Le drone militaire US farceur

7
1187

Le site d’informations CBS, édition locale de Denver, rapporte qu’un drone militaire américain, le Shadow, sans préciser le modèle, a échappé au contrôle de sa Ground Station. Il a décollé le 31 janvier 2017 de Fort Huachuca en Arizona pour un vol d’entrainement conduit par la 14th Bridage Engineer Battalion. La liaison a été perdue, l’appareil est resté introuvable pendant plusieurs jours, bien que le trajet approximatif ait été connu par les militaires. C’est un randonneur qui a retrouvé l’appareil, auquel il manquait une aile, à l’ouest de Denver dans le Colorado. De la frontière mexicaine aux montagnes du Colorado, il y a 1000 kilomètres à vol d’oiseau ! Des précédents chez nous ? Il y a eu ce « crash programmé » d’un drone militaire français (voir ici), et puis ce drone belge qui a repris sa liberté (voir ici). Ah, les militaires et le Failsafe…

Source : CBS Denver
Crédit photo : CBS Denver

7 COMMENTAIRES

  1. un drone militaire à plusieurs m$ sans balise GPS? mais bon, il y avait au moins le numéro de téléphone pour que le randonneur puisse appeler 😀 j’adore.

  2. A leur décharge, je ne sais pas comment le drone est programmé pour réagir quand il y a une perte de signal… Mais j’imagine qu’il ne l’est surement pas pour atterrir sur place !

    Il serait bien trop vulnérable aux brouilleurs sinon.

  3. Je propose que les US equipent leurs drones d’un signal lumineux, d’un signal sonore et d’un transpondeur 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE