Jumper T8SG, le test

58
8447

La promesse de cette radiocommande ? C’est de remplacer toutes les autres ! Les Taranis, les Spektrum, les Futaba, les XK, les Eachine, les Flysky, les Walkera, les Cheerson, les Hubsan, les mJX, les JJRC, les « sans nom ». Vraiment toutes ? Non. Il reste des récalcitrantes, comme celles de DJI ou de Graupner, par exemple. Mais si cette promesse est tenue, c’est tout simplement formidable ! Que vaut la T8SG de Jumper ? Réponse dans cette chronique. Notez que la radiocommande nous a été donnée par la boutique Geekbuying. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Une vidéo

Multiprotocole…

Le principe de la T8SG, c’est d’incorporer 4 modules d’émission 2,4 GHz à la fois. Ces quatre modules permettent une compatibilité avec un grand nombre de protocoles radio, et donc de récepteurs. En clair, cela signifie que la T8SG peut « parler » à un petit CX-10 de Eachine, à un Blade Inductrix de Horizon Hobby, à un H107D+ de Hubsan, à un X600 de MJX, à un racer avec un récepteur D4R-II de FrSky ou un A8S de Flysky. Plutôt que de trimballer autant de radiocommandes que d’appareils à protocole radio différents, vous pouvez en théorie vous contenter de la T8SG pour tous les piloter. Sympa, non ?

Comment ça fonctionne ?

La radiocommande s’appuie sur un firmware OpenSource qui a déjà plusieurs années d’existence, DeviationTX. On vous en avait parlé ici, c’était en… 2013 ! DeviationTX était destiné à remplacer le firmware d’origine des radiocommandes Devo de Walkera. Avec l’aide de passionnés capables de décoder les « paquets » de données radio comme le français Goebish ou en mesure d’identifier les puces présentes dans les multirotors comme le non moins français SeByDocKy, DeviationTX a progressé jusqu’à être en mesure de prendre en charge de très nombreux appareils. La T8SG de Jumper est une copie améliorée d’une Devo 7E de Walkera (plus d’interrupteurs, une mémoire de 256 Ko au lieu de 128), directement flashée avec DeviationTX et équipée de 4 modules d’émission. La liste des protocoles pris en charge par la T8SG se trouve ici, sur le site de DeviationTX. Ou mieux, celle-ci plus à jour parce que maintenue par Goebish… Les modules ? Il y a le CC2500 de Texas Instrument, le NRF24L01 de Nordic Semiconductor, le A7105 de Amiccom, et le CYRF6936 de Cyprus Semiconductor…

Tour du propriétaire

La radiocommande est compacte : elle mesure 15 cm de largeur, 19 cm de hauteur en comptant l’antenne (pliée) et 10 cm de profondeur en tenant compte de la barre de préhension et des joysticks. Son poids, avec une batterie à l’intérieur, est aux alentours de 390 grammes. Elle est dotée de deux joysticks au toucher plutôt agréable. C’est une notion très subjective, bien sûr, mais elle ne fait pas « cheap » comme certaines radios d’entrée de gamme. Les deux boutons Ent et Ext, eux, n’offrent pas le même confort, pas plus que le pavé à droite de l’écran. Les interrupteurs sont au nombre de 4, tous avec 3 positions. Il y a encore 2 potentiomètres pour compléter la dotation. Soit un total de 10 canaux en tout. Des trims accompagnent les joysticks. L’écran au centre de la radiocommande est rétroéclairé, monochrome, de 4,6 cm de diagonale (1,8 pouce) et d’une définition de 128 x 64 pixels. Le tout a une petit quelque chose emprunté à la  radiocommande T10J de Futaba…

Alimentation ?

Sous la radiocommande se trouve une plaque coulissante qui donne accès à la trappe de la batterie. Il n’y en a pas dans la boite, c’est à vous de l’ajouter. La T8SG attend une Lipo 2S 7,4V à brancher via le connecteur d’équilibrage. La profondeur de la trappe est de 9,5 cm, sa largeur de 3 cm, son épaisseur de 1,5 cm : voilà qui permet de choisir une batterie facilement. DeviationTX est présent en version 5.0.0 : elle est fonctionnelle, mais pas totalement adaptée à la T8SG. Les commandes des ailerons et de la dérive sont inversées, par exemple. Rien de bien grave, il suffit de faire la modification dans les réglages. Mais il est préférable de flasher la radio avec une version plus à jour de DeviationTX. Celle de vlad_vy apporte les corrections nécessaires. Comment faire ? Le mieux est de suivre le tuto de SeByDocKy, très bien fait !

La « philosophie » DeviationTX ?

La mémoire interne de la radiocommande permet de stocker 30 modèles différents, des réglages préprogrammés. Ce n’est pas formidable, mais ce n’est pas si mal non plus, puisque la plupart d’entre nous disposent de moins de 30 appareils dans leurs armoires. Imaginons que vous vouliez piloter un CX-10 de Cheerson. Dans les menus, sélectionnez le modèle correspondant au CX-10, allumez le multirotor… et décollez ! Envie de passer à un Hubsan X107C ? Chargez le modèle, allumez l’appareil et décollez. Facile, non ? Oui, mais dans la pratique, il faut disposer de ces réglages préprogrammés dans la T8SG. Or lorsque vous l’allumez pour la première fois, elle ne contient aucun modèle : elle est vide…

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

58 COMMENTAIRES

  1. FUTABA like look, ils sont quand même terribles ces copieurs de chinois …
    Mais rien d’étonnant et je parierais même que les télécommandes sont produites au même endroit, par le même industriel 🙁 🙁

  2. @ Fred : “La méthode « viking » consiste à en créer vous-même depuis les menus. Il faut choisir le nom, le protocole radio, la puissance de l’émetteur, le nombre de canaux, régler chaque voie (ailerons, profondeur, gaz, dérive) et chaque interrupteur. Autant le dire, c’est un peu pénible.”

    Je comprends que tu préfères le plug n’ play, m’enfin là… Tu reproches à une radio programmable… de devoir être programmée ?? D’autant plus que ce que tu décris là, ce sont de manips basiques au possible. Pour un quad ou un avion simple, c’est pas la mer à boire, ça ne doit pas prendre plus de 5 minutes une fois la logique des menus assimilée.

    Quant au transfert de fichiers de modèles sur la radio, franchement, je te déconseille vivement. Ça me rappelle le transfert des fichiers de réglages d’une CC3D à une autre… Il y a mille raisons que ça plante dans les grandes lignes (différences de firmware de l’une à l’autre, paramétrage perso différents, etc…).

    Si tu comptes utiliser régulièrement la radio, il serait plus judicieux d’apprendre à maitriser les fonctions de base, et de partir sur une base saine en programmant entièrement chaque modèle.

  3. @ TB250 : Tu vois les choses comme tu veux 🙂 Pour ma part, s’amuser à faire la programmation d’une machine sur une radio programmable, c’est super et on y apprend plein de choses. Mais on est en 2017, les radios programmables sont désormais faites pour accueillir des profils tout prêts. Ca se passe comme ça chez Spektrum, chez Graupner et d’autres… On a largement passé le cap du “programmable pour être programmable et programmé” pour aboutir au “programmable pour être automatisé”. Si ça te dit de bidouiller des radios pour le plaisir de la programmation, c’est parfait, à chacun ses petits bonheurs. Moi, le mien, ce sera de télécharger un profil tout fait pour chaque nouvelle machine et de voler tout de suite. SURTOUT si je compte utiliser la radio régulièrement… Pas de “ah oui mais attends là j’ai pas mis tous les inters ni les mix enfin attends je vais voir la courbe oui bizarre tiens ah si regarde c’est bon oui sauf quand tu veux faire ça mais c’est simple à corriger hein attends attends ca y est ah non oh ça doit être un bug de la radio” que j’entends si souvent sur les terrains…

  4. Je suis chiant, mais une petite précision s’impose: la TS8G n’est pas une copie exacte de la Devo 7e, c’est une 7e avec plus de switchs et surtout un plus gros microcontrôleur, 256kb de flash au lieu de 128, ce qui lui permet de faire tourner un firmware équivalent à celui d’une Devo 10 (pas de limitation sur la télémétrie, programmation en modes simple ou expert …).

  5. @ Fred :
    Je pense que tu prends vraiment le problème sous le mauvais angle.
    Les fichiers tout fait, ça peut être sympa AU DEBUT, quand tu ne connais pas la logique de programmation de la radio, histoire de voir comment une personne un peu plus aguerrie s’y prend (utile sur les programmations complexes pour certains planeurs par exemple).

    Mais sur le long terme (d’autant plus en quad), c’est totalement contreproductif :
    1) Tu seras de toute façon obligé de tout revérifier et reprogrammer (quel l’inter attribué pour l’armement, le buzzer, les profils ? Dans quels sens sont-ils programmés ? Est-ce que cela correspond à tes habitudes ? Ou est-ce que ton quad va se retrouver coller au plafond quand tu vas allumer ta radio ?). Et je ne te parle même pas d’un avion où il va falloir remapper tous les inter/sliders pour les volets, trains rentrants, revérifier les débattements et leur sens, histoire que tes servos n’aillent pas s’éclater en butée, etc…

    2) Entre le temps que tu va prendre pour aller chercher le fichier sur le net, le transférer sur ta radio, tout revérifier et reprogrammer… Tu prendras bien plus de temps que d’assigner 6 voies et déclarer un mode d’émission.

    En bref, ça devient perte de temps, et de toute façon tu es obligé de mettre les mains dans le cambouis…

  6. @ TB250 : Ben non, rien à faire, je ne suis pas du tout d’accord ! 🙂

    Il y a eu exactement les mêmes critiques à l’arrivée des Phantom : quoi, on ne peut pas mettre sa propre radio, changer les réglages pour obtenir un “vrai” pilotage ? Ben non, on ne peut pas… et ça a contribué au succès des machines.

    Si les profils sont bien faits, il n’y a aucune raison pour que le quad aille se coller au plafond ou que les ailerons aillent en butée. Bien au contraire ! Le but est de prendre un profil correspondant à un appareil et de voler. S’il y a besoin de reprogrammer, c’est que la méthode ne fonctionne pas… et c’est ce que je reproche à la T8SG pour l’instant. Mais je suis confiant pour que des passionnés de la radio fassent en sorte que des passionnés du vol l’utilisent sans prise de tête. C’est l’une force des radios récentes de Horizon Hobby / Spektrum, par exemple.

    Pour résumer : pour ceux qui veulent continuer à mettre les mains dans le cambouis, parfait, c’est tout à fait légitime, amusant, voire excitant. Pour tous les autres, la T8SG est une porte ouverte sur de nouvelles radios qui facilitent la vie. Moi c’est ce que j’en attends. C’est sans doute un modélisme d’ancienne génération qui est remis en question. Pour moi les deux peuvent cohabiter. Mais il ne faut surtout pas m’obliger à souder, entoiler, coller, régler, rerégler pour pratiquer…

  7. @ dd : C’est pareil 😉
    Les avantages : c’est intégré et pas cher. Mais quand on a déjà une Taranis, l’intérêt est évidemment limité. Si tu as déjà une radio haut de gamme, c’est que tu n’es sans doute pas la cible de celle-ci.

  8. @ jocelyn hubert : il me semble que le protocole Radiolink n’a pas été hacké (à vérifier). J’avais vu des essais de portage de DeviationTX sur un AT9, mais je ne sais pas si ça a abouti, et si ça peut servir pour inclure le protocole sur la Jumper.

  9. @ Fred :
    Tu ne m’as pas compris.
    Prenons un exemple : Monsieur X vient de programmer sa radio pour son K-hole de chez FU-RC.com. Comme il est sympa Mr X, il partage gentiment son fichier sur le net. Chouette, tu le récupères derrière en pensant que tu n’auras rien à faire. Manque de bol, Mr X arme son quad en abaissant l’inter 1, tandis que toi tu armes en montant l’inter 2. Même problème pour le passage mode stabilisé, c’est pas le bon inter. Et voila, va falloir reprogrammer 2 voies… Je vois mal comment tu pourrais y échapper.

    Quant à parler de “programmation radio” pour un quad… Désolé, mais ça me fait quand même doucement sourire. On parle juste d’assigner quelques voies, tout le reste se fait sur la carte de vol de toute façon. Sur ma taranis j’ai du prendre 3 minutes pour programmer un premier modèle, depuis je le copie, je change juste le nom et ajoute parfois une ou deux voies si besoin est. L’histoire de 2 minutes quoi, montre dans une main, un café dans l’autre… Les seule fois où j’ai ramé 10 minutes, c’était pour binder un tiny whoop avec un module orange sur taranis, le temps de m’apercevoir qu’il faillait modifier les endpoints de la courbe des gaz…

  10. @Goebish @fred
    J’ai la jumper depuis une dizaine de jour, j’en suis train content (une fois que l’on a compris comment paramétrer tous les Inter notamment)

    Par contre impossible de faire fonctionner un eachine E010s en flysky AFSDH correctement. Je bind facilement l’appareil mais j’ai une latence sur les commandes c’est impilotable…(testé sur deux modèles différents)

    Si vous avez une idée ?

    Merci d’avance

  11. @Albe : bizarre le problème pour l’AFHDS, c’est un protocole “ancien” qui fonctionne depuis longtemps.
    On lui a légèrement modifié son timing il y a ~1 an mais ça ne devrait pas poser de soucis. Je n’ai pas de E010s/flysky pour tester, il faudrait demander sur les forums deviation pour voir si quelqu’un a une config similaire et rencontre les mêmes problèmes, pour voir si c’est un soucis au niveau du protocole ou bien un soucis matériel au niveau du A7105 de ton coté. https://www.deviationtx.com/forum

  12. @ TB250 : Je pense que tu prends le sujet sous le mauvais angle 🙂

    Les racers sous Betaflight (ou autres) s’adaptent à la radiocommande, c’est toi qui choisis le récepteur en conséquence. Le propos de la Jumper, c’est tout l’inverse : la radiocommande s’adapte au récepteur. Elle n’est donc pas destinée aux racers, le but est d’assurer la compatibilité avec toutes les machines, surtout celles qui ont un contrôleur non paramétrable.

    Alors oui, on peut brouiller les pistes en associant différentes fonctions aux différents inters quelles que soient les machines, mais c’est si simple d’accompagner le fichier .ini d’un micro doc qui récapitule ça : “sw D arm, sw b flip, sw c headless, sw a vidéo” (ou autre chose), surtout que ça peut se mettre en pop up au chargement du profil.

    Et pour la programmation, bravo si tu es rapide à le faire. Moi ça ne m’amuse pas d’aller chercher dans les forums de DeviationTX sur quel channel il y a le trigger de la vidéo sur un FQ777 H126C, et puis sur quel channel il y a les lights d’un H107D+, et puis sur quel channel il y a les débattements d’un H111, et comment on stoppe la vidéo sur un CX-10C, et puis où se trouve le headless sur un Sympa X11. Rien que ça, ça me prend bien plus que 3 minutes. C’est encore plus frustrant quand tu te dis que tout est prêt pour qu’un .ini permette le décollage dans la minute.

    Ah c’est sûr, comme je le dis dans le test, c’est si facile avec Betaflight (quand tu connais BF, évidemment). Mais je le répète, la Jumper T8SG n’est pas faite pour piloter une écurie de racers, même si ça fonctionne.
    Donc pour le Is that a FU-RC.com K-Hole?, Mr Y ne cherche pas un .ini spécifique K-Hole fait par Mr X, il prend le générique qui fonctionne avec tous les Betaflight, il ne fait aucune modification sur la radio, il change tout sous Betaflight. Ce qui ne l’empêche pas d’aller modifier ses réglages sur la radio aussi, s’il le désire.

    Et donc j’en reviens à mon propos initial : la Jumper…
    1 n’est pas destinée aux racers (même si ça fonctionne)
    2 est trop complexe pour le novice qui vient d’un Cheerson, d’un MJX ou d’un JJRC
    3 pourrait réussir à séduire le novice si elle était plus “user-friendly” et non pas “bidouilleur-sexy”
    4 pourrait séduire le pilote de racer si elle était de construction un peu plus qualitative (joystick, inters et boutons), mais là c’est du hardware.
    Elle n’est pour personne alors ? Mais si : pour moi qui suis entre les deux (novice et racer), elle est extra. Visiblement on est beaucoup dans mon cas, à consentir à la bidouille mais sans y passer trop de temps, et à ne pas pratiquer le racing à fond, et à avoir un cheptel multiformat très diversifié.

  13. @ Fred :
    Mais cette radio correspond exactement à la notion d’écosystème ouvert, c’est le royaume même des amateurs de bidouilles ! Le novice, il a autre chose à penser que de se renseigner sur une radio multiprotocole…
    Du plug and play là dessus, je pense que c’est de la pure utopie. Les fichiers sur lesquels tu comptes tant seraont forcément faits par des bénévoles aux 4 coins du monde, chacun avec leurs petites habitudes (et moi, j’insiste, il est crucial que la position de l’inter d’armement soit toujours la même, le truc des pop-up dont du parles, c’est le meilleur moyen pour mettre tes quads sur orbite).

    Pour programmer de manière basique un nouveau modèle, les seules infos dont tu as besoin, c’est de l’ordre des voies pour chaque fonction sur le quad. Le genre de chose que tu trouveras au fur et à mesure grâce à la communauté sur le net (et ce n’est pas plus long que de trouver des fichiers ini, faut pas exagérer). Pour le reste, la programmation se résumera à assigner au pire, quoi, 5 ou 6 voies ? On parle d’une procédure pas plus compliquée et longue que de rentrer un nouveau contact sur ton smartphone là… On ne te demande pas de programmer en SQL, faut pas charrier…

  14. @ TB250 : Ok, donc on ne sera définitivement pas d’accord 🙂 D’ailleurs je n’ai toujours pas réussi à faire fonctionner les volets de mon UMX Timber avec le T8SG…
    J’espère que l’avenir me donnera raison et que le plug’n play sera la norme sur cette radio ou les suivantes.

  15. Ça existe déjà… Tu achètes une radio spektrum, et n’importe lequel des bidules BNF de chez horizon hobby.

    Pour le reste, si tu cherches un anneau, oups pardon une radio, pour les gouverner tous, le tout sans aucun réglage à faire, tu peux attendre encore longtemps.

  16. SebyDoscky avait l’air de dire qu’une prochaine évolution serait dotée de manches à effet hall et d’un écran couleur tactile… Si c’est vrai (et que la communauté crée les fichiers de config pour les modèles du marché, 100% d’accord avec Fred) alors : Miam miam !! Et les constructeurs de radios propriétaires devront justifier le prix exorbitant de leurs émetteurs.

  17. Intéressant même si elle est loin d’être parfaite. J’ai déjà essayé d’installer un module NRF24L01 sur ma Devo 7E, pas de soucis pour installer Deviation mais après avoir installé le module j’ai eu un écran blanc… Depuis la radio est dans sa boite :/

  18. @Albe : Idem pour moi, grosse latence sur le E010S avec le protocole FlySky en PPM, c’est incontrôlable ! J’ai acheté cette radio pour ce modèle puisque ma Turnigy Evolution ne gère pas le protocole FlySky (uniquement le Flysky AFHDS 2A), dommage …

  19. @gerald j’ai vu ton post dans le sujet sur la radio sur les forum deviation mais je n’ai pas vu de réponse… J’ai créé un sujet spécifique on verra si il y a des retours…

    J’ai commandé un FC en frsky pour le E010s pour si je ne réussis pas à fonctionner en AFHDS

  20. +1 pour TB250 mais je comprends le point de vue de Fred.
    Plus que des .ini magiques, il manque surtout un wizard sur nos radios pour ingurgiter ces paramètres partagés par tous pour les adapter à nos habitudes et préférences (inter d’armement à gauche, mode à droite, etc…).

  21. D’accord avec toi aiRVB. Un Wizard serait bien plus utile que des fichiers ini. De toute façon vouloir se faire une base de données exhaustive avec tous les modèles BNF, c’est peine perdue… Rien qu’avec les modèles eachine sortis ces 3 dernières années, ça donnerait du boulot à une équipe de 10 personnes pendant 3 mois, pouf pouf…

  22. Comme quoi la “reverse engineering” n’a pas que des mauvais cotés… c’est un art à part entière qui trouve toute son utilité dans cette application 🙂

  23. @ Goebish : Non, pas de changement en 10 et 3 mW.
    En plus de la latence, les mouvements restent un peu figés. Ca m’avait fait ça avec un module Orange sur une Taranis, je me demande si ce n’était pas la durée en ms qui n’était pas ok. Ca te parle ?

  24. Oui ça me parle pour Spektrum, mais pour FlySky AFHDS rien à avoir, il n’y a qu’un seul mode.
    J’ai des RX AFHDS et AFHDS 2A, je vais tester dans la semaine, mais c’est pas dit que mes RXs aient le même soucis. Je te tiens au courant 😉

  25. @fred @goebish merci de s’interesser à notre problème
    Cela ne semble pas venir de ma radio ce qui déjà me rassure !

  26. Au fait pour infor et je peux confirmer…. la Jumper peut accepter 60 fichiers de config…. 🙂 Il suffit d’en créer 30 autres à partir du numéro 31 🙂

  27. Sinon j’avais testé un modèle En Flysky premier du nom (un vieux V686 de WLtoys) et ca marche nikel chrome sans latence …. Je referai quelques tests ….

  28. Je viens de tester avec un RX AFHDS (protocole Flysky), je ne constate aucune latence ou perte de paquets, à part si la radio est très proche du RX (< 20cm), mais ça c'est normal. Il me faudrait un de ces fameux RX qui fonctionnent mal pour essayer de comprendre de quoi ça vient et corriger le problème. J'ai une Turnigy i10, si ça fonctionne bien avec celle là je ne devrais pas trop peiner à trouver le problème. Je t'envoie un email 😉

  29. @Sebydocky et Fred : on dit merci qui pour l’astuce des fichiers de config à rajouter afin d’en avoir autant qu’on veut (astuce que j’avais postée sur le post dédié à cette télécommande de Seby ? ) 😉

    De mon côté j’ai actuellement 2 télécommandes Walkera Devo10 (une première noire ancien modèle avec antenne inamovible, comportant 2 modules NRF24L01 et A7105 rajoutés succcessivement par un copain éléctronicien et la seconde blanche avec antenne amovible avec meilleur gain où j’ai mis directement un module 4in1 assez facile à souder pour un noob comme moi).
    => j’ai racheté la Devo10 car elle était à la fois abordable, et que j’apprécie énormément le confort et la customisation du firmware Deviation. Le support apporté par le forum (et en particulier par GOebish) est top, c’est vraiment agréable de voir régulièrement des nouveaux protocoles supportés et améliorés progressivement.
    J’ai découvert récemment qu’on pouvait changer les tonalités des alarmes, et même rajouter un semblant de module “speech” (pas encore tout à fait au point à priori en terme d’intégration notamment) faisant ressembler à Taranis.

    Je partage l’avis de TB250 sur le fait qu’on est obligé à un moment ou à un autre d’apprendre à programmer ses modèles, car la récupération de modèles d’autres personnes a ses limites, et que la customisation pour un passionné est quasi obligatoire.
    C’est un peu galère au début à comprendre, mais avec les nombreux modèles déjà disponibles et la doc fournie / traduite, on comprend comment cela marche.
    Pour ma part, je fais tout directement sur le PC et je claque le fichier sur la télécommande, j’ai laissé tomber la modification des modèles via les menus de la télécommande je trouve cela pénible et moins intuitif.

    J’ai un ami qui a envie de découvrir progressivement l’univers des drones , et je lui ai conseillé cette télécommande qui me parait avoir un rapport qualité prix imbattable pour démarrer (le module 4in1 coute déjà 30 à 35 € à lui tout seul … A 64€ la télécommande l’incluant, que demander de + ???)

  30. @ Benjamin : Oups, sorry je n’avais pas lu les commentaires sur DM… Je rends à César ce qui lui appartient : merci pour l’astuce ! 🙂

    Pour le reste, je reste sur mon avis : j’espère bien que la T8SG va encourager le partage de profils pour les appareils aux caractéristiques figées, et surtout ne pas obliger à customiser. On ne peut pas demander la même implication à un possesseur de Cheerson, MJX ou Hubsan qu’à un pilote de racers.
    Ce qui m’en persuade, c’est le nombre de demandes que j’ai pour des profils tout prêts au fur et à mesure des livraisons de la radio… Il est clair que ça ne concerne pas des machines sous Betaflight…

  31. @Benjamin: Merci benjamin 🙂 rendons à césar ce qui est à césar 🙂 J’avais écrit que quand même “je confirme que l’on peut” …. donc cela voulait dire que c’est pas moi qui avait trouvé cette astuce 🙂

  32. @Fred: Je sais pas si c’est avec la T8SG qu’il va avoir un partage de profil … car il y a encore des petits bugs dans le design (noms des switches, inversé dans le cablagle par rapport aux autres devo)… bref je sens bien que la prochaine mouture de la Jumper sera the radio à avoir grâce au travail collaboratif fait avec les gourous de deviatioTX. Néamoins, un pseudo modèle avec au moins les 4 switches bien programmé en 3 voies… serait déjà un bon prenium ….. après une petite dernière couche de personalisation à chaque machine me parait inévitable …. Alors pour les raceurs c’est pas un pb vu la connaissance qu’il faut pour les configurer… c’est pas ce travail suplémentaire qui va être un frein… par contre c’est vrai pour un archi débutant …. je peux conprendre qu’il soit un peu perdu …. Ceci dit …. dans ce hobby, il est impossible de ne pas mettre les mains de le moteur non ????

  33. @ Fred :
    Je reste sur mes positions. Pour quelqu’un qui ne veut absolument pas mettre les mains dans la programmation, il y a des opportunités. Horizon Hobby est un bon exemple. Tu achètes une radio spektrum, et tu trouveras les fichiers qui vont bien pour tous les modèles de la marque (et il y a de quoi faire). Il a donc une condition : accepter de rester dans un écosystème fermé.

    Le cas de la T8SG est totalement différent, puisqu’il s’agit plutôt d’un écosystème ouvert. Autant être réaliste, tu ne trouveras de toute façon pas des profils pour chacune des machines existantes. A un moment ou à un autre, il y a de fortes chances que tu sois obligé de programmer toi même tes modèles. Vu que c’est une procédure qui n’est franchement pas longue pour un quad, autant s’y mettre tout de suite…

    Par ailleurs, je ne conseillerais absolument pas cette radio à un débutant/quelqu’un qui ne veut pas “programmer”. C’est le meilleur moyen de se retrouver avec une personne qui fait voler son quad et ne se souvient plus comment le désarmer par exemple…

  34. Un petit point sur le problème avec le E010S: j’ai 2 T8SG, une fonctionnait sans problème avec le E010S (la plus récente, avec connecteur USB déplacé) alors qu’avec l’autre je rencontrais le même problème que Fred et AlbE, après analyse du problème j’ai remplacé le module RF 4-in-1 par un vieux que j’avais sous la main (qui coute quand même la moitié du prix de la radio) et tout est rentré dans l’ordre (voir topic sur deviationtx).
    le constructeur a été informé, il ne reproduit pas le problème avec les modèles qu’il a actuellement. Il soupçonne un mauvais lot de quartz à un moment … Le fabricant ne s’occupant pas directement des ventes il faut contacter directement votre vendeur pour voir pour une procédure d’échange.

  35. JE voulais ajouter que le seul test de la t8sg qui ait mentionné les soucis en flysky, c’est celui de helicomicro. Les autres dronemaniac tazkilker FPVpassion et les ricains, ils n’en disent rien. Pourtant il suffit d’essayer 2 ou 3 machines pour s’en appercevoir. C’est souvent comme ça, les tests sont des publiredactionnels pour vendre en liens sponsorisés. Alors bravo à hm pour ses tests fouilles et puis aussi pour avoir aidé goebische à améliorer si j’ai bien compris les messages.

  36. Le problème semble assez spécifique au E010S AFHDS (plus précisément la FC BeeCore F3 avec AFHDS intégré), j’ai vu sur rcgroups que certains utilisateurs de radio Turnigy ou Flysky originales ont le même soucis avec ! à la base le problème est matériel, et les torts sont partagés entre la t8sg et le e010s (quartz pas assez précis des 2 cotés). Pour Deviation il semble que j’ai trouvé un moyen de contourner le problème logiciellement, ça a déjà résolu le problème pour une personne, j’attends que Fred et/ou AlbE confirment de leur coté avant d’intégrer le patch à la nightly build. Cette FC a un autre GROS soucis: c’est qu’on ne peut pas configurer de failsafe … il faut que je comprenne comment reflasher le Rx intégré (atmega8+a7105) pour pouvoir y coller le code de mon propre Rx flysky amélioré. Fred, il semble que tu ais le même soucis avec l’AFHDS 2A, j’appliquerai le même patch sur ce protocole si tu confirmes que ça résout le problème de ton coté avec le E010S déjà.

  37. Oui je confirme, mon E010S fonctionne parfaitement avec la correction de Goebish, merci.

    Et je suis très intéressé par la possibilité de reflasher mon Rx flysky 🙂

  38. Il y a moyen de configurer un failsafe en fait, au détriment d’un peu de résolution au niveau des sticks: quelques secondes après avoir perdu le signal radio la sortie PPM du Rx passe throttle à 1060 et les autres channels à 1500. Il suffit donc de régler la course des sticks à 1080-1920 coté radio et de configurer betaflight pour qu’il considère les valeurs inférieures à 1070 comme invalides pour qu’il passe en failsafe. C’est pas idéal, mais mieux que rien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here