Parrot Bebop 2 Power, le test

24
12079

Le Bebop 2 Power est une version améliorée du Bebop 2, un multirotor un peu vieillissant… à l’échelle du marché des drones, où le temps passe à une vitesse folle. J’avais testé le Bebop 2 première version en décembre 2015. Il s’est donc écoulé 2 ans entre les deux appareils, pendant lesquels DJI a assis sa domination, dans les loisirs comme chez les professionnels. Ce Bebop 2 Power est-il en mesure de créer un effet whaouh ! Réponse dans cette chronique. Notez que l’appareil nous a été prêté par Parrot. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Quelques vols du Bebop 2 Power de Parrot avec les principales fonctions automatisées.

Tour du propriétaire

Le Bebop 2 Power arbore une belle robe noire et une diode bleue à l’arrière… et ce sont bien les deux seuls détails qui le différencient du Bebop 2 original ! A première vue, du moins, puisqu’il y a une autre différence qui ne se voit pas : la batterie a été modifiée. Exit le modèle 3S 11,1 de 2700 mAh, le Bebop 2 Power peut compter sur une 3S 11,4V de 3350 mAh. Il s’agit donc d’un modèle HV (haute tension) qui gagne 0,3 V et une capacité supérieure puisque le gain est de 650 mAh. La promesse de Parrot est une autonomie de 30 minutes. Ca, nous allons le vérifier. Le masque d’immersion destiné à accueillir un smartphone est désormais le Cockpitglasses 2. Ce qui change ? Son ouverture est bien plus facile, son FOV est de 96° au lieu de 90 (on éprouve une impression de plus grand écran) et il permet de gérer l’écartement inter pupillaire. Il offre aussi un bouton pour activer la caméra extérieure du smartphone.

Le skycontroller 2

La radiocommande du Bebop 2 Power est inchangée, il s’agit du même bloc de 594 grammes avec son antenne à l’avant, plus un support pour un smartphone ou une tablette. Le Skycontroller 2, c’est son nom, communique avec le Bebop sans fil, à une distance théorique de plusieurs kilomètres. Mais la radiocommande et le smartphone (ou la tablette) « parlent » avec un fil, à brancher sur le connecteur USB à gauche de l’antenne. Un câble microUSB est fourni dans la boite, qui convient à la plupart des appareils Android. Mais si votre mobile est doté d’un connecteur USB-C ou s’il s’agit d’une plateforme iOS avec un connecteur Lightning, c’est à vous de fournir ce câble.

A l’usage

Les joysticks et les boutons du Skycontroller 2 sont assez agréables, avec une sensation de solidité assez rassurante. Idem pour les gâchettes et les molettes qui se trouvent sous les index. L’outil de pilotage sur appareil mobile est FreeFlight Pro 5. Il permet, c’est très agréable, de définir à votre convenance toutes les touches du Skycontroller 2 ! De quoi le passer du mode 2 (gaz à gauche) en mode 1, ou 3, ou 4, de changer le comportement des boutons, des molettes. Bref, c’est top pour se créer son propre environnement avec les fonctions importantes accessibles rapidement. Un défaut ? Son encombrement. Un autre ? Il manque une sortie vidéo HDMI, qui était présente sur le Skycontroller 1 (autrement plus encombrant, malheureusement).

Décollage(s) ?

Le Bebop 2 Power est prévu pour décoller depuis le sol. Ses pieds permettent d’éviter que les hélices ne touchent des brins d’herbe. Classique. Mais si l’herbe est trop haute ? Un nouveau mode de décollage fait son apparition. Il n’est pas activé par défaut, il faut aller cocher une option dans les réglages. Touchez la case Hand Launch : les moteurs démarrent doucement. Lancez le Bebop 2 Power devant vous, avec un geste doux : les moteurs accélèrent et l’appareil se stabilise tout seul. C’est bien pratique… Le pilotage repose sur le Skycontroller 2. Mais si l’envie vous prend de piloter depuis votre smartphone ou votre tablette, avec un joystick virtuel affiché à l’écran, c’est possible.

Sensations en vol

Il n’y a pas de différence entre le Bebop 2 et cette version Power pendant le vol. L’appareil répond bien aux commandes, doucement ou beaucoup plus nerveusement selon les réglages. La stabilisation permet de voler sans expérience : quand on lâche les commandes, l’appareil se fige là où il est, même s’il y a du vent. C’est très rassurant pour les pilotes débutants. Le retour au point de départ fonctionne bien, il constitue une sécurité en cas de panique, ou de perte de liaison vidéo. Le mode Sport d’aller vite pour se rendre sur un spot, par exemple pour rattraper une belle vague au surf. Et l’autonomie ? Excellente surprise : non seulement les 30 minutes promises par Parrot sont atteintes, mais le Bebop 2 Power les dépasse en vol normal pour aller taquiner les 34 minutes d’autonomie. Impressionnant ! L’autonomie descend juste sous les 30 minutes en restant totalement stationnaire, et un peu moins en mode Sport avec un pilotage très agressif.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

24 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ce test !
    Question bête : pourquoi trouves-tu la latence gênante pour piloter ? 22 à 28 ms, c’est dans la norme de ce que l’on trouve sur les racers, c’est donc plutôt très bon.

  2. @ TB250 : La moyenne est entre les 2, c’est plus que les 16 à 20 ms en “analogique”, mais surtout elle augmente avec la distance. Mais je n’ai pas de quoi la mesurer, avec de la distance 🙁

  3. j’ai eu l’occasion de l’essayer pendant 2 semaine (juste à sa sortie), et je suis un peu déçu par le follow me car il ne peut pas suivre quand il juste un peu devant et dès que je passe devant un arbre (même si il n’est pas épais) il me perd,
    et puis le follow me sans radio ne fonctionne pas quand le téléphone est en veille.
    sinon il sauvegarde aussi les photo au format DNG (qui est plus lourd).

  4. Fred merci de l’info ce qui veut dire que Parrot n’apprends pas de ses erreurs, ils continuent à fournir des caméras de m… avec leur drone c’est pour cela entre autre que Parrot va mal.

  5. Par hasard il serait pas prévu seul. J’ai déjà un skycontroler 2 et des cockpit classes. Il me plaît bien. 1/2 heure de vol ça permet de petite sortie sympathique.

  6. @Jack, ce n’est pas la caméra qui compte mais celui qui la tient (pilote). Avoir du 4K sans savoir exploiter la bête ne sert à rien (Si à enrichir DJI). En voyant la vidéo dans l’article (qu’il faut donc lire jusqu’au bout), on se rend compte que malgré une caméra de M….. comme tu dis, certains font mieux que d’autres avec du 4K.

  7. @lbenoits : 100% d’accord !!!
    y a qu’à voir les vidéos de Pablo
    et celles ci aussi : https://www.youtube.com/watch?v=wmRcfEke8BY

    j’ai un Bebop2 “classique” et avec le nouveau FF Pro 5 j’ai l’impression de piloter un nouveau drone !!!

    un autre truc à signaler c’est la fluidité des mouvements verticaux de la caméra
    avant ça saccadait maintenant c’est vraiment fluide !

  8. @ TB250 : Ok, je viens de comprendre mon erreur, je suis impardonnable parce que je l’avais déjà faite dans un précédent test. J’ai indiqué des valeurs en dizaines de millisecondes, pas en millisecondes. Stupido 🙁
    J’ai fait la modif. Donc on parle bien de 220 à 280 millisecondes, pas 22 à 28.
    Mille excuses.

  9. Y’a t-il un moyen de voler en FPV avec le cockpitglasses et que quelqu’un d’autre à coté puisse aussi voir les images? sur un autre smartphone ou autre

  10. Bonjour
    Pour avoir possédé deux bebop2 depuis deux ans,donc depuis sa sortie,je confirme que la qualité vidéo et surtout photos est très moyenne, par beau temps à la belle saison c est moyen,mais des qu arrive l automne avec les jours gris,c est médiocre, très floue sur les côtés et floue et granuleux au milieu.
    Et c est pas une histoire de pilotage,je suis passé au dji spark et c est le jour et la nuit,j’ai pas changer mon style de pilotage et pourtant les images du spark sont bien meilleurs.
    Les vidéos faites par les embassadeurs parrot sont retravaillé .
    La qualité des images du bebop à toujours été le point faible de celui ci ,a cause de sont objectif fish eyse et de sa stabilisation numérique, et le deuxième soucis que j ai eu avec mais bebop,c est les hélices qui ce brisent en plein vol,cela M est arrivé de nombreuses fois et encore il y a pas longtemps.
    Mais malgré cela le bebop2 M a donné beaucoup de plaisir, c est malgré tout une bonne machine,mais qui maintenant est dépassé.

  11. Peut être pas Pablo,mais je me souviens à la sortie du bebop 2,sur le forum parrot, tous les nouveaux aquereur de bebop d on moi même étions très déçu de la qualité vidéo, alors que les embassadeurs parrot postaient de superbes vidéo sur YouTube
    Ont comprenais pas… Ont a même été nombreux à faire échanger nos bebop2 sous garanti, mais rien ne changeait.
    Il a fallu attendre une mise à jour en juin 2016 pour avoir une petite amélioration de la qualité des images.
    Bon j ai quant même réalisé des vidéos sympa en été, mais la qualité des images reste quant même décevante à moin de les visionner sur petits écran .
    Après c est que mon humble avis après deux ans de pratique du bebop 2 .

  12. @ 5GTT : Oui je suis d’accord c’est dommage, ils pourraient faire bien mieux je pense.
    Mais plus que la photo ou la vidéo, moi c’est pour de l’immersion tranquille, et l’autonomie du bebop est attrayante ! Surtout que coté FPV, c’est le néant avec le spark à moins de payer une fortune.

  13. Salut j ai trouvé une application Android pour le fpv avec le spark qui fonctionne très bien,même avec le hack fcc,sauf que quant on repasse sur djigo 4 le spark repasse en EU il faut donc le reconnecté au djigo hack pour repasser en fcc,bon c est un peu gênant mais faisable,et pour ceux qui utilise leur spark en EU sa fonctionne nickel,il suffit d acheté un casque fpv à 19€ et le tour est joué
    Cette application s appel :drone vr+ je me rappel plus du prix,il me semble autour de 10€.

  14. Parrot va mourir s’ils ne sortent pas un jour des caméras comme il faut. Le standard c’est de la 4K, voir du 1080, mais du 720p comme ils ont sur leur drone ne correspond pas à l’attente des utilisateurs. Parrot va mal, très mal. De plus le fisheye pareil aucun Pro n’achètera ce genre de caméra pour faire des plans propre. Perso c’est DJI P4P, et Inspire 2 et sur le marché y a pas mieux.

  15. Bonjour, je voudrais savoir si les batteries du bebop 2 power sont compatibles avec le bebop 2 classique ?

  16. Bonsoir,
    Concernant les batteries d’après Parrot le niveau de charge des nouvelles batteries sera ma géré sur un ancien bebop 2..
    Je possède un Bebop 2 depuis 2 ans, c’est vrai que la qualité vidéo est parfois très moyenne (caméra sensible à la température et aux faibles luminosité) mais c’est un drone avec une bonne autonomie, une bonne stabilisation numérique, pas trop cher et que je balade partout.
    C’est vrai que le spark est bien meilleur en qualité vidéo mais son autonomie est inférieure et son retour vidéo pas très fiable. (sans câble OTG).
    D’autre part le vol FPV se fait sans problème, mais c’est vrai que la latence ne permet pas de voler trop prêt des obstacles.
    Pour conclure un drone polyvalent qui vous suis selon vos envies:fpv, vidéos sur réseaux sociaux..
    Voici un lien vers une vidéo faite avec mon bebop 2:
    https://www.youtube.com/watch?v=k001ShWwkg8&t=43s

  17. @Jack.
    Comparer un be-bop avec un Inspire 2…. Vous pouvez aussi comparer une Twingo et une Porsche GT3 aussi.

  18. Bonjour a tous. Pour les helices qui se cassent, c’est parce que les cages moteurs sont voilees ! regardez avant de decollé. J’ai verifié ce probleme plusieurs fois. Pour le fpv avec le bebop, j’utilise un masque pleine ecran avec une lentille de fresnel, et je laisse donc le pleine ecran sur le smartphone. C’est beaucoup mieux car le retour video est en 720 p.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here