Fayee FY805, le test

2
677

DSC_0034-600Voilà encore un détenteur du titre de « plus petit », cette fois-ci le plus petit hexacoptère. Du moment, puisque le record sera probablement battu dans les mois à venir. Le précédent record était celui du JJRC H20. Le FY805 reprend le même principe que le FX-10 de Floureon : il est si petit qu’il peut être transporté à l’intérieur de la radiocommande ! Notez que cet appareil nous a été donné par la boutique Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

DSC_0033-600Le FY805 mesure 5,1 cm d’envergure, hors hélices, et 2,2 cm d’épaisseur. Vraiment petit, donc, et léger puisqu’il s’affiche à 12,8 grammes sur la balance. Les hélices ne mesurent que 2,1 cm de diamètre. Toutes les parties électroniques sont protégées par le canopy, fait de deux parties. Pas de fils électriques non plus, ils sont bien cachés. Les moteurs sont protégés tout en restant aérés. La batterie est à l’intérieur de l’appareil, sans possibilité d’extraction (autre que le démontage complet). C’est une Lipo 1S 3,7V de 80 mAh, qui se recharge en connectant le FY805 à une prise USB avec le câble fourni dans la boîte. La prise de branchement dépasse sur l’arrière-gauche de l’appareil. Une charge complète prend environ 30 minutes.

Premier décollage

DSC_0045-600La radiocommande est assez large, en raison de la trappe qui permet d’héberger le FY805. C’est une excellente chose, puisque l’écartement suffisamment grand entre les mains aide à mieux tenir la radiocommande. Outre les deux joysticks, elle offre deux joypads qui permettent de régler les trims. Plus deux boutons en haut : celui de gauche règle le mode de vol, celui de droite déclenche une acrobatie. La radiocommande, en mode 2 (gaz à gauche), requiert 3 piles AAA (non fournies). Pour décoller, il faut allumer le FY805, allumer la radiocommande, pousser la manette des gaz à fond et la ramener à zéro. Les diodes passent au fixe, l’appareil est prêt à décoller. Poussez les gaz : il monte franchement, et ne dévie pas. L’autonomie est plutôt satisfaisante pour un appareil de cette taille, d’autant qu’il est doté de 6 hélices : elle atteint 6 minutes ! Dommage que la recharge ne puisse pas tirer parti des piles de la radiocommande, pour être totalement autonome : il faut un connecteur USB alimenté.

En vol

DSC_0065-600C’est un bon point : le FY805 est très stable. Le stationnaire est facile à tenir, sans besoin de trimmer les commandes, ni de contrer une dérive avec les joysticks. Il répond bien aux ordres que vous lui donnez, avec un vol très sain et se révèle d’ailleurs assez nerveux. Presque trop pour les pilotes débutants, qui risquent de se laisser surprendre par sa vivacité. L’appareil est doté de diodes : deux bleues à l’avant, deux vertes sur les côtés et deux rouges à l’arrière. Bien qu’elles soient parfaitement visibles, il n’en reste pas moins difficile de distinguer l’orientation du FY805. La punition, lorsqu’on perd le sens de l’orientation, c’est le crash. L’appareil pardonne quelques petites erreurs de pilotage, ses hélices ont tendance à sauter, jouant un rôle de fusible. Mais elles finissent par s’abîmer. Plus gênant, l’axe d’un moteur s’est tordu après un crash sur notre exemplaire de test, qui s’est retrouvé cloué au sol. Dommage que le constructeur n’ait pas prévu de protections d’hélices.

Aller plus loin

Appuyer sur le bouton gauche de la radiocommande passe en mode « high speed », avec deux bips pour témoins. Le FY805 gagne en nervosité, y compris sur le yaw (la rotation), suffisamment pour devenir difficile à piloter en intérieur, mais pour être en mesure de contrer une petite brise en extérieur. DSC_0083-600Le bouton de droite permet d’initier une pirouette, il suffit de donner la direction avec les joysticks. Comme d’habitude avec de petits multirotors, la manœuvre est totalement automatisée. Elle est donc très amusante les premières fois, et puis on s’en lasse rapidement. L’appareil offre un mode « headless » (touche haut du joypad de gauche), qui permet de piloter sans se préoccuper de l’orientation. Une fonction qui pourrait être pratique puisqu’on perd facilement la notion de l’avant, l’arrière, la gauche, la droite. Mais ce mode n’est pas efficace, il se dérègle très rapidement… et vous devez vous poser sous peine d’aller embrasser un mur. Notez qu’il est parfois nécessaire de recalibrer le FY805 : placez le joystick de gauche en bas à gauche et le joystick de droite en bas à droite jusqu’à ce que l’appareil clignote.

Faut-il l’acheter ?

DSC_0001-600Les points forts de cet appareil, ce sont sa taille minuscule, la possibilité d’être placé dans sa radiocommande (pratique et efficace contre les mauvais traitements du transport), et bien sûr son prix très léger, vraiment très léger. Pour le reste, le FY805 n’est pas meilleur que ses concurrents, ni moins bon. Il lui manque tout de même des protections d’hélices pour lui assurer une durée de vie suffisante. Mais, au risque de le répéter, difficile d’être déçu au regard de son prix… Le FY805 de Fayee est vendu un peu plus de 15 € en promo chez Banggood, puis repassera à 23 € (avec le port mais hors taxes), avec sa radiocommande, un jeu d’hélices de rechange, un tournevis et un câble USB pour la recharge.

Une vidéo

D’autres photos

DSC_0001a-600

DSC_0005-600

DSC_0007-600

DSC_0009-600

DSC_0011-600

DSC_0014-600

DSC_0016-600

DSC_0020-600

DSC_0027-600`

DSC_0030-600

DSC_0037-600

DSC_0038-600

DSC_0040-600

DSC_0043-600

DSC_0049-600

DSC_0013-600

DSC_0058-600

DSC_0069-600

DSC_0078-600

 

2 COMMENTAIRES

  1. Ah mon mm6 (schrediquette) me manque, j’avais aussi la sensation de puissance et d’une grande stabilité sans pour autant avoir une autonomie rabaissée.

  2. Quelle va être la limite en taille pour que ça reste pilotable? (visuellement !) Il va falloir une loupe bientôt pour les voir!

    Si ça pouvais emmètre un flux vidéo en 5.8 ce serait énorme en intérieur!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.