Blade Nano QX2, le test

12
8501

DSC_0012-1200Le look de ce quadricoptère est un peu inquiétant, il prend la forme (et la couleur) d’une araignée ou de l’une de ces bestioles que l’on déteste voir chez soi. Et pourtant, le Nano QX2 est destiné, justement, à voler chez vous. C’est un engin d’intérieur, destiné à pratiquer les vols en immersion. Que vaut-il ? Réponses dans cette chronique. Notez que l’appareil nous a été prêté par la boutique en ligne Arcadrone. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

DSC_0014-1200Le Nano QX2 est un quadricoptère basé sur des moteurs brushed de 8 mm, orientés vers le sol. Ils sont placés sur des bras prolongés par des protections d’hélices, qui servent aussi de pieds. Le tout est en plastique évidé et flexible, très peu sensible aux crashs. Le carénage central est assez épais, avec un bouton (ou plutôt une encoche qui permet d’appuyer sur un bouton) sur le dessus. Il cache toute l’électronique, on ne voit le circuit que par le dessous. Dessous, justement, se trouvent les 4 connecteurs des 4 moteurs. Ils sont branchés via une petite prise : c’est l’assurance de pouvoir changer de moteurs sans devoir sortir le fer à souder.

DSC_0008-1200On trouve aussi, sous le Nano QX2, une trappe destinée à accueillir la batterie amovible, une Lipo 1S 3,7V de 500 mAh. Sous la trappe est placée une sorte d’aileron, qui n’a probablement aucune fonction aérodynamique, mais permet de saisir facilement l’appareil. A l’avant se trouve une caméra montée sur une charnière. L’angle qu’elle peut prendre est assez faible, quelques degrés à peine. Les dimensions ? 15 x 14,5 x 5 cm pour un poids de 37,3 grammes sans la batterie, 50,2 grammes avec (et donc en ordre de vol).

Décollage

DSC_0061-1200La version que nous avons testée est la BnF, c’est-à-dire qu’elle est livrée complète sauf la radiocommande. Il faut un modèle 2,4 GHz à la norme DSM2/DSMX, soit de marque Spektrum, soit compatible comme les modules Orange ou les radios Devo flashées avec le firmware deviationTX. Sur une DX6i de Horizon Hobby, les réglages ne prennent que quelques secondes. L’appairage, à réaliser une seule fois, est aussi une question de secondes. Ensuite, il ne reste plus qu’à pousser les gaz pour décoller. Il est préférable d’y aller franchement : l’appareil n’est pas très nerveux. Mais en revanche il est d’une stabilité impressionnante ! Une fois les trims réglés, il reste presque tout seul en stationnaire.

DSC_0044-1200Cette constatation est celle qui va perdurer pendant tous les essais : le Nano QX2 est un appareil destiné aux débutants. A la différence du Hubsan H107D+ qui gère automatiquement (mais mal) son altitude, il vous faut doser la manette des gaz pour rester à une hauteur constante. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est beaucoup plus facile (et agréable) qu’avec le H107D+ ! Les ordres que vous lui donnez sont exécutés immédiatement, sans latence, mais le manque de puissance introduit une inertie dont il faut tenir compte. Tant que vous volez doucement, aucun souci. Mais si vous prenez de la vitesse, il faut anticiper un virage ou un freinage suffisamment à l’avance.

Mais alors, lent ou rapide ?

« Lent », «  Prendre de la vitesse » : les deux termes semblent ne pas aller ensemble. En fait, les commandes que vous donnez au Blade Nano QX2 sont exécutées doucement, mais l’appareil est capable de prendre beaucoup de vitesse si vous le laissez partir assez longtemps dans une direction. DSC_0043-1200La vidéo dans le parking qui illustre cette chronique vous donnera une idée de la vitesse qu’on peut atteindre (et ce qui se passe quand on n’anticipe pas assez !). En vol à vue, le pilotage est si facile qu’il en devint rapidement ennuyeux. Mais cet appareil n’est pas fait pour le LOS (Line Of Sight), c’est-à-dire le pilotage à vue. Sa spécialité, ce sont les vols en immersion. Il est entièrement équipé pour le FPV avec sa caméra associée à un émetteur 5,8 GHz de 25 mW. Il ne vous manque plus qu’un dispositif de réception et de visionnage de la vidéo. C’est-à-dire des lunettes ou un écran, avec un récepteur intégré ou externe.

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

12 COMMENTAIRES

  1. Une autre petite coquille, dans “Faut-il l’acheter ?” :
    “Ses moteurs brushless et ses petites hélices protégées le rendent inoffensif,” => brushed 🙂

  2. …Mais excellent test, comme d’habitude ! En gros, entre le V1 bien nerveux mais avec une autonomie scandaleuse et la V2 plus grosse qui résout le problème d’autonomie mais qui accouche d’un veau… Horizon n’a pas encore trouvé la solution miracle.

  3. Bonjour Fred,

    Merci de ce test. Bien qu’un peu cher tout de même, il est top et surprenant de stabilité ce quadri, pour celui ou celle qui voudrait goûter au FPV indoor.

  4. Bravo pour ces immersions rapide et fluide.
    La portée du retour vidéo a l’air bien satisfaisante.

  5. Merci pour ce test ! J’ai craqué avant sa parution. Vous expliquez bien le sentiment d’inertie, assez agaçant alors que la vitesse atteignable est assez élevée. Attention il est très fragile, j’ai cassé un bras avec une toute petite chute. Je ne le conseille ni aux débutants vu sa fragilité, ni aux confirmés vu l’inertie des commandes. Par contre le retour vidéo dans les Fatshark est sympa, peut être à placer dans un meilleur chassis ?

  6. bonjour étant novice (et je ne tiens plus en place car j’aimerais enfin passer niveau 2 !)
    pour cela j’ai jeté mon dévolu sur ce Blade Nano QX2, à savoir que je vais aussi filer la radiocommande à ma fille de 12 ans (peut être à celle de 7 ans aussi )

    donc il s’agit de se former à l’utilisation d’un drone en intérieur, en fpv
    j’ai donc 2 questions :
    – quelle est la meilleure radiocommande en terme de finition, de “sensibilité des commande, de portée, d’ergonomie et compatibilité car le but est d’évoluer sur des appareils bnf avec la même radiocommande
    – j’aimerais pouvoir utiliser mon samsung S6 et son gear VR pour bénéficier du retour video en fpv, et cerise sur le gâteau je voudrais que la cam embarquée suive les mouvements de tête.
    alors est-ce possible ? (j’ai lu que sur bebop2 c’est possible avec un logiciel spécial, pour info j’ai déjà le logiciel qui permet de débrayer la lancement de l’oculus store. (même si je préférerai que Samsung supporte ce mode fpv en natif) => je prend pas le bebop car la qualité vidéo ne me fait pas envie

    voilà je tourne en rond depuis 2 ans, bringuebaler de bebop2 en Dji 3 pro et autre projet kickstarterisé.

    idéalement je voudrais un racer pour novice indoor et outdoor avec des modes assistés débrayable une qualité vidéo de ouf, et une ergonomie irréprochable, et un suivi fpv sur casque virtuel, mais bon si j’ai bien compris ça n’existe pas encore !

    merci de m’indiquer si ce choix Blade Nano QX2 + une super radiocommande est un bon choix pour démarrer ?

  7. Bonjour,

    Cela fait plusieurs mois que je lis avec attention vos articles et autres tests. Je me permets donc de commente celui-ci étant donnée que je suis possesseur d’un nano qx2 depuis plusieurs mois. J’ai comme expérience un blade nano qx et un blade mcx2.

    Les hélices positionnées sous l’appareil sont une t’es mauvaise idée. Le moindre contact avec un objet aussi petit soit-il font tomber l’appareil ou carrément casse l’hélice.

    L’appareil est loin d’être inoffensif… j’ai malhreuseumznt réussi à me couper avec une hélice lors d’un crash contre mon dos… (je le pilote en fpv avec lunettes fatshark).

    Je n’ai jamais eu de problème avec les hélices du nano qx.

    Je dirais que c’est un appareil pour l’extérieur seulement car son inertie et sa taille ne lui permette pas d’évoluer en intérieur pour un débutant.. en tout cas c’est mon impression. Je m’éclate avec en extérieur mais en intérieur je le crash sans cesse. Malgré les protections la caméra a meme été endommagé.

    Pour conclure c’est un drone super mais a utiliser avec précaution par les débutants car assez dangereux (hélices et les protections qui ne font pas le taf) et trop d’inertie qui ne met pas en confiance à l’inverse du nano qx.

    Voilà mon avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.