MJX X906T, le test

0
2675

L’interface de la radiocommande

Si vous changez les canaux vidéo sur le X906T, il faut répercuter le changement en cherchant la bonne fréquence parmi les 8 disponibles. Ce sont les deux boutons du bas à droite qui le permettent. Les fréquences sont celles de la bande B, de 5733 à 5866 MHz. A noter que l’écran affiche un « NO SINGAL » mal traduit tant qu’il n’y a pas de réception vidéo… Le bouton en haut à gauche permet de format la carte mémoire. DSC_0034-1200Attention, une erreur est vite arrivée ! Le bouton en haut à droite permet d’abandonner la manœuvre, celui en haut à droite de valider. Le bouton du milieu à gauche permet de passer du mode vidéo au mode photo, puis au mode de visualisation des fichiers enregistrés. Celui du bas à gauche permet de lancer (ou arrêter) l’enregistrement d’une vidéo, ou de prendre un photo. Dommage, il n’est pas placé idéalement pour l’utiliser pendant le vol. D’autant plus que la radiocommande offre deux boutons à l’arrière, qui tombe parfaitement sous les index. L’un des deux permet de réaliser des pirouettes automatisées (tonneaux et loopings), l’autre d’éteindre et d’allumer les LEDs avec une pression courte, d’initier les modes « headless » et « retour automatisé au point de décollage ». Deux outils à éviter : ils ne fonctionnent pas bien du tout, et le mode « headless » en immersion est l’assurance d’un crash.

Les photos et les vidéos

Photo 720 x 480 pixels.
Photo 720 x 480 pixels.

L’écran indique la durée d’enregistrement restante en mode vidéo, le nombre de clichés qui peuvent être pris en mode photo. Sympa. La suite est moins glorieuse. Les photos sont prises en 720 x 480 pixels. Cette faible résolution s’explique par le fait que les images sont celles transmises par l’émetteur vidéo analogique 5,8 GHz : il ne peut pas faire mieux. Oubliez donc les photos prises à bord du X906T, elles sont de qualité très médiocre. Et les vidéos ? Elles sont enregistrées en Motion Jpeg dans un conteneur avi, avec une résolution de 720 x 480 pixels. Le fichier vidéo indique 30 images par seconde, mais le résultat laisse supposer qu’il y en a en fait moins : les images ne sont pas fluides. Le résultat est un peu flou, pas vraiment agréable. Ce qui est étonnant, c’est que l’enregistrement de la même vidéo avec un écran DVR Aomway montre qu’une partie de l’image a été coupée dans l’enregistrement pratiqué sur la radiocommande : le bas manque à l’appel. Mais les couleurs, sur l’Aomway, sont beaucoup trop claires, pour ainsi dire inutilisables. Elles sont plus réalistes, toutes proportions gardées, sur la radiocommande du X906T. Il y a une bande son, mais il s’agit uniquement de bruit parasite (à fort volume)…

Faut-il l’acheter ?

DSC_0023a-1200Ce n’est pas un appareil que je vous recommande, même s’il avait tout pour plaire, y compris son look (ok, un poil plagié), sa prise en main facile par les débutants, ses protections d’hélices et sa stabilité. Le petit écran de la radiocommande est sympa aussi. Mais il est vraiment trop petit pour être exploitable. Ajoutez à cela que l’angle de la caméra ne convient pas pour des vols FPV en intérieur, et que photos et vidéos sont de qualité médiocre. Reste le prix, vraiment léger pour un appareil doté d’un retour vidéo 5,8 GHz : le X906T de MJX est vendu un peu plus de 60 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes). Mais cela ne suffit pas.

Une vidéo

D’autres photos

DSC_0003-1200

DSC_0005-1200

DSC_0007-1200

DSC_0010-1200

DSC_0011-1200

DSC_0012-1200

DSC_0017-1200

DSC_0022-1200

DSC_0027-1200

DSC_0028-1200

DSC_0031-1200

DSC_0070-1200

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.