BetaFPV F3 Brushed Flight Controller, le test

10
3371

Les contrôleurs de vol qui équipent les clones chinois de Tiny Whoop et Blade Inductrix fonctionnent bien tant que l’on se cantonne à de petits vols sans prétentions. Mais pour aller plus loin et s’entrainer à un pilotage qui se rapproche des FPV racers, notamment en mode Acro non stabilisé, il faut passer à la vitesse supérieure. J’ai acheté le contrôleur de vol F3 Brushed Flight Controller de BetaFPV dans sa version FrSky pour remplacer une carte basique défectueuse. Le résultat est dans cette chronique.

La vidéo

Tour du propriétaire

Ce contrôleur de vol est livré dans une petite boite, prêt à l’installation. C’est-à-dire qu’un câble d’alimentation est déjà soudé, de type JST PH 2.0 (celui des batteries LiHV). Il est fourni avec un pack de vis et des plots en caoutchouc. Il est de forme carrée d’une largeur de 2,7 cm avec les emplacements pour les vis situés sur les bords. Les vis passent au travers des plots en caoutchouc, qui s’insèrent dans de simples encoches sur les extrémités du contrôleur de vol, ouvertes vers l’extérieur. Notez qu’un câble d’alimentation au format JST 1.25 est également fourni si vous voulez utiliser des batteries de type Inductrix – mais il faudra dessouder le câble d’origine.

Suite du tour

Le branchement des moteurs brushed est facile : il repose sur des connecteurs classiques. Pas besoin de soudure, donc. Cela signifie aussi que le remplacement d’un moteur défectueux est rapide. Le contrôleur de vol intègre un récepteur radio, de norme FrSky D8, avec une antenne déjà fixée. L’association avec une radiocommande FrSky (ou compatible) est rapide : il faut appuyer sur le bouton d’appairage sous la plaque et brancher la batterie, et placer la radio en mode « bind ». Pas besoin de s’y reprendre à plusieurs fois, ça fonctionne du premier coup !

Paramétrage

Le contrôleur de vol est flashé avec Betaflight 3.1.6. Pour vérifier les réglages de base, il suffit de brancher un câble microUSB sur la prise qui se trouve sous la plaque. Les PID sont d’origine. A vous de choisir la méthode d’armement, d’associer les modes de vol à des interrupteurs, et de veiller au bon fonctionnement du Failsafe. Si vous êtes familier avec Betaflight, c’est une question de minutes. Si vous découvrez Betaflight Configurator et la « philosophie » de Betaflight, c’est un peu plus long, forcément. Une fois les réglages effectués, vous pouvez décoller. Le vol en vue directe est très satisfaisant, aussi bien en modes stabilisés Angle et Horizon qu’en mode Acro avec ou sans Airmode.

Ajout de la caméra…

L’un des points forts du contrôleur de vol BetaFPV, c’est le support de l’OSD actif. Le requis ? Il faut un équipement FPV avec une entrée et une sortie vidéo. Pour faire simple : la caméra envoie l’image au contrôleur de vol qui y incruste les données, cette image est réinjectée dans l’émetteur vidéo qui envoie l’image au sol. Le combo caméra et émetteur vidéo, aussi appelé AIO (All In One) doit donc disposer d’une Video In, d’un Video Out, d’une alimentation et d’un GND. Soit 4 prises en tout. Ce n’est pas le cas de tous les combos FPV, bien évidemment. BetaFPV recommande les modèles BetaFPV H02 Camera, FX806TC, VM275, FX805, Eachine XT02. Pour ma part, j’ai recyclé une HD 48D que j’ai prélevée sur un Aurora 90 de Eachine mort au combat. Elle est disponible ici à l’unité !

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

10 COMMENTAIRES

  1. bonjour
    y a t-il une grande différence avec le contrôleur Beecore ?
    je trouve le mieux très poussif avec Beecore, moteurs Chaoli et les batteries aussi bien Mylipo que les Eachine du E010S.
    des conseils ?

  2. @ yann : Non, ce n’est pas le contrôleur de vol qui te donnera un boost de puissance. Le BetaFPV a surtout l’OSD actif et complet pour lui, donc pas de lien avec la puissance.
    Je te conseille d’essayer les moteurs Kados que j’avais chroniqués, ils sont moins chers que les MMWareHouse et bien pêchus, surtout associés à des batteries LiHV. Sinon, l’idée est de gagner des grammes partout où tu peux, c’est le nerf de la guerre sur les Tiny Whoop…

  3. Ok merci j’ai lu il faut reflasher la radio mais par la suite est-ce qu’un D16 EU lbt fonctionnera avec la radio car c’est seulement le tiny qui a besoin du D8

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here