Eachine Wizard X220s, le test

42
48232

Une étape indispensable !

L’armement s’effectue avec le joystick. Ok, on aime ou pas, mais ça fonctionne. En revanche, les modes de vol sont pilotés par les deux molettes ! Une méthode qui ne présente aucun intérêt. Pour modifier cela, il faut aller dans les réglages de la radiocommande pour débloquer les interrupteurs. Ca se trouve dans « System setup », « Aux switches » dans le 3e et dernier écran. Il faut désactiver « VrA » et « VrB » et les remplacer par « SwA » et « SwB ». Ensuite, dans Betaflight Configurator, vous pourrez utiliser les interrupteurs au lieu des molettes. Ce qui permet d’armer avec un inter, aussi. Profitez-en pour associer les modes de vols à un interrupteur, Horizon, Angle et rien (Acro), avec ou sans Airmode.

Premier décollage

Vous pouvez installer les hélices, maintenant que les réglages sont effectués. Elles sont fixées par des écrous, et fournies avec deux clés de serrage en carbone épais. Les hélices sont des 5 pouces qui passent au millimètre près – n’espérez pas utiliser des 6 pouces. La batterie est une Lipo 4S de 1500 mAh 75C avec un connecteur XT60. Elle vient se placer sur le haut de la structure, avec deux velcros (ou un seul si vous voulez avoir accès aux réglages de l’émetteur vidéo). En mode stabilisé pour ce premier vol, moteurs armés, le X220s décolle avec facilité, un peu vite, même. Il est conseillé d’être doux sur les gaz pour le premier vol. L’appareil réagit bien aux sollicitations, reste bien stabilisé. Un comportement très sain, avec des réglages d’usine corrects.

Passage en immersion

L’image reçue en 5,8 GHz est de qualité correcte, agrémenté par les valeurs affichées par l’OSD. On y trouve des barres verticales, l’horizon artificiel, la tension de la batterie (du X220s), le temps de mise sous tension et la durée de vol. Bonne nouvelle, l’horizon artificiel fonctionne bien. Mais on peut s’en passer, tout comme des barres verticales qui encombrent l’écran. La tension… reste à zéro ! Bizarre, cela signifie que le VBAT ne fonctionne pas. Un petit coup de gaz : déception, des lignes parasites apparaissent à l’écran, d’autant plus visibles que les gaz sont poussés. Il manque à l’évidence un filtre. Petit retour dans Betaflight Configurator (avec les hélices mais batterie débranchée) pour retirer les barres horizontales et l’horizon artificiel. Vérification dans la page « Configuration », tout en bas, case « Battery Voltage ». La valeur est décochée. Est-ce que la cocher suffit pour obtenir le VBAT à l’écran ? Oui ! Tant mieux, mais c’est un oubli de réglages étonnant…

Sensations en vol

Le X220s est très agréable, avec pas mal de puissance quand on pousse les gaz. Il surpasse les précédents modèles de racers RTF en termes de puissance. La stabilité en mode Acro (agrémenté d’Airmode pour conserver le contrôle gaz coupés) est rassurante. On peut se lancer dans des vols rapides et se faire plaisir avec des passages sur le dos, en arrière. L’appareil laisse le pilote s’exprimer sans le contraindre – la limite est sa dextérité. Bien sûr, c’est un engin réglé de série, il n’est pas en mesure de rivaliser avec des machines « fine-tuned ». Mais les pilotes volontaires peuvent utiliser la blackbox intégrée pour améliorer les réglages !

Le retour vidéo

Nous l’avons vu, l’image est perturbée par des lignes parasites créées par les moteurs. Mais elles n’empêchent pas de piloter. L’angle de la caméra est agréable, et la gestion des changements de luminosité correcte. Pas de vibrations parasites ni de Jello : c’est une bonne nouvelle ! Le retour faiblit rapidement en 25 mW, un peu trop. La finition de l’antenne Pagoda chinoise n’est pas engageante. Serait-elle responsable des nombreux « glitches » ? Les soupçons se confirment avec l’utilisation d’une antenne Pentalobe de la Fabrique Circulaire : la portée est semblable, mais les parasites du 5,8 GHz sont bien moins nombreux (ceux des moteurs subsistent, évidemment). Passer en 200 mW améliore la qualité du retour. C’est encore mieux en 600 mW, mais l’autonomie est amputée d’un bon tiers !

Ajout d’une caméra ?

Le X220s est fourni avec un support de caméra cubique en plastique très souple, destiné à accueillir une caméra GoPro Session, une RunCam 3 ou une Foxeer 4K Box. Elle est à fixer avec du velcro ou, solution qui m’a semblée plus efficace, avec un ou deux Rislan. Le plastique est suffisamment flexible pour y glisser une caméra de type RunCam 2, Mobius, Foxeer Legend. Ce n’est pas du tout fait pour cela… mais ça tient et les vibrations sont amorties ! Pas de compatibilité avec les GoPro et leurs concurrentes au format classique, il faut dans ce cas créer son propre support incliné. Les vidéos filmées avec une caméra sportives sont également exemptes de vibrations sauf quand on pousse les gaz à fond. Bonne nouvelle !

Améliorations ?

Peut-on utiliser une batterie 5S ? Théoriquement oui puisque les moteurs et l’ESC sont compatibles 3S à 5S. Mais je vous le déconseille : l’ESC 4 en 1 a lâché après quelques vols en 4S un peu sauvages, du moins l’un des 4 ESC. Mais c’est l’inconvénient des 4 en 1 : quand un composant lâche, tout l’ESC est à changer. Le souci, c’est qu’en l’absence de pièces de rechange (c’était le cas quand la panne est arrivée), soit le X220s est cloué au sol, soit il faut bricoler pour installer un autre type d’ESC. Pas de chance pour moi, toutes les autres pièces étaient disponibles ! L’autonomie est de 4 minutes en vol assez agressif – c’est plutôt bien d’autant que le hélices à pas élevé sont très gourmandes en énergie. Il est possible de gagner une bonne minute de vol avec des hélices tripales 5040. Il ne faut pas oublier d’aller cocher la case VBAT dans Betaflight Configurator, ce serait trop bête de se priver de cette indication sur l’OSD – OSD qui n’est malheureusement pas actif via Betaflight. Un buzzer se trouve à l’arrière. Le poids ? Le X220S pèse 350 grammes, plus 9,6 grammes pour l’antenne, 25,1 grammes pour les 4 hélices, 160 grammes pour la batterie, soit un poids en ordre de vol de et 545 grammes. Et 32 grammes supplémentaires pour le support caméra. 

Faut-il l’acheter ?

Oui ! Le X220s en version RTF est prêt à voler en vue directe, il ne vous manque qu’un masque ou des lunettes d’immersion pour vous envoler en FPV. Parfait si vous avez envie de vous lancer dans le monde des racers. Il suffit d’utiliser dans un premier temps une batterie 3S de plus ou moins 1500 mAh pour qu’il soit doux. Il s’est sorti indemne de crashs sur du béton, ce qui laisse supposer qu’il est assez résistant. Lorsque vous aurez pris de l’assurance, la batterie 4S fournie le transforme en engin très rapide capable de voler en compétition. Bien sûr, il ne permet pas de rivaliser avec les appareils montés dans un souci d’optimisation. Mais il s’agit là d’un excellent rapport qualité-prix ! Le X220s en version RTF (avec sa radiocommande) est vendu 215 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes).

D’autres photos

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

1
2
3
Article précédentTHOR, le projet mi-aile mi-monorotor
Article suivantTurbowing DVR Cyclops 3 DVR-VTX-CAM

42 COMMENTAIRES

  1. C’est vrai qu’il est par contre TRÈS laid : une benne à ordure montée d’un conteneur 🙁
    Après pour se faire la main pourquoi pas 🙂 Et pour une fois que l’accus ne sert pas de train d’atterrissage pourquoi s’en priver, on n’est pas forcé aimer quand on compte ses sous et pour le premier prix de l’élégance on passera son tour …

  2. “C’est encore mieux en 600 mW, mais l’autonomie est amputée d’un bon tiers !”
    Heu non, un VTX de 600mW ne consommera pas plus que 0.3A en 12V (moins de 3W), à comparer aux (1.5 * 0.8 x 60 /6) = 12A de moyenne pompés pas les 4 moteurs, si on suppose 80% de décharge d’un 1500mAh et 6 mins de vol (tranquille). Donc au max le VTX consomme 2-3% de l’énergie, peut pas être responsable d’une quelconque chute d’autonomie.

  3. Je viens de le recevoir en version ARF, pas encore pu voler, mais j’ai relevé que le baromètre annoncé dans les spécifications n’est pas activé par défaut dans Betaflight. C’est juste un oubli ou il y a une raison cachée ?

  4. @ Kroki : La fiche technique indique “No baro”. Je t’avoue que je n’avais pas fait attention à ce qui était marqué quand ils ont publié la fiche, peut-être ont-ils corrigé depuis ?

  5. @Fred : Effectivement, je viens de comparer les fiches Banggood et Aliexpress, et elles sont sensiblement différentes, notamment “FC V2 avec Berometer BMP280” d’un côté, et “FC V3 NO BARO” de l’autre !
    Bizarre …

  6. Finalement, j’ai trouvé des photos comparatives V2/V3 et il n’y a pas de doute, j’ai un FC V3 : ce serait donc la fiche Banggood la plus à jour et j’ai donc probablement perdu mon baro 🙁

  7. @ Kroki : Aie. Tu en avais vraiment besoin ? Ca ne fonctionnait pas très bien quand j’avais essayé sur une Naze32 – c’était il y a pas mal de temps, peut-être que ça a progressé depuis. Je suppose que le X220s n’est pas vraiment fait pour des vols avec maintien de la hauteur…

  8. @Fred : En fait, je ne sais pas vraiment si j’en ai besoin, je débute et pour l’instant je me suis juste essayé sur un E10S et un QX90C. Je ne suis pas bien sûr de ce qu’un baro peut apporter mais je pensais que ça faisait partie de l’équipement standard des “gros” racers.
    Après j’ai retrouvé un peu d’espoir dans les commentaires Banggood : il y en a un qui dit avoir essayé de l’activer et ça semble répondre : je devrais pourvoir tester ce w-e, on verra …

  9. @Kroki Comme te dis Fred, je vois pas l intérêt d un baromètre sur un racer, à part a titre indicatif pour savoir a quelle altitude tu voles.

  10. @ Kroki : Bon, si c’est juste pour ça, tu peux faire ton deuil du baro sans souci, le temps que tu lises la valeur, tu es déjà redescendu 😉 Et puis tu vas vite vouloir voler en Acro, sans stabilisation, d’ailleurs je te recommande de le faire et de ne pas passer par la case facilité avec les modes Angle et Horizon. Ce sera justement pour monter et descendre plus vite, et tu n’auras vraiment pas le temps de mater l’OSD 😉 La valeur importante, c’est le VBAT pour savoir si tu peux rester en vol 🙂

  11. ” l’ESC 4 en 1 a lâché après quelques vols en 4S ”

    C’est de la grosse daube ce drone alors, si ça lâche dès les 1er vols 🙁 …Et du coup, pas de 5s possible, c’est très décevant..
    Autant partir sur la V1, qui est nettement moins cher d’ailleurs.

  12. @ terry : non, non, je n’ai pas dit ça, ce n’était pas pendant les premiers vols, j’ai ajouté “un peu sauvages”, du mauvais traitement genre montées pleins gaz plusieurs secondes, ce qui ne se fait pas en pilotage normal, y compris en course…

  13. Pour avoir testé le baromètre sur ce type d’engins, ça fait de gros saut de puces en vol. +/-2 à 3m…
    Alors l’intérêt en reste très très limité, pour l’assistance passer votre chemin. 🙁

  14. Fred : Même en vol sauvage, c’est pas censé lâcher, surtout vue le prix très élever de ce modèle pour du Eachine..

    Les esc doivent être de mauvaise qualité et le refroidissement n’est pas suffisant surement. Vivement une V3 pour corrigé ça ^^.

  15. Pour info, les bras des tout premiers x220s sont fait de 2 plaques de Carbon sépare d une mousse. Ce procédé est utilisé en aviation pour alléger les machines. Ils n avaient pas pensé qu ils allaient finir par terre nos racer ?. Du coup il envoient des bras full Carbon aux premiers acquéreurs, le problème étant règlé sur les modèles qui sortent maintenant d usine

  16. Fred : Le prix ne veut rien dire. Si ça marche pas, c’est une pur perte..

    Et 215 euros, c’est élever pour de la chinoiserie. On s’attend à un minimum de fiabilité à ce prix et non à un 4in1 qui lâche au bout du 6éme vol ^^.

  17. Merci pour le test!
    J’ai reçu le drone et en installant les hélices je constate que celle à l’avant gauche frotte légèrement, vous n’avez pas ce problème? Que puis-je faire?

  18. @ Samuel: Ah non, ce n’est pas normal du tout. Ne décolle surtout pas comme ça. Vérifie si les vis sous les moteurs sont bien serrées. Fais une photo si tu peux.

  19. Salut Fred, pourrais tu poster un dump des LED car je me suis trop précité sur l’upgrade et j’ai donc tout perdu… Faute de débutant –‘

    Merci par avance 😀

  20. même souci que toi :

    après environ 10 vols en 4S, en faisant du freestyle tranquille, moteur avant gauche qui cale quand on pousse à fond…démontage, verdict : un des composants de l’ESC à moitié fondu (justement un de ceux qui régule le fameux moteur avant gauche….

  21. “Il suffit d’utiliser dans un premier temps une batterie 3S de plus ou moins 1500 mAh pour qu’il soit doux.”
    Bonjour, C’est la question de noob du jour 🙂
    Comme les batteries officielles 4S sont en 75C, à combien de “C” minimum doit on prendre la batterie 3S svp?

  22. Quel qun ces comment enlevé ces ligne parasite? J ai beau regarder sur le net j ai pas trouver grand chose je trouve ca relou deja que niveau de mes yeux c est pas terrible… merci

  23. Hello Fred. Je viens de recevoir ce drone et malheureusement après une mauvaise manip sur cleanflight je n’arrive plus a connecter mon drone. Pourrais tu m’aider s’il te plait?

  24. Bonjour à tous,
    Heureux acquéreur du X220S reçu ce week-end, j’ai voulu y mettre un Frsky X4RSB. Pas de problème pour faire fonctionner le SBUS mais impossible de faire fonctionner la télémétrie en suivant les recommandations des sites
    http://blog.dronetrest.com/omnibus-f4-flight-controller-guide/ (en soudant mon fil SmartPort sur le J2/TX1)
    et https://oscarliang.com/betaflight-soft-serial/#invert-smartport (soft serial sur UART1 en testant le mode inversé et le mode normal).
    Je sèche et je me dis que c’est dommage de devoir mettre un FBVS-01 sur le port A2 du X4RSB comme je l’ai fait avec mon ZMR250 et sa CC3D alors que l’on est sensé pouvoir “tout avoir” grâce au SmartPort et à l’Omnibus F4. L’un de vous a-t-il réussi ? (la réponse risque d’intéressé fortement les utilisateurs de matériel FrSky)

  25. Bonjour à tous
    j’ai une petite question qui peut sembler stupide mais comme dit Forrest GUMP …
    Je suis très intéressé par ce drone, mais j’ai déjà une spektrum DX6, vu la faible différence de prix, est il plus malin d’acheter la version RTF ou ARF ?
    merci
    nico

  26. J’ ai une question pour le charger il ya un chargeur b3 vendue avec mais la prise me paraît bizarre un conseil svp

  27. Comment je peux faire pour qu’il soit plus doux donc plus adapté à un pilote qui débute sur des plus gros dragon ne fpv.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.