Test: Caméra thermique Flir One

4
3633

Une fois n’est pas coutume, nous vous présentons aujourd’hui un appareil qui n’est pas directement lié au FPV mais qui pourra rendre bien des services : une caméra thermique.

Flir One iOs - front
Flir One iOs

Il s’agit de la Flir One iOs 2ème génération qui nous a été prêtée par Flir Systems, entreprise américaine spécialisée dans l’imagerie infrarouge.

Une caméra thermique…pour votre smartphone.

iPhone 6 Plus Flir One iOs
iPhone 6 Plus Flir One iOs

Ce modèle représente – avec sa déclinaison Android – l’entrée de gamme chez Flir Systems. Il ne s’agit pas d’une caméra autonome comme le reste de la gamme Flir mais d’un module externe à brancher sur votre smartphone. Ce module est relativement léger, il ne pèse que 30 grammes. Il embarque sa propre batterie, il faut donc penser à le recharger avant utilisation. Une fois le module branché sur votre smartphone ou tablette , il vous faudra installer l’application Flir One pour accéder à la vision infrarouge.

Les specs

Autant le dire tout de suite, la résolution annoncée – 160×120 – peut paraitre vraiment faible à première vue. Certes, mais ce capteur est secondé par un capteur photo conventionnel. C’est l’atout de ce module: la technologie MSX© qui combine l’image des 2 capteurs pour ajouter des contours nets et précis à l’image infrarouge.

La plage de température est assez large puisque la Flir One permet de mesurer des objets de -20°C à 120°C. La précision de mesure est de 0,1°C. Parfait pour une utilisation domestique ou bricolage.

Une caméra thermique, mais pour quoi faire ?

Plein de choses ! Grâce à cet appareil, vous pouvez par exemple contrôler avec précision la température de vos moteurs, ESC ou lipos après un vol. Cela peut même aider à retrouver votre quad perdu dans l’herbe.

Pour les bidouilleurs d’électronique, il devient très facile de repérer un composant qui surchauffe. Sur le Tiny Whoop par exemple, cela m’a permis de vérifier que le câble d’alimentation d’origine peut être un goulot d’étranglement électrique. Après une minute de vol – en utilisant les moteurs MMW “fast” – la température de la prise approche les 50°C.

Tiny Whoop ChaudA la maison, cet appareil pourra vous aider à vérifier la bonne isolation de vos fenêtres ou même détecter un tuyau dans un mur. Il devient très facile de détecter une surchauffe dans une armoire électrique.

Au delà des photos, la Flir One peut enregistrer des vidéos. Le nombre d’images par seconde est assez faible mais cela ne pose pas de problème, cet appareil n’a pas vocation à concurrencer la GoPro.

L’application Flir One reprend l’ergonomie de l’application photo de l’iPhone en ajoutant des options propres à l’imagerie thermique Flir: on peut afficher/masquer le pointeur de mesure de température ou encore changer les couleurs d’affichage pour gagner en lisibilité.

Flir One iOs couleurs

Nous l’avons vu plus haut, la Flir One embarque 2 capteurs. Le souci est que si l’on s’approche trop du sujet, peut apparaitre un décalage entre l’image infrarouge et les contours. Heureusement, il est possible de corriger cela facilement via l’application.

Flir One iOs offset

Une autonomie limitée…

L’autonomie est assez limitée puisqu’elle ne dépasse pas la demi-heure. Pour recharger, il faut brancher le module via la prise micro-USB pendant un peu moins d’une heure. A noter que la Flir One ne s’alimente pas via le port Lightning du téléphone. Dommage. Ou pas. Les avis peuvent différer.

Faut-il l’acheter?

La Flir One se vend dans les 260€. Ce n’est certes pas donné mais cela est très bon marché pour une caméra thermique offrant autant de possibilités. Elle fera le bonheur des bricoleurs/bidouilleurs qui n’hésiteront pas à l’utiliser pour mesurer toutes sortes de choses.

4 COMMENTAIRES

  1. J’utilise du matériel Flir professionnellement et ne peut qu’en dire du bien, le traitement image réelle et thermique est bien maîtrisé, ici nous avons une déclinaison simple de ce type de matériel, mais qui devrait pouvoir rendre bien des services. Attention, la précision de la mesure dépend du coefficient d’ émission du matériel… Les mesures devront plutôt servir à comparer des choses dans le cas d’amélioration de soucis thermiques par exemple.
    Détecter un drone perdu me semble un peu compliqué voir prétentieux 😉

  2. Si, si, si l’on s’approche à quelques centimètres du Drone perdu, la caméra thermique le detectera s’il est encore chaud ;-)…

  3. FPV_67: je ne parle pas de faire du ‘Search & Rescue’ avec cet appareil. 🙂 Mais pour avoir cherché mon quad dans les hautes herbes, je peux affirmer que cette petite Flir m’a aidé à le retrouver facilement. On distingue nettement les moteurs et la lipo pour peu que l’on soit pas à plus de quelques mètres.

  4. C’est le genre de gadget que j’aimerai posséder pour tout un tas de raisons discutables (ou discuté par ma moitié en tout cas!).
    Et puisque envisager en gadget, 260€ c’est trop pour moi. D’ailleurs, comme on est pas sur du matos pro, utilisation smartphone donc a visée (en partie, mais certainement majorité) grand publique, est ce qu’on ne sort pas de la cible avec ce prix?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.