Intel, les ours polaires et les baleines

4
669

La Journée Mondiale des Animaux, le 4 octobre dernier (le saviez-vous ?), a été l’occasion pour plusieurs organismes de faire le point sur les actions en cours. Le constructeur Intel est partenaire du photographe animalier Ole Jørgen Liodden, qui est parti en Arctique avec un Falcon 8+ (on vous en parlait ici) et plusieurs caméras. Le but était de suivre des mouvements de groupes d’ours polaires à bonne distance pour engranger des données fiables sur leurs habitudes migratoires.

Un ours, un drone ?

On se dit que les ours ne sont pas forcément ravis d’être survolés par une bestiole vrombissante, d’abord parce qu’ils craignent pour leur droit à l’image, et puis accessoirement parce que leur comportement peut être modifié. L’expédition de Ole Jørgen Liodden a démontré selon Intel que ces animaux « ne montraient pas de signes de stress ou de changement comportemental lorsque le drone Falcon 8+ les survolait à une distance de 50 à 100 mètres ». Une caméra thermique a été utilisée aussi pour détecter plus facilement les ours (blancs) dans leur environnement (blanc). Plus d’informations sur cette expédition sur le site d’Intel, ici.

Il y a baleine sous drone

Intel a également présenté son partenariat avec Parley for the Oceans et l’Ocean Alliance, destiné à s’appuyer sur l’intelligence artificielle informatique pour faire avancer la connaissance scientifique des milieux marins. Le projet SnotBot utilise un Inspire de DJI qui fournit des images exploitées par Intel pour la reconnaissance des animaux, leur identification, la jauge de leur état de santé. Le suivi des mammifères est facilité par l’usage de drones, moins intrusifs que l’approche humaine avec des embarcations. Plus d’informations sur le site de Parley for the Oceans, ici.

 

4 COMMENTAIRES

  1. bonjour ils veulent nous interdit de voler dans nos réserve naturelle en France , en nous disent que l’on dérange la faune , mais eux peuvent emmerder ces pauvres ours , qui on d’autres soucis actuellement avec le réchauffement de la planète , on ce demande pour qui son faite les lois. cherché l’erreur.

  2. @puceone : on te parle de sauvegarde et d’etude D’animaux en arctique et toi tu viens pleurer sur la réglementation française. Voilà voilà…

  3. @sergio pour moi l’être humain ne comprend rien a la nature , c’est pour cela que j’ai dit ça est non pas pour la réglementation , qu’ils les laissent tranquille dans leur milieux naturel . l’homme veut tout contrôler depuis la nuis des temps et l’on voit le résulta .
    sur ce bonne soirée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here