Parrot Mambo FPV, le test

8
24549

 

8 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ce test. Rabat joie que je suis je tiens à préciser que la version Android n’est toujours pas mise à jour pour pouvoir utiliser le Mambo FPV ce qui est très frustrant…

  2. Publicité mensongère donc…C’est vrai aussi que c’est la seule solution qu’il reste à Parrot pour continuer à vendre du drone grand public ! Mais là c’est raté ! , la catégorie “racers” s’adresse souvent (toujours ?) à des gens qui se renseignent un minimum et qui n’achètent pas un racer sur un coup dans un hypermarché…
    Désolé mais amha, “Racers” et “grand public” sont antinomiques.
    Heureusement qu’il parait que Parrot se focalise sur le drone professionnel car je ne vois pas ce qu’il leur reste…

  3. Pour leur défense, il est bon de saluer la présence de nombreux capteurs pour facilité la prise en main et donc de garder plus longtemps l’intégrité de l’engin, qui sur cette grandeur est le seul à proposer cette assistance.
    Je trouve le tarif plutôt correct au vu du pack et de la technologie embarquée.
    Parrot aurait pour le coup, développer un protocol low-cost hd sans latence et de courte portée. Ils auraient fait carton plein.
    Ils ont bien les capacité de nous sortir cela, y a de la ressource je penses.

  4. Et le fameux problème de “Fly Away” des minidrones Parrot, qui continuent à voler après la perte de connexion enfin résolu ? Sinon il faudra rester en intérieur ou à très courte distance !

  5. @ Raoul : Difficile de répondre à cette question… Je peux simplement dire que j’ai fait 45 vols avec le Mambo FPV en intérieur et en extérieur, sans Fly Away. Ca ne prouve rien, mais c’est encourageant !

  6. En effet ! Est-ce que tu as eu des pertes de connexion qui l’ont vu se mettre en stationnaire le temps de se rapprocher pour reprendre la main ?
    C’était du pilotage en WiFi ? Dans l’article du lancement tu disais que le contrôle se faisait en WiFi mais qu’on pouvait forcer le mode BTLE.
    Je n’ose plus voler dehors avec mon cargo après l’avoir vu s’envoler deux fois 🙁

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.