Drone perdu ?

12
11988

Inspiré par sUAS News, j’ai tapé « drone perdu » dans Google Trends, sur une période de 7 jours. Le résultat, qui reflète le nombre de requêtes tapées sur le moteur de recherche de Google, est sans appel : il y avait du monde qui devait être en train d’arpenter les champs et les bois à la recherche d’une machine rebelle, le dimanche 25 décembre 2016. Ou les rues, pour ceux qui n’ont pas suivi les requis de la règlementation. La suite logique de cette histoire figurera probablement sur Le Bon Coin… On peut se moquer, mais perdre un drone est une mésaventure qui attend tous les pilotes, tôt ou tard…

Comment retrouver un drone ?

On ne peut que donner des conseils de bon sens, dont tout le monde a plus ou moins conscience. Dans le cas des petits appareils, il est préférable de couper immédiatement les gaz quand on perd le contrôle plutôt que d’essayer de rattraper les choses. Pour les engins plus imposants, le retour automatisé au point de départ permet souvent de se sortir d’une situation difficile – mais le résultat n’est pas garanti. En cas de perte, si les premières recherches ne donnent rien, il est conseillé de procéder à un quadrillage de la zone supposée du crash et de la parcourir entièrement. N’oubliez pas de lever la tête s’il y a des arbres. Parfois la tombée de la nuit permet de retrouver une machine puisqu’on voit mieux ses LED – si bien sûr la batterie est encore opérationnelle. Il est parfois utile de parcourir une zone depuis les airs pour tenter de localiser un appareil perdu avec un engin doté d’un retour vidéo en temps réel. Oubliez les outils de type détecteur de métaux, ils ne fonctionnent qu’à très faible distance. Parfois une tentative pour faire tourner les moteurs produit un son que l’on entend à distance. Si la radiocommande offre le RSSI pour mesurer la qualité de la liaison radio, on peut s’en servir pour resserrer les recherches. Si l’appareil est doté d’un retour vidéo en temps réel, la qualité de la liaison peut donner une indication sur la proximité. Encore faut-il, dans ces deux cas, que la liaison n’ait pas été interrompue avec le crash.

Etre prévoyant ? 

Plus on prend de précautions avant un décollage, plus on met de chances de son côté ! Il est important de bien vérifier l’état de sa machine avant de pousser les gaz. Il faut être attentif à la météo, et préférer s’abstenir si les conditions ne sont pas ok, notamment s’il y a du vent. Les pilotes de racers savent qu’il est indispensable d’avoir configuré le “failsafe” pour parer à toute coupure radio intempestive – si bien sûr le matériel le permet. Il est possible de se faire aider par des outils embarqués à bord avant le décollage. Par des buzzers fixés sur le contrôleur de vol qui bippent fort, ou totalement autonomes comme le Dronekeeper, ou des trackers qui envoient leur position GPS à la demande comme le TK-Star. Attention aux arnaques : certains trackers sont dits “GPS” alors qu’ils sont dépourvus de puce GPS, leur position étant triangulée à partir des antennes relais GSM (téléphonie mobile), d’une précision très médiocre. Les trackers Bluetooth pour retrouver des clés sont peu adaptés à la situation, en raison d’une portée bien trop faible. Certains multirotors évolués, comme ceux de DJI, mémorisent la trajectoire du vol jusqu’à la perte de connexion, ce qui permet de mieux cerner le périmètre de recherches. 

 

12 COMMENTAIRES

  1. De bons conseils!
    Et ne pas voler en arriere sans etre sur qu’il n’y a pas d’arbres… ce que j’ai fait hier avec mon Phantom 3… et m. Me reste plus qu’a acheter un p4p

  2. Ahhhhh cet article me rappel un mauvais souvenir ! La perte de mon Falcon250 avec, parce que sinon c’est pas marrant : la gopro dessus ! Bref, 5 jours de recherches non stop avec 8 amis, en ligne, jusqu’à la tombée de la nuit à chaque fois, mais rien de rien … Tout ça pour dire aussi, faites attention aux endroits que vous choisissez pour voler, les hautes herbes sont fatales ! J’ai abandonné les recherches puisqu’un tracteur agricole à tondu ces herbes, et il a avalé mon bijoux, broyé … rien de retrouvé, RIP. Ahahahah j’en ai pas dormi pendant plusieurs nuit, surtout quand on sait que le drone s’est crashé à cause en une défaillance du produit. Il revenais tout de la boutique, car j’avais déjà procédé à un échange, il était déjà défaillant. Mais le vendeur n’as que fait de le “réparerm.

  3. Gros Gros conseil à tous ceux équipés de GPS, laisser le temps à votre centrale d’acquérir TOUS les GPS AVANT de décoller, surtout la première fois, sinon en cas de “retour sous GPS” votre engin risque fort de vouloir retourner en chine, là où il avait été testé 🙂 🙂 et réglé 🙂 🙂
    Si, ne rigolez pas, c’est une discussion que j’ai eu avec un novice qui avait fait décoller sa machine en ayant omis de calibrer boussoles et GPS et qui lors d’un vol dans les Vosges a vu sa machine se barrer ailleurs lorsqu’il a actionné le “Retour to Home” suite à une perte de contrôle … arrivé sur un DjI Phantom ….

  4. j’ai perdu mon racer a cause d’un esc qui a cramé de banggood 300boules dans derrière … le buzzer a du prendre un coup j’ai rien entendu.

  5. @diablomephisto, je te rassure, il n’y a pas que les ESC de Banggood qui crament, il y a plusieurs raisons qui causent leurs surchauffe et dont j’ai fait l’expérience : des ESC avec des ampérages trop limites, en cause l’ajout d’hélices plus rigides et agressives que celles d’origines (par ex, tripales Bullnose au lieu des bipales du kit d’origine), modification qui nécessiteraient des ESC plus puissants faute de quoi ils vont continuer à griller à la moindre sur-sollicitation.

    Voilà, sinon perso il m’est déjà arrivé de perdre mes racers à quelques mètres de moi dans les grosses herbes d’été lol, il faut se concentrer sur son vol et idéalement revisionner son DVR, le pire c’est de retrouver le drone mais pas sa caméra qui bien souvent se fait éjecter lors de l’impact…
    …autre situation, retrouver son drone tellement en hauteur qu’il est impossible de le récupérer…
    voir ma mésaventure : https://www.youtube.com/watch?v=FRu1xAMpwI8

  6. pk les gens ne pose pas de gps sur le race 7,5gr, avec un osd et dvr sur le casque ou les lunette on sait tj ou il est.
    en plus pour les dernier mètre on colle une alarme sonore.
    et voila comment minimise le risque de perte…

  7. Bonjour,
    J’ai perdu un drône. Cause : télécommande trop faible, portée faible. Les piles étaient chargées au maximum. Probablement que la télécommande était aussi trop “gourmande”, donc affaiblissement des piles. J’aiun autre drône qui fonctionne avec quatre piles et là pas de problème niveau commande, sauf que l’appareil photo est Hs. C’est un peu dommage, moi qui aime bien ce genre de loisir, niveau budget j’ai comme les piles : un affaiblissement. Je vais arrêter ce loisir jusqu’à ce que les fabricants proposent du matériel sans risque de chute, de blessures, de pertes. Un beau loisir pour l’intérieur en salle, mais pour ce qui est en utilisation outdoor, je ne suis pas convaincu. J’aimerais bien que l’on m’offre un dr^ne.

  8. Bonsoir j’ai perdu mon drone Mavic Air dans un champs de maïs il est déjà éteint comme faire pour le localiser

  9. @ Paul tito : essaie de voir dans DJI GO 4 si tu as un journal de vol. Si oui, il te donnera la dernière position connue, ce qui peut t’aider dans les recherches. Ca se trouve sur l’écran de départ, icône en haut à gauche, menu Flight Record.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.