Eachine Blade 185, le test

8
11453

Avant le décollage, suite…

Il ne reste plus qu’à placer les hélices. Eachine fournit deux jeux de bipales 4045 de type Bullnose, en rouge et noir. Le placement des hélices noires demande de forcer un peu – en faisant très attention car les bords d’attaque sont très coupants. Mais problème : les hélices rouges ne passent pas dans les axes des moteurs. Même en forçant, rien à faire ! Que se passe-t-il ? Les hélices fournies sont-elles inadaptées ? DSC_0026-1200J’ai essayé de placer des hélices tripales Dalprop 4045 Bullnose : même souci ! Idem avec d’autres marques et modèles. C’est donc l’axe des moteurs qui est trop gros. La solution, un peu pénible, consiste à élargir le trou central des hélices avec un tournevis. Mais ce n’est pas le seul problème. Une fois les hélices avant en place, on s’aperçoit qu’elles sont bloquées… par la batterie ! Solution : tirer la batterie vers l’arrière de la frame. Mais on perd tout le bénéfice de l’entretoise de protection de la caméra. Il est conseillé de placer de l’adhésif antidérapant (fourni) pour éviter que la batterie ne bouge toute seule – car si elle touche les hélices, au mieux c’est le crash, au pire les hélices entaillent la batterie pour un résultat potentiellement plus… fumant. Le mieux est encore de découper un morceau de mousse compacte et le placer entre la batterie et l’entretoise.

Avant le décollage, encore…

DSC_0044-1200L’expérience des deux derniers modèles de racers Eachine m’a fait douter des réglages de l’appareil. Petit essai pratique avec le Failsafe : hélices retirées, je démarre les moteurs, je pousse les gaz et j’éteins la radio. Les moteurs ne s’arrêtent pas, ce qui signifie que le Blade 185 serait parti loin, très loin si cette perte de liaison radio était survenue en vol. Avant de prendre les airs, j’ai préféré jeter un coup d’œil aux réglages, histoire de ne pas être surpris. Rappelons que tout accès aux réglages s’effectue TOUJOURS en ayant retiré les hélices. Le firmware de l’appareil est CleanFlight. Soupçons confirmés : l’appareil est en mode Acro puisque ni le mode Angle (stabilisation) ni le mode Horizon (stabilisation avec bascule en fin de course des joysticks) ne sont configurés. D’ailleurs, la radiocommande ne donne pas accès à l’interrupteur à 3 positions SWC. Ni même au bouton OK des menus…

Réglages indispensables

DSC_0013-1200Pour être en mesure d’accéder aux menus de la radiocommande, il faut pousser le trim de droite vers la gauche et le trim de gauche vers la droite, maintenir la pression et allumer la radio. La touche OK permet d’accéder aux réglages. Passez sur l’onglet Setup, descendez jusqu’à Aux. Channels. Là, changez le Channel 5 pour l’associer à la source SWC. Par défaut, le réglage est probablement sur le potentiomètre VRB. Une pression longue sur la touche Cancel permet de sortir des réglages en les validant. Profitez-en pour associer le Channel 6 à l’interrupteur SWD. Cela permettre d’activer le buzzer. Ensuite, dans CleanFlight, onglet Modes, il faut associer une plage Angle à l’interrupteur AUX1 en position haute, à Horizon en position du milieu et à rien (acro) en position basse. Descendez dans les réglages jusqu’à Beeper, et associez l’interrupteur AUX2 à la position basse. Faites une pression longue sur la touche Cancel pour valider vos réglages. Il reste encore à régler le Failsafe : passez dans le menu System setup, descendez sur RX Setup, puis sur Failsafe. Choisissez le Channel 3 (qui correspond aux gaz), et activez–le (ON). Ouf, vous y êtes. Vérifiez que le Failsafe fonctionne avant de mettre les hélices et décoller.

IMG_2821

IMG_2824

Décollage. Enfin !

DSC_0048-1200En mode Angle, le Blade 185 décolle sans effort, et reste en vol stationnaire avec très peu d’interventions du pilote. Il répond bien aux commandes, preuve que les PID dans les modes Angle et Horizon ont été configurés par le constructeur (à la différence du Falcon 180). On note tout de même qu’il tremble quand on pousse les gaz un peu fort. Est-ce parce que la stabilisation est en difficulté ? Passage en mode Acro : le résultat est le même. Changement d’hélices. Pareil. Il faut sans doute aller modifier les PID pour améliorer ce comportement. Attention à bien serrer l’antenne champignon à l’arrière, sous peine de la voir s’incliner pendant le vol jusqu’à venir se prendre dans les hélices. La punition est immédiate c’est le crash.

Et en immersion ?

Le vol est assez agréable, fluide et réactif. Mais, nous l’avons vu, pousser sur les gaz finit par introduire des vibrations qui perturbent la vue avec la caméra FPV, au point de rendre le pilotage difficile. Le point fort du Blade 185, c’est la présence d’un OSD intégré. C’est un modèle MWOSD, assez complet. osd1Par défaut, il affiche l’horizon artificiel, l’altitude, la tension de la batterie, le temps de vol, le mode de pilotage, le cap et les coordonnées satellite. Selon la documentation, il indique aussi la vitesse. Enfin, ça, c’est si vous avez de la chance. Car si j’ai réussi à obtenir une position au sol, le GPS n’a pas daigné fonctionner correctement une fois en vol, même en lui donnant du temps et à l’usage dans un environnement très dégagé. En fin de vol, l’OSD affiche un récapitulatif de distance, de vitesse, d’ampères. Sauf que les ampères en question ne se sont jamais affichées sur aucun de mes vols, et qu’en l’absence de fix GPS, je n’ai jamais eu l’information de distance. Bref, le Blade 185 promettait un OSD proche de celui du Vortex ou du Vendetta (exceptée la possibilité l’utiliser pour gérer les réglages), mais on en est loin…

>>> LA SUITE DE CETTE CHRONIQUE SE TROUVE ICI <<<<

8 COMMENTAIRES

  1. Les Eachine se suivent et se ressemblent … Remarque les soucis sont jamais 2 fois les mêmes. C’est dommage, en ne cherchant pas à ajouter 15000 options (GPS, OSD), ils arriveraient peut-être à faire une bonne machine pour débutant … à condition d’arrêter de vouloir tout intégrer dans une PDB. Chez Helicomicro vous avez un carton spécial Eachine pour stocker ce flot continu que vous recevez ? 😛

  2. Pour moi le GPS marche nickel …. sinon même pas avec des 12A, j’aurais tenté le 4S 🙂 Bandit va!!!!
    Ces tremblements sont terribles mais regardes les videos de FyreSG… il en a (presque) pas … donc les PIDs sont pas mal fautifs sur le coup … Cette machine, faut la travailler/optimiser une bonne heure avant …
    Mais le bon le coup de 5en1 ESC+FC+VTX … ca calme c’est vrai…

  3. Merci pour le test Fred ! 😉
    Ce qui met la puce à l’oreille direct en voyant la machine, c’est le fait que tout l’électronique soit sur une seule plaque. Le VTX bien exposé et pas renforcé du tout. Combien de VTX j’ai pu casser de cette manière au début, en laissant la sortie d’antenne faire fusible lors d’un crash…

  4. @ SeByDocKy : Oui, 12A c’est juste, mais je n’ai fait qu’un vol le temps de décoller et me poser en 4S, tout le reste en 3S. Qui plus est, la fiche technique indique que le 4S est supporté 🙂
    Pour les PID, oui, ça doit se régler. Mais ce n’est pas à la portée du newbie, et il faut avoir envie d’y consacrer du temps 🙁 Plus les hélices qui merdouillent et qui n’incitent pas à faire des essais…
    C’est dommage, je voulais tellement qu’il me plaise ! 🙂 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.