Crash “programmé” d’un drone militaire

22
1695
Crédit photo ER pour l'Est Républicain
Crédit photo ER pour l’Est Républicain

L’Est Républicain se fait l’écho du crash d’un drone SDTI (Système de Drone Tactique Intérimaire) appartenant au 61e régiment d’artillerie de Chaumont, mardi 29 novembre 2016. L’appareil dont le parachute s’était ouvert, a heurté le toit d’une maison, sa véranda, avant de finir sa course dans le jardin. « Il s’agit en fait d’un crash programmé », a indiqué à l’Est Républicain le commandant Damien, officier de sécurité des vols au 3e régiment d’hélicoptère de combat d’Étain.

Un crash programmé (sur une zone urbaine) ?

Crédit photo Valdivarius
Crédit photo Valdivarius

« L’engin a détecté une anomalie et a automatiquement actionné son parachute » ajouté l’officier. C’était donc un dysfonctionnement, avec un crash pas vraiment programmé, mais aux dégâts limités par l’ouverture du parachute. Si le drone SDTI qui s’est abimé à Senon dans la Meuse est un Sperwer de Sagem Défense Sécurité, c’est une belle bête à voilure fixe de plus de 275 kilos et 4,2 mètres d’envergure capable de voler pendant 5 heures, avec une hélice en bois et une vitesse de décrochage de 130 km/h. Si vous êtes dans le rayon d’action de ces machines, soit 180 km autour de Chaumont, portez un casque ! Et tant qu’à faire, demandons à ce que la loi « Drones » du 24 octobre 2016 soit aussi appliquée aux appareils militaires en période d’exercices. On se sentira beaucoup plus en sécurité avec un signalement lumineux et sonore lors d’une perte de contrôle…

Source : l’Est Républicain

22 COMMENTAIRES

  1. Ce qui est surprenant c’est que les vols d’essais se fassent au dessus de zones habitées ????????????
    Il y a assez de place en France pour faire joujou ailleurs qu’en zone résidentielle NON ?
    Sinon il reste les mers au dessus desquelles on ne risque pas grand chose (si on évite le départ du Vendée-Globe)

  2. Ce qui me surprend sur la photo, c’est le côté “gros modèle réduit amateur”…
    La barre de renfort entre les deux surfaces de l’empennage en V par exemple… Ça sent le truc rajouté vite fait pour pallier des problèmes de flutter ou autre.
    Deux hélices en bois accolées pour bricoler une quadripale…?

    C’est tout de même étonnant pour une machine quoi doit embarquer des capteurs d’une précision très élevée, et qui doivent valoir une fortune.

  3. En dehors des “near miss” (sans preuve réel) quel autre accident le loisir a t’il causé ?
    Carton Rouge contre nos politiciens quand on voit que cette grosse Bouse verte aurait pu être l’auteur de grave blessure sur une personne.
    Ok y a un parachute… C’est pour l’engin pas pour les civils dessous ( toute la différence entre le loisir et les militaires ) car 275kg ça pique.
    Politique : Faire ce que je dis, pas ce que je fais.

  4. Bien vu, Fred, les guillemets autour de “programmé” étaient, je pense”, bien nécessaires… si un crash “programmé” consiste à déclencher le parachute quand ça part en sucette, on nous prend vraiment pour des lapins de 6 semaines.

  5. Crash programmé sur une véranda, pas de buzzer ni de signaux lumineux pour avertir de l’imminente arrivée
    de cet appareil de très haute technologie sur la maison de Mr Dupont….
    Mais que font les autorités!!

    réponse : “oui mais nous on à un parachute, pas vous”!

  6. MAIS QUE FAIT LA POLICE ! LA DGAC ! LA DGSI ! 🙂
    Bon d’un autre coté il n’est pas vraiment dangereux ce drone, avec une seule hélice.
    C’est bien connu qu’il en faut au moins 4 pour faire peur.

  7. Trouvé sur la page wiki, pas super fiable le bazar 🙂

    “Sept à huit exemplaires ont été déployés en Afghanistan de novembre 2008 à juin 2012, dans le cadre de la Force Internationale d’Assistance et de Sécurité, douze engins ont été perdus en cours de mission. Quatre lors des atterrissages, et huit en cours de mission, la plupart du temps par perte de contrôle de l’engin”

  8. Et dire qu’il y a des sociétés sous contra avec l’armée qui doivent se faire des C…… en or avec ce genre de bazar qui est à la portée d’une équipe de modélistes moyennement doués (je par de la partie avion de cette, pardon, bouse verte …)

  9. Heu les gars, même s’il y avait un buzzer ou une LED qui clignote, si un truc de presque 300kg te fonce dessus, même avec un parachute, on a pas le temps de faire grand chose.

    Imaginez là, il fallait l’entendre, se demander ce que c’est, sortir de la maison, voir un mini avion, se dire “j’y crois pas, mais si c’est un mini avion”, demander à toute la famille de sortir…

  10. Salut a tous , je ne devrais pas prendre la parole à ce,sujet car c’est plus a un officier communication de le faire mais ce que je lis m’énerve légèrement . Je suis militaire et je suis dans le régiment qui met en oeuvre les drones SDTI et pour commencer un sdti fait entre 300 et 330 kg au lancement pour une envergure de 4,6m et pas 275 kg et 4,2m …
    Ce n’est pas un vol d’essais comme certains le dise mais une campagne de vol d’entraînement comme on en fait régulièrement , le drone volais a 1200m sol et a déclencher une phase de récupération suite a un problème technique ( coupure moteur , mise sous voile puis gonflage des airbags sous l’avion ) . Il ne volais pas au dessus de la ville car c’est interdit mais a 1200m le drone a dérivé sous voile jusqu’àu centre du village malheureusement … le plus important a retenir est qu’il n’y ai aucun blessées ! Sur ce bonne soirée

  11. @ 61 : Merci d’être intervenu. Sache que les officiers communication répondent aux abonnés absents, la Grande Muette mérite son sobriquet, aucune des cellules de communication que je contacte habituellement n’a voulu répondre à mes questions. Je me suis d’ailleurs fait éconduire assez vertement. Tant pis, je peux comprendre que l’armée ne veuille pas communiquer avant d’avoir préparé des réponses, mais il faut forcément s’attendre à ce que des infos diverses circulent.

    Pour le poids, c’est 275 kilos à vide. Pour l’envergure, la page wiki donne 4,2m, le document de la Défense donne 4,43m (http://www.defense.gouv.fr/terre/equipements/materiels-specifiques/renseignements/sdti-systeme-de-drone-tactique-interimaire) et tu donnes 4,2m. C’est pas gagné coté précision des infos…

  12. Bon et bien si le plus important est qu’il n’y est pas de blessé, je vais faire de l’avion dans le champs à côté.

  13. Mouais… entre le silence de la grande muette et la condescendance de ’61’, mon coeur balance… ^^
    Effectivement, au final le plus important est qu’il n’y ait pas eu de blessés… ca leur a évité une BFMisation de 48h xD

  14. j’adore le “jargon technique militaire” pour dire que la merde acheté a grand frais (avec notre argent) c’est vautré comme une grosse bouse. :-))

    je fais des fautes d’orthographe, je passerais donc sur celle du militaire “communiquant”. 😉

  15. Vous n’avez rien compris, c’est une nouvelle tactique (top secrète) de l’Armée française , le drone Kamikaze

  16. En ce jour de Sainte Barbe, une pensée particulière pour mes camarades du 61. Le SDTI dispose d’un système de récupération dit “sous voile”,déclenché entre 150 et 300 m/sol. En fin de vol , le moteur se coupe, un parachute s’ouvre, des airbags se gonflent et les 300 kg de la bête se posent en douceur et assez précisément. Mais dans ce cas, avec une ouverture à 1200 m/sol, la dérive sous voile a certainement entrainée le drone loin de la zone initialement prévue. Et il y a bien, sur le SDTI un dispositif LUMINEUX (feux à eclats+feux de navigation) et SONORE !

  17. @ sper78 : La mention aux dispositifs lumineux et sonores était un trait d’humour face à la réglementation qui va être imposée aux civils.

  18. Rappelez moi deja quand le dernier drone civile a t il créé des degats equivalents justifiant en partie une armada de decrets et autres lois à venir?
    Par contre l’armee a droit a 10 pour cent de perte a l’entrainement je crois…
    Phil

  19. @sper78 et @61: super l’armée découvre qu’un engin qui vol à 1200m peut dériver en tombant. c’est sûr que c’était pas prévisible après tout pas besoin d’avoir des notion d’aéronautique quand on bricole ces engins. Par contre pour des engins d’un kilo, on va nous faire chier…
    LAMENTABLE !

LAISSER UN COMMENTAIRE