Hubsan H111C, le test

8
2924

Les vidéos

DSC_0073-1200Les fichiers .avi que produit le H111C souffrent du même problème que ceux du H111D : ils sont illisibles par la plupart des logiciels, qui les considèrent comme corrompus. VLC sur PC et Mac s’en sort mieux ; il propose de reconstruire l’index des vidéos avant de les jouer. On obtient une vidéo au bon ratio, contrairement à celles du H111D, trop écrasées. Le résultat est plutôt sympa si on prend en compte la petite taille du H111C. La définition est faible, c’est du VGA (640 x 480 pixels) et l’angle de vision est serré, mais les couleurs sont correctes, et la vidéo est filmée en 30 images par seconde. Pas de Jello, pas de vibrations (sauf dans le vent) : si vous pilotez doucement, le résultat est correct. De quoi garder une trace de vos vols,… mais il ne faut pas en attendre plus.

Ca coince…

L’autonomie est de 6 minutes et 20 secondes (avec enregistrement d’une vidéo). C’est correct, sans plus, mais il faut environ 40 minutes pour obtenir une pleine charge avec le câble USB fourni. On regrette que la batterie ne soit pas amovible ! Plus gênant encore : le H111C se met à dériver dans une ou plusieurs direction au fur et à mesure d’un vol, comme si les informations de ses capteurs étaient erronées. DSC_0028-1200Il existe une procédure de réinitialisation qui semble se déclencher (joystick gauche vers le bas droite et secouer le joystick droit de droite à gauche) puisque les LEDs clignotent, mais cela ne corrige pas du tout le problème. Il faut pour cela éteindre l’appareil et le rallumer. Ainsi que la radiocommande… et ne pas oublier d’interrompre l’enregistrement d’une vidéo sous peine de le perdre. Dommage que Hubsan ne fournisse pas de protections d’hélices. Le poids plume du H111C le protège des chocs, mais il n’est pas indestructible. D’ailleurs, le changement d’un moteur promet d’être délicat : les soudure sont petites et les fils d’alimentation très courts. Enfin, l’appareil n’est pas compatible avec les radiocommandes des précédents appareils. Dommage, il aurait été pratique de pouvoir le piloter plus facilement…

Faut-il l’acheter ?

DSC_0001-1200Non, je ne vous le conseille pas. La batterie non amovible, la dérive qui se déclare et s‘accentue pendant le vol, les photo médiocres et les vidéos juste correctes en VGA ne constituent pas des atouts en sa faveur. Sa radiocommande minuscule et peu pratique n’arrange rien, et les réparations promettent d’être compliquées. Qui plus est, son prix n’est pas vraiment léger. Si vous avez envie d’un appareil de petite taille capable de filmer, tournez-vous plutôt vers un modèle de Cheerson comme le CX-10C… Le H111C de Hubsan est vendu un peu moins de 35 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes).

Une vidéo

D’autres photos

DSC_0003-1200 DSC_0004-1200 DSC_0007-1200 DSC_0008-1200 DSC_0010-1200 DSC_0009-1200 DSC_0016-1200 DSC_0020-1200 DSC_0021-1200 DSC_0025-1200 DSC_0030-1200 DSC_0031-1200 DSC_0071-1200 DSC_0075-1200 DSC_0082-1200 IMG_4371-1200 IMG_4373-1200 IMG_4374-1200

8 COMMENTAIRES

  1. “Le H111D meure 4 cm de moteur à moteur en diagonale”. H111C non ?
    Je profites de cette intervention afin de glisser un petit remerciement pour ces nombreux articles qui égaient nos journées !

    Patou

  2. @ SeByDocKy : J’ai commencé par casser celui du H111D 😎 J’y suis arrivé en chauffant un peu les ergots pour qu’ils plient sans casser. J’ai chauffé à nouveau pour les remettre en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.