dans ces colonnes la prochaine dispo d’une Runcam nano 🙂

  9. @ LudoRx : Il n’y a qu’un bouton de contrôle sur le HMDVR-S, pas de menu, pas de réglages, pas de mises à jour (à moins bien sûr que j’ai loupé un truc), les mêmes chips semble-t-il que sur le ProDVR de Eachine (que je n’ai pas). Avec son poids plume, ça le destine pour moi à être embarqué, les autres modèles (ProDVR, HMDVR, etc.) étant prévus pour l’enregistrement au sol.

  10. … ou à l’embarquer dans des lunettes FPV entrée de gamme, dépourvues de DVR à la base, quand le DVR en option est externe. Mais non, je n’ai pas dit EV100 😉

  11. Salut Fred,
    As-tu pu tester sur une cam déjà en 16/9 pour voir si ça applatit/étire toujours l image ?
    J avoue que le fait d aplatir l image me déplaît un peu même si je pense effectuer cet achat car pas trouvé de conccurent jusque à présent.
    Merci.

  12. Si votre HMDVR_S n’enregistre pas (led ne clignote pas) verifiez bien d’avoir le dossier “DCIM” et à l’intérieur le dossier ou sous dossier “100DSCIM”
    Si il existe pas créez-le.
    Ensuite tous roule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.