Eachine VRD2 Pro, le test

23
5172

Ce masque d’immersion fait partie des accessoires qui permettent de se lancer dans les vols en FPV : son prix est léger, beaucoup plus que celui des lunettes spécialisées. Il cumule les fonctions de masque, de récepteur vidéo 5,8 GHz Diversity (double module) et d’enregistreur de vidéos. Que vaut-il vraiment ? Notez qu’il nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

Le masque VRD2 Pro n’est pas aussi imposant que la plupart de ses concurrents : il mesure 15 cm de profondeur, 14,5 de largeur, et 9,5 de hauteur (hors sangles et antennes). Il est fait d’un corps principal en plastique, d’un écran de 5 pouces qui affiche une définition de 800 x 480 pixels. L’écran est placé derrière une lentille grossissante (jusqu’à 3,5x indique le manuel), dont la distance est réglable. Des sangles élastiques permettent de fixer le masque sur le crâne. Eachine livre des protections en mousse adhésive à placer là où le masque est en contact avec le visage. Il y en a deux principales, d’épaisseurs différentes, pour le pourtour du masque, et deux pour le support sur le nez.

Suite du tour

A l’avant du masque, on trouve une rangée de 7 boutons pour piloter l’interface logicielle. Sur le dessus sont placés deux connecteurs pour des antennes au format RP-SMA, et une trappe pour glisser une carte mémoire de type microSD. Eachine fournit la batterie, une Lipo 2S 7,4V de 2200 mAh avec un connecteur DIN semblable à celui des lunettes FPV. Elle est à glisser dans la sangle, et reliée au masque par une rallonge. Dans la boîte, Eachine fournit deux antennes, l’une de type champignon polarisée et l’autre de type patch plate. Sont également fournis un chargeur secteur pour la batterie et un chiffon de nettoyage. Sous le masque se trouve un pas de vis pour le monter sur un pied photo. Le poids ? Le masque seul pèe 329,7 grammes. Il faut ajouter 95,7 grammes de batterie, 12 grammes pour l’antenne polarisée, et 12,7 grammes pour l’antenne patch, soit un total de 450,1 grammes.

Masque sur le nez

Branchez la batterie du VRD2 Pro. L’image prend 4 secondes à s’afficher à l’écran. Probablement de la neige si vous n’avez pas encore de source vidéo opérationnelle. Une fois le masque appliqué sur le visage et les sangles passées, on est surpris par la taille de l’écran. On est assis au premier rang du cinéma ! Avec l’aide des guides sur les côtés du masque, on règle la position de la lentille grossissante pour une vision confortable. Si vous avez une bonne vue, pas de souci, l’image est vraiment agréable. Si vous avez besoin d’une correction, il est probable que le réglage de la lentille ne suffise pas. Malheureusement, le masque est trop étroit pour accueillir des lunettes de vue. On voit passer un peu le jour sur la partie inférieure du masque, mais pas suffisamment pour perturber l’image.

Trouver la bonne fréquence

L’écran affiche, en bas à gauche, la tension de la batterie du masque, la fréquence vidéo et deux barres qui correspondent à la qualité de la réception vidéo pour chacun des deux modules. Une fois l’émetteur vidéo 5,8 GHz de votre multirotor allumé, lancez la recherche automatique de la bonne fréquence. Il suffit d’une pression sur le bouton Scan. L’indique la fréquence en cours de scan, ainsi que les deux barres qui correspondent à la qualité de la réception pour chacun des deux modules 5,8 GHz. Si vous préférez trouver la fréquence manuellement, vous pouvez utiliser les boutons « + » et « – »  pour les passer en revue, séquentiellement. Il y en a 40, cela peut être un long ! Il existe une troisième solution : le second onglet du menus permet de choisir l’une des 5 plages de fréquences, notées « PageA » à « PageE », puis l’une des 8 fréquences de la plage. Les fréquences Raceband d’ImmersionRC sont prises en charge.

Les réglages ?

Le masque offre de nombreux réglages accessibles en appuyant sur la touche Menu. Le premier onglet est Color, il permet de gérer le rétroéclairage, la luminosité, le contraste, la teinte et la saturation. Notez que le rétroéclairage augmente la luminosité physique de l’écran, le réglage luminosité étant une modification numérique (qui peut introduire un effet surexposé). Notez aussi que la teinte n’est disponible qu’en NTSC. Le menu suivant, accessible en appuyant sur la touche « + », est Adjust. Il permet de choisir entre PAL et NTSC, et la fréquence, identifiée par sa plage de A à E et sa fréquence exprimée en MHz. Le menu suivant est OSD. Il permet de choisir la langue utilisée pour les réglages. Le français est présent. Sympa, mais tout n’a pas été traduit de l’anglais. Il est possible de choisir la position de l’OSD à l’écran, la durée au bout de laquelle il disparaît (10 secondes par défaut).

Les réglages, suite

Le menu suivant est RSSI. Il permet de choisir entre la réception en Diversity, c’est-à-dire que le masque se débrouille pour afficher l’image en provenance du module qui reçoit le mieux le signal vidéo. Ou bien de forcer la réception sur l’un ou l’autre des modules. Le calibrage du RSSI permet de faire un état des lieux des sources vidéo et de leur puissance pour mieux évaluer ce qui se passe sur une fréquence particulière. L’option Band Scanner permet de vérifier ce qui est émis sur la plage 5,8 GHz, de 5645 à 5945 MHz. Le menu suivant est Function. Il permet de revenir aux réglages d’usine, de choisir le ratio 16:9 ou 4:3 selon ce que diffuse votre caméra, d’autoriser l’overscan (profiter de plus de surface de l’image).

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

23 COMMENTAIRES

  1. @Fred. Après avoir lancer l’enregistrement, il faut quitter le mode DVR pour revenir sur l’entrée RF sans latence …. et revenir en DVR pour arrêter l’enregistrement … Je sais c’est un peu chiant mais là pas de problème de ralenti… Après selon le type de source, ca crop un peu … (j’ai mon test en cours)… Avec mes yeux, malgré le réglage de la lentille, c’est pas super clair… En fait, j’aime pas trop la lentille installé… Le pouvoir grossissant est très moyen…

  2. Je lit souvent vos articles et la je peux peu être aider pour une fois. Si c’est comme le vr d2 simple, pour ne pas avoir d’effet de latence en plus avec le dvr sur ce masque, il faut rebasculer sur l’entrée vidéo en direct et laisser tourner le dvr en arrière plan sur la deuxième plage. Normalement on récupère la latence perdu en appuyant sur cam/dvr.

  3. Bonjour, après avoir enclenché l’enregistrement de la vidéo sur DVR il faut appuyer sur la touche cam/DVR pour piloter. Lorsque le vol est fini appuyer encore sur cette touche pour accéder au DVR et “+”pour arrêter l’enregistrement de la vidéo. L’image sera optimum sinon c’est involable en enregistrement.

  4. Pour les porteurs de lunettes: n’oubliez pas que les lentilles jetables c’est super et pas cher 13€ les 30 lentilles chez generale d’optique, donc vous pouvez meme prévoir cela pour une session drone au cas ou vous n’en portiez pas régulièrement.

  5. Je l’ai commandé il y a quelques jours (avec un Eachine e010c) pour m’essayer au fpv à moindre frais. Ton test m’a donné une sueur froide avec l’histoire des saccades en dvr, alors merci les copains d’avoir donné l’astuce pour m’éviter une grosse déception! Hélicomicro et sa communauté, au top! 🙂

  6. salut.
    reçu hier, casque bien fini pour le prix .moi j’ai démonter le masque pour découper les bords pour faire passer mais lunette , il y a un marge d 5 a 6 mm quand peut découper proprement avant de coller les mousse comme sa, sa évite qu’il y est du jour qui passe au niveau des branche des lunettes , une fois les mousse coller , celle ci viens épouser les branche des lunettes.

  7. Hello. Le test se conclue sur une recommandation à l’achat “Pouquoi pas”.
    => Soit, mais dans cette gamme de prix, quels sont les concurrents, et sont-ils meilleurs?
    Personnellement j’ai essayé ce modèle : effectivement, c’est équivalent à un 1er rang au ciné (comprendre, il faut bouger les yeux pour embrasser l’ensemble de l’image ou voir dans les coins).
    Je trouve ça un peu fatigant, pour un racer qui manoeuvre bcp.
    Ma Quanum Cyclops V1, c’est équivalent à une ‘rangée du milieu au ciné’. Encore un peu trop grand/proche à mon gout.
    Sur FatShark Dominator V3, c’est équivalent à la rangée du fond au ciné. Et là c’est trop petit :-/

  8. Par contre mauvaise nouvelle, sur les enregistrements, les sources PAL sont bien amputées de la partie basse (attention aux info OSD) …. En fait, le module HM-DVR intégré est pas vraiment flashé avec un firmware PAL friendly 🙁 : ( …. Honnêtement, à part les nouveaux réglages de l’écran, le scanner de fréquences et la partie OSD, cette écran diffère peu de la version non-pro… Ceci dit rien que pour la partie OSD qui indispensable, je le recommande … mais déçu pour le cropping des sources PAL

  9. @SeByDockY : le cropping en PAL est-il spécifique de la version “pro” ou aussi existant sur la version standard du casque ???

  10. @Benjamin, le problème a été résolu sur la version non PRO par un nouveau firmware. Il est installé par défaut sur les masques achetés après Janvier 2017 (environ). TEST: si vous observer au visionnage de vos enregistrements des saccades d’écran noir, c’est que vous avez l’ancienne version. 🙂

  11. @Alex44 : j’ai la version “non pro” depuis 2 mois environ, et pas de saccades d’écran noir, donc effectivement je dois avoir le nouveau firmware, merci pour l’info !
    @[email protected] : personnellement j’avais acheté ce masque qui semblait être un très bon rapport qualité prix déjà en version “non pro”. La gestion des menus n’est pas super intuitive, mais honnêtement je trouve qu’on en a bien pour son argent ! Et avec les évolutions de la version pro, encore plus … (j’imagine qu’ils feront une màj du firmware également du coup)

  12. Salut, quelle déception lorsque j’ai découvert l’image en direct, qualité décevante au niveau des couleurs trop fluo qui bavent , un manque de contraste et de netteté , malgré le changement des différents réglages, franchement une image sale comparée à l’ancien VRD2. Aujourd’hui j’ai passé ma cam de PAL à NTSC et changé le réglage PAL/NTSC du masque et miracle la qualité de l’image est aussi bonne que sur l’ancien modèle. À priori ce masque est optimisé pour le NTSC. Ciao

  13. Pour avoire un VR-D2 premiere version , enfin 2 en fait .j’en suis tres decu car le premier m’a fait des ecrans figé qui devenait blanc , pas cool en plein vol heureusement c’etait a la maison av un tiny , et la le deuxieme renvoyé gracieusement me fait des ecrans noire par moment (genre coupure ) pdt 1 a 2 secondes ,je suis pas serein en vole donc remboursement et je fait du low ride en attendant d’investir sur autre chose . j’avais un EV800 avant ,pas confortable du tous mais je regrette de l’avoir revendu.
    Pas motivé pour me racheter ceux ci a la place 🙁

  14. Bonjour à tous, je viens de le recevoir ve casque, et j’ai des problemes, l’enregistrement ne se fait pas toujours correctement, apres chasue enregistrement 2 dois sur 3 la video est corrompu, lorsque j’enregistre sans voler j’ai un bon enregistreent. Il y a une solution pour ca ?

    Merci beaucoup

LAISSER UN COMMENTAIRE