EZ Manta, la cartographie

8
3917

ezmanta-04Les professionnels à la recherche d’une solution de cartographie aérienne vont disposer d’un nouvel outil à la rentrée 2016. Il s’agit de la EZ Manta, une aile volante au fonctionnement ultra-simplifié. Son principe ? Sur un smartphone, vous identifiez la zone de vol, avec les parties à éventuellement éviter et la hauteur de vol. Vous glissez l’appareil dans l’aile : il va lui servir de moelle épinière. La connexion est sans fil, en Bluetooth, avec le smartphone (fourni dans le pack). La mission est transmise à la plateforme 6 axes. Pour faire décoller le EZ Manta, il suffit d’appuyer sur la télécommande EZ Remote, dont les fonctions sont simples : décollage, interruption du vol et retour au point de départ. Les photographies sont stockées sur le mobile, géo référencées, et le plan complet est reconstitué. Un cliché n’est pas correct ? Vous pouvez renvoyer l’appareil pour qu’il prenne une nouvelle photo.

Raie manta ?

ezmanta-01Le principe de l’EZ Manta est celui d’un VTOL : il décolle à la verticale, comme un multirotor. Un tricoptère, puisqu’il est équipé de 3 hélices. Mais lorsqu’il doit prendre de la vitesse, les deux moteurs avant pivotent vers l’horizontale, le type de vol s’approche alors de celui d’un avion. Un choix qui lui permet de couvrir une plus grande surface ! L’inclinaison est variable, selon le vol que l’on désire obtenir. Le châssis est en fibre de carbone, le carénage en mousse de polypropylène expansé. L’électronique à bord a été développée en interne. Il faut rappeler qu’on doit à EZNov, la société française conceptrice de l’EZ Manta, le contrôleur de vol Neuron ! Les concepteurs ont aussi ajouté des capteurs anticollisions, et un capteur d’altitude laser (LIDAR). Une technologie qui lui permet, par exemple, de suivre les reliefs. Le concept est novateur, malin, on espère voir l’EZ Manta en vol bientôt. En attendant, la page dédiée au produit se trouve ici

Crédits photos : EZNov

Une vidéo

D’autres photos

ezmanta-02

ezmanta-03

ezmanta-05

8 COMMENTAIRES

  1. Moi je dis chapeau… y’a réellement de l’innovation et en plus elle a une bonne gueule !
    Bien joué EZnov, un nom qui vous va à ravir 😉

  2. Question con, mais niveau réglementation et sécurité, avec juste une manette qui met pause, play et RTH, ca suffit ? (ok, c’est pas pour du S3 mais bon). Et une petite idée du prix, ou une fourchette ?

    Sinon pour la simplicité d’utilisation, chapeau. En plus, vu que la plupart des drones actuels embarquent un capteur de téléphone, c’est pas con de mettre le téléphone direct dans le drone pour prendre les photos (si j’ai bien compris).

  3. C’est super et innovant comme engin ! Niveau design, je trouve que c’est plutôt réussi…D’ailleurs ça me fait penser à une raie manta (d’où le nom de la marque 😉 ?)…
    Après il faut avoir confiance en l’appareil, car s’il est défaillant, on peut dire au revoir au téléphone ! 🙁
    Par contre niveau prix, ça doit pas être donné…

  4. @ yannick : Oui, il y a une précision (et des restrictions associées) dans les textes quand l’outil de contrôle est limité en fonctionnalités…

  5. plus simple à utiliser et mettre en place, il y à pas, beau look, c’est réussit.
    on à des infos sur le système de prise de vue , accu, puissance poteurs, etc, etc..

  6. Le fly away qui va vouter cher!! Tu as l’air c** qd même qd tu vois ton téléphone aller faire du relever topo sur mars avec ta zappette à la main – grand moment de solitude !

    Et puis les smartphone résistent ils au crash, parce qu’il est un peu en position parebuffle là!

    Ne serait-ce qu’à l’atterrissage, il y a éjection automatique du smartphone?

  7. Les Fly away c’est pour les jouets qui n’utilisent pas de stabilisation gps ou pour DJI qui est roi en la matière.
    Pour ma part je n’ai jamais eu vent de Fly away sur aile de topographie.
    Sinon beau design et belle innovation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here