Le VC200 et son pilote !

33
2874

Vous connaissez déjà le projet VC200 de la société allemande e-Volo, nous vous l’avions présenté ici. Ce multirotor à 18 hélices, entièrement électrique, a réussi avec succès une centaine de vols sans pilote à bord. La société a obtenu en février dernier l’autorisation des autorités aériennes allemandes pour pratiquer des vols en tant qu’ULM. C’est son directeur Alexander Zosel qui a pris les commandes pour le tout premier vol habité du VC200, aussi appelé Volocopter. L’événement s’est déroulé sur l’aéroport de Bruchsal près de Karlsruhe, un jour sans vent.

« Complètement fou ! »

evolo-vc200-habite-04C’est ainsi que le pilote a qualifié son premier vol. Lequel semble avoir été paisible, presque trop simple. C’est sans doute là que réside le génie des concepteurs du VC200 : un peu comme un multirotor bardé d’outils d’assistance au pilotage, l’appareil se pilote avec un unique joystick et avec un minimum de pratique. Comme la vidéo le montre, l’octodeccoptère (ou le octakaidecacoptère selon qu’on préfère le latin ou le grec – voir ici) tient tout seul en vol stationnaire, pendant que le pilote prend le temps d’applaudir son équipe. Un point de détail ? Depuis que le VC200 vole avec un pilote à bord, il convient de ne plus le qualifier de drone. L’explication se trouve ici.

Complètement fou ?

Le projet semble celui d’ingénieurs grands enfants – et il l’est sans doute un peu. Mais l’équipe de e-Volo insiste sur la batterie de tests intensifs qui a été pratiquée avant ce vol. Les procédures ont inclus des déclenchements de pannes de moteurs et de batteries, le filtrage de données de capteurs défectueux, le but étant d’anticiper les ennuis techniques en vol. La suite des tests consistera à pratiquer des vols à faible altitude mais à une vitesse de 25 km/h. Puis plus haut et à 50 km/h. Dans la dernière phase des vols d’essais, le Volocopter volera à plus haute altitude, à une vitesse de 100 km/h.

Un partenaire de taille

evolo-vc200-habite-05Une partie de la technologie employée dans le VC200 est celle du constructeur de drones allemand Ascending Technologies. Ce nom vous dit quelque chose ? Nous vous rapportions en janvier 2016 qu’Ascending Technologies avait été racheté par Intel ! Le géant californien est donc actionnaire de e-Volo. De là à ce que le VC200 soit équipé de la technologie de détection et d’évitement des obstacles RealSense, il n’y a qu’un pas. On est encore loin d’un usage commercial, mais finalement plus tant que ça… Le site de e-Volo se trouve ici. Need !

Crédit photos : e-Volo

33 COMMENTAIRES

  1. @BOB et activer le Airmode ? ^^

    Ça peut révolutionner le monde de l’aéronautique. C’est plus simple a piloter qu’une voiture. Un handicapé peut le piloter, suffit d’avoir une main.

    J’en veux un dans mon jardin !

  2. Simple et efficace… J’en commande une palette, des intéressés pour un achat groupé ? 😉

  3. Le type est seul dans les airs, c’est bien, et super confortable.
    On verra quand dans 30 ans tout le monde aura ca, qu’il y aura des embouteillages et des collisions dans les airs 🙂
    En tout cas, j’aimerai bien le piloter en mode acro !!

  4. Tant que la technologie actuelle de stockage d’énergie électrique ne présentera pas un meilleur rapport d’énergie massique, je ne pense pas que ce type de produit décollera (sans mauvais jeu de mot).

    Je crois plus à la pile à combustible pour ce type d’engins, dont les premiers essais ont été très concluants (autonomie multipliée par 4 sur une base de DJI Matrix).

    En tout cas, c’est très prometteur, et j’attendais ça depuis un moment, depuis le premier vol dans un hangar avec une RC.

  5. Une vidéo à regarder : https://www.youtube.com/watch?v=tO03-_z56jo
    Bien sûr, il faut comprendre ce qui est dit : Thomas Senkel est quasiment le papa du e-volo.
    @yuri: l’autonomie actuelle est de 20 minutes et ils espèrent arriver à 1 heure lors de la commercialisation (3 ans min.)
    @BerTin : “la pile à combustible…” – Faux, il ne faut pas prendre ces gens pour des manches! Il parle de la pile à combustible et dit que “pour cette application, le rapport poids/énergie est nettement moins favorable que l’accu.

    Pour ce qui est du prix, il dit que ce sera dans la même “zone” que pour un autre “engin volant léger, c. à d. 200.000 euros. Il ajoute cependant que le prix réel ne pourra être fixé que lors de la mise sur le marché.

    Donc, clairement pas pour monsieur tout-le-monde 😉

  6. C’est moi mais je trouve ca pas si petit que ça … du coup l’intérêt par rapport à un hélicoptère est limité…
    car il faudra un brevet pour piloter ca … et quand on se fait déjà chier à passer le brevet, on peut apprendre à à voler sur un hélicoptère ….

  7. @SeByDocKy : pas d’accord. Toi qui as l’habitude de piloter des multicoptères, tu as probablement déja essayé de piloter un hélico RC ? Tu as vu à quel point c’est BEAUCOUP moins simple ? Obtenir un statio correct est déja un obstacle infranchissable pour certains. Eh bien en grandeur c’est tout pareil ! Alors un engin plus simple techniquement, moins cher et plus fiable à coût équivalent et plus simple à piloter nécessitera moins de formation. Je suis sur qu’on pourrait négocier pour que ça rentre dans la certif ULM. Alors que le brevet hélico, c’est une tout autre dimension…

  8. @TicaMoi : Effectivement… tu as bien activé le bon mode ! xD

    Par contre tu veux bien développer s’il te plait ? (bien qu’à mon avis, il s’agisse purement d’un registre étymologio-réthorique)

    😉

  9. @Teddy , et non, un handicapé pourra pas le piloter dans cette config, il pousse un bouton vers le haut pour
    décoller et fait l’inverse pour se poser, un Tetra comme moi peut pas faire bouger son pousse.

    En tout cas c’est vraiment une belle machine, comme BerTin j’avais hâte de voir ça depuis le vol du hangar.

  10. @dbdrone :

    C’est toujours facile de prendre les gens pour des cons, il suffit d’affirmer de la merde d’un ton sur de soi, et ça passe, on se fait passer sur ce qu’on est pas, on humilie les autres, et on pense briller en société.

    J’aime pas trop me faire prendre pour un glandu, alors je t’invite à lire ça : https://www.helicomicro.com/hydrogene-drones/

    Et quand me trouvera un test réussi permettant de faire voler un multi d’1kg6 avec du 12 ou 13 pouces pendant 2 heures, on verra…

  11. @airvb , t’inquiète! sans headtracker j’arriverai à le faire voler 😉
    a ce tarif on arrive toujours a avoir la modif qu’on désire!

  12. @BerTin
    ” suffit d’affirmer de la merde”

    As tu regardé la vidéo que j’ai indiquée ??
    Sûrement que non, peut-être que tout simplement tu ne comprends pas l’allemand…

    Cette vidéo est autrement plus intéressante pour les personnes qui veulent (ou peuvent) comprendre!

    PS: Tu penses vraiment que dans le cas présent, un article sur helicomicro (que j’apprécie par ailleurs) est plus approprié que la vidéo de 53 min du père de l’e-Volo ?? Réellement ??

  13. Alors là, chapeau bas à ce génie, superbe Hexa.
    Vous imaginez, un jour on pourra faire des courses avec des ZMR2000, dedans, sans les lunettes ! 😉

  14. Oui, je ne comprends pas l’allemand, et je te parle pas de gars qui théorisent, mais de véritables faits constatés, et d’un bureau d’études qui a au passage un peu planché sur le sujet.

    – Un multi d’1kg600 vole avec 2 heures d’autonomie.

    Quand le père de l’ivaulot fera la même chose avec des Lipos, je dirais que l’hydrogène n’est pas valable. Pour l’instanr, avec tout le respect que je lui doit, il a simplement (a mettre entre guillemets) construit un énorme multi, avec 18 énormes moteurs, qui embarque d’énormes Lipos. C’est superbe, mais il n’y a rien de réellement innovant la dedans.

    Des gars qui multiplient par 3 l’autonomie d’un multi par un autre mode d’apport d’énergie, je peux pas me permettre de penser que les types sont sur la mauvaise voie.

  15. Vous trouvee ca génial. Moi pas terrrible. Vous vous imaginez si tout le monde peut conduire ca. Deja il faut changer un paquet de loie pour que on en viennent a faire comme dans le 5eme éléments et en plus les conséquences j’en parle même pas. Ce qui veut dire que ca restera pour tres cas bien particulier, du coup aucun intérêts autant avoir un hélicoptère avec un pilot professionel.

    Après ca permettra peut etre de faciliter le pilotage et eviter certains problèmes pour les pilotes d hélicoptère. Mais a voir.

  16. @ Didou1982 : Ah non, pitié, pas de nouvelles lois ! 🙂 On en a déjà un paquet pour gérer les vols grandeur, tout est déjà archi-géré…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.