Aero-Tek P’tiot, le test

53
5250

DSC_0255-600Le J-mini Cricket d’Aero-Tek était petit. Et pourtant, c’est un géant par rapport au P’tiot ! Qui mérite bien son nom, du coup. Ce quadricoptère est à peine plus imposant qu’un X4 de Hubsan… mais ses performances n’ont pas grand-chose en commun. Le P’tiot, c’est un appareil rapide, nerveux, précis. J’ai acheté cet appareil dans sa version kit complet FPV auprès d’Aero-Tek. Ses responsables ont eu pitié de mes talents de bricoleur proches du zéro absolu, ils ont donc réalisé le montage de l’appareil pour moi. Et je les en remercie ! Cela signifie que je ne vais pas chroniquer la partie montage du P’tiot, puisque je ne l’ai pas faite moi-même (et que j’en serais bien incapable).

Dans le kit complet FPV à monter

On y trouve presque tout ce qu’il faut pour que l’appareil soit en ordre de vol. La plaque supérieure de l’appareil mesure 10,5 cm de longueur, 3 cm de largeur pour 1,2 mm d’épaisseur. La plaque inférieure est plus courte : 7,5 cm de longueur, 3 cm de largeur, et également, 1,2 mm d’épaisseur. DSC_0217-600S’ajoutent à ceux deux pièces une plaque pour prendre les bras en sandwich et, justement, les 4 bras. Eux sont prévus pour être plus résistants : ils mesurent 2 mm d’épaisseur. Le puzzle est constitué de longues vis qui font office d’entretoises, de pièces imprimées qui servent à bloquer les bras, installer le contrôleur de vol, la carte de distribution, la caméra, et l’émetteur vidéo. L’électronique est également livrée dans le kit : il s’agit d’une Naze32 mini acro et de 4 ESC Dys de 10A flashés en BL Heli. Les moteurs (brushless) sont des DYS BE1104 de 4000 KV. Tout petits, avec un diamètre de 1,4 cm à peine ! Les hélices sont des 3020 directement installées sur le moteur, avec 2 vis. L’équipement comprend aussi un Bec 5V, la caméra, un émetteur vidéo de 200 mW et une antenne, un buzzer. Il ne reste donc plus qu’à le assembler le tout, à ajouter un récepteur radio et une batterie.

Tour du propriétaire

Img_1810Le P’tiot ne déroge pas à la marque de fabrique d’Aero-Tek : ses bras sont repliables. Plus encore que pour les autres modèles, ces bras repliables sont un petit bonheur ! La distance en diagonale de moteur à moteur est de 13 cm, c’est donc un appareil de classe 130. Bras dépliés, il tient dans un volume d’un peu plus de 12 cm de largeur, 21 cm de longueur (en plaçant les hélices dans le sens de la longueur et en comptabilisant la longueur de l’antenne), et 3,5 cm de hauteur (sans la batterie). C’est à peine plus qu’un X4 de Hubsan ! Le miracle opère en rabattant les bras, vers l’arrière et le long des plaques centrales. L’épaisseur est inchangée, la longueur diminue pour atteindre 19 cm, mais c’est surtout la largeur qui est réduite : elle ne dépasse pas 8,5 cm !

Le résultat ?

Img_1816En cherchant une petite boite pour transporter l’appareil, nous avons choisi de le placer dans une pochette de lunettes Fat Shark Base, beaucoup plus petite que celle de Dominator. La tête de l’antenne dépasse (si on la laisse vissée), mais tout le reste est protégé à l’intérieur. Le P’tiot tient dans la main, il tient aussi dans une poche de veste ! Notez que le mécanisme de blocage des bras n’est pas verrouillé en fin de course. Mais les fixations sont suffisamment rigides pour que les bras ne bougent pas d’un poil pendant les vols, tout en restant capables de se replier en cas de choc. Bien vu ! Aero-Tek a réalisé un joli montage sur notre exemplaire de test, en veillant à ce que les fils des ESC et des moteurs ne puissent pas être coupés lorsque les bras se plient (par effet ciseaux). Le P’tiot dans une pochette Fat Shark, une radiocommande Taranis, des batteries et des hélices en spare : tout tient dans une petite pochette de transport comme celle-ci ou celle-là.

La partie radio

DSC_0250-600Rappelons que le P’tiot de notre test a été monté par les soins d’Aero-Tek. Ce qu’il reste à faire pour décoller ? Ajouter un récepteur radio. Nous avons opté pour un très classique D4R-II de FrSky pour être utilisé avec une radiocommande Taranis. Le branchement s’effectue en PPM, avec un seul connecteur. Aero-Tek a aussi inclus un buzzer, qui vient s’enficher dans le récepteur, pour être piloté par un interrupteur. Où placer ce récepteur ? Le challenge, avec le P’tiot, c’est de trouver de la place… Il n’en reste pas à l’intérieur de la frame, bien occupée par des câbles (pourtant très optimisés), ce sera donc à l’extérieur, sur le dessus, entre les deux bras arrière. Il y a peut-être moyen de « déshabiller » le récepteur 2,4 GHz pour gagner en volume (et en poids ?), mais le jeu n’en vaut sans doute pas la chandelle. Le poids, à ce stade du montage, est de 115,5 grammes (dont 6,2 pour le récepteur D4R-II).

Et la batterie ?

DSC_0257-600Oui, il faut encore placer la batterie à bord du P’tiot – le modèle préconisé par Aero-Tek est une Lipo 3S 11,1 V de 450 mAh. Son poids ? 41,6 grammes, pour des dimensions de 5,7 x 3 x 1,5 cm. Le seul endroit possible, c’est sous la frame. Voilà sans doute le principal reproche que l’on peut adresser au P’tiot : son train d’atterrissage, c’est sa batterie ! Vous pouvez voler comme un sagouin, le pousser dans ses retranchements, le faire couiner dans des reprises à grande vitesse, mais lorsqu’arrive le moment de l’atterrissage, il vaut mieux faire preuve de douceur et de maîtrise, et avoir conservé un peu de batterie, pour se poser comme une fleur. Nous avons essayé de voler avec une batterie de 1300 mAh : trop lourde. Le P’tiot décolle et vole avec une batterie de 850 mAh, mais il est un peu pataud. La batterie de 450 mAh préconisée par Aero-Tek, de marque Optipower, est bel et bien celle qui convient le mieux. Notez que son connecteur est au format JST rouge. Le poids en ordre de vol, sur l’exemplaire que nous avons finalisé, est au final de 157,1 grammes.

Les réglages

DSC_0214-600Les pièces qui maintiennent le contrôleur de vol sont réalisées de telle sorte que le connecteur microUSB de la Naze32 mini est facilement accessible. Pratique pour connecter le P’tiot à un ordinateur et passer aux réglages. A vrai dire, les seuls réglages dont vous devez vous occuper sont ceux qui permettent d’associer les voies de votre radiocommande aux ordres de vol. Car pour le reste, tout est prémâché. Le contrôleur de vol flashé sous BetaFlight est entièrement préréglé, y compris le Oneshot125. Vous n’avez pas à vous préoccuper des PID et de tous les réglages qui peuvent se révéler pénibles (surtout quand on n’est pas spécialiste). Pensez d’ailleurs à réaliser un backup de ces paramètres sous CleanFlight si vous tentez de modifier les paramètres BetaFlight vous-même.

Premier décollage

Armez les moteurs, donnez un peu de gaz : le P’tiot décolle avec une grande vivacité ! Sa stabilité en vol stationnaire est tout simplement impressionnante, rappelant celle du J-mini. Il faut très peu de pilotage pour conserver ce stationnaire. Les gaz et les commandes de direction se révèlent très précises. DSC_0063-600On s’en aperçoit avec plaisir dès les premières secondes de vol : le P’tiot est redoutable pour aborder des obstacles et de faufiler avec précision. Et côté puissance ? Mettre les gaz propulse la machine qui se cabre presque à la verticale. En vol à vue, elle devient un petit point minuscule le temps de compter jusqu’à 3… et à moins de rester concentré, on ne sait plus dans quelle direction elle pointe. Aero-Tek n’a pas prévu de LED sur la machine, ce qui ne facilite pas la vue à distance (ni la vue depuis un autre racer). Mais rien ne vous empêche d’en rajouter… Quelle est l’autonomie ? Elle atteint 6 minutes en volant « pépère », mais descend à 4 minutes en poussant sérieusement les gaz. Ce n’est pas beaucoup… mais dans le cas de vols de précision et de rapidité, on se retrouve souvent au sol bien avant la fin de la batterie !

En immersion

L’émetteur vidéo est un modèle Aomway Mini de 200 mW et 32 canaux en 5,8 GHz, une valeur sûre (dont les performances ont été mesurées et consignées dans ce document). Attention, la puissance de 200 mW est supérieure à ce que la réglementation française autorise (25 mW). DSC_0077-600L’émetteur diffuse les images en provenance de la toute petite caméra montée par Aero-Tek sur le P’tiot. Elle est montée sur une charnière qui permet de l’orienter verticalement (tilt) avant le décollage. Parfait pour voler aussi bien à grande vitesse, donc avec la caméra visant vers le haut pour compenser la prise d’inclinaison, ou pour voler en intérieur à faible vitesse entre des obstacles, avec la caméra positionnée de manière horizontale. L’angle de cette caméra, une 600TVL, est très étendu : il atteint 120°. Le résultat est un peu surprenant pour qui est habitué aux caméras à angle serré. On voit large sur les côtés, ce qui permet de se rendre compte de tous les éléments du décor et donc d’anticiper les obstacles. Mais il est aussi plus difficile de juger des distances. Les mouvements rapides du P’tiot provoquent des mouvements rapides de la caméra, qui donnent l’impression d’un vol en apesanteur. Tout ceci n’est qu’une question d’habitude. On s’y fait rapidement… et on se prend à adorer l’impressionnante sensation de vitesse qu’elle procure !

>>>> La suite de cette chronique se trouve ici <<<<

53 COMMENTAIRES

  1. Hate de l’essayer et qu’il complete ma collection!
    Un ami l’a acheté et a mis des lesds, ça aide quand on sort du mode fpv!…
    Beau reportage! Merci

  2. Trop fort Fred ! Tu sors un test quand je viens tout juste de monter le mien 🙂 petite précision la carte est une Paris Sirius air hero 32 sous betaflight (qui se configure sous cleanflight donc).

  3. Chouettes photos 😉
    détail sur le BEC : il me semble que c’est l’émetteur qui est utilisé comme BEC, il n’y a pas de pièces en plus pour faire le +5 volt.

  4. C’est vrai qu’au regard de la taille de ce genre de bestiole, on prend vite confiance en passant un peu partout. Taillé pour le fpv en gymnase.
    Pour ma part j’ai un Diatone ET 150, 116g hors batterie et 4 minutes de vol avec une batterie 450mah. Mêmes moteurs et esc. Par contre j’ai “dépouillé” le récepteur (un D4R II également) et j’ai utilisé ce type de connecteur http://www.amazon.com/Sunkee-Single-2-54mm-Female-Header/dp/B00CFEM2UK en lieu et place des classiques connecteurs servo sur la CC3D (y a la place pour y mettre une carte de taille normale). J’ai également soudé, en T, directement l’antenne sur l’émetteur vidéo en prévision de crashs musclés.

    Et visiblement faut prévoir du moteur en spare. J’ai un gros doute quand à la fiabilité de ces petites bêtes. Les premiers montés, achetez sur FpvModel, ont déjà été changés : bruits de roulements apparus au bout d’une 20aine de vols et divers crash. Certainement une mauvaise série. J’ai pris les nouveaux chez AeroTek … ont verra dans le temps.

  5. Je vole avec ce P’tiot depuis ça sortie quasiment, c’est vraiment un quadri super efficace et précis. Un véritable Racer de poche, il fais dès merveilles en salle et s’en tire très bien en extérieur même avec un léger vent.

    @Estya: si il y a un bien un BEC de fourni en plus de la carte, c’est une micro carte Polulu de moins de 2 grammes. Il vaut se servir de l’alimentation 5 volts du TX video seulement pour la caméra.

  6. Pour les leds, j’ai juste un petit strip à 3 leds en 12 volts collé sur la partie arrière (en vert c’est ce qu’il se voit de mieux, je trouve), très faible conso et efficace à vue et en FPV pour les autres.

  7. Encore un très bel article, merci !
    Je confirme que pour gagner du poids on peut se passer du bec en config FPV et utiliser le 5v du VTX pour alimenter la naze et le récepteur.

  8. Salut, j’ai plusieurs questions pour ceux qui ont fini le montage:
    1. La pdb, je pensais la fixer avec du tape double face dans le compartiment au dessus du fc. Bonne idée ou y a il un point de fixation special qui m’aurait échappé?
    2. Signal ppm: le cable breakout comprend un connecteur avec 3 cables (+,- et signal), j’imagine que ce 3eme cable est le signal ppm, non?
    3. Le bec, je reflechis encore où et comment le brancher.

    Sinon pour info il y a Pej de la killer of props team qui a fait une review de la bête sur youtube (qui presente notamment une technique intéressante pour souder des petits câbles)
    https://m.youtube.com/watch?v=3Ho8x2Fhb_c

    Et un post sur ce site dans lequel aerotek donne pas mal de details techniques pour le montage
    http://www.helicomicro.com/le-ptiot-dispo/

  9. J’ai recu le mien il y a presque 2 semaines mais j’ai toujours pas ose m’attaquer au montage… C’est vraiment tres tres petit mais ca va etre que du bonheur, ca se voit aux tests et video.

    Sinon, pour le recepteur radio, j’ai opte un nano full range, le Orangerx R616XN, parfait pour le ptiot!

  10. @Flagada Jones, le BEC polulu rentre sans problème entre
    -la boite imprimée 3D qui contient l’ensemble controleur/carte de distrib
    – et la caméra

    @estya, pour la caméra, tu peux utiliser le 5v de ton vTx (si, par chance, tu en as un, ce qui est le cas si tu as le vTx FX795 de la commande groupée :p). J’ai juste ajouté une résistance de 330ohm en série sur le fil rouge car – parait-il – que 5v ça fait chauffer la caméra (du moins, celle que j’ai :p)

  11. Encore plus que la présentation ce test me donne vraiment envie d’acheter ce petit engin de folie…

    Mais je n’ai jamais fait de FPV 🙁 Juste bien cramé FPV Freerider et un peu Liftoff (mon PC peine à le faire tourner).

    Mes seules expériences sont du vol à vue avec des nanos et mon Walkera W100S (sans parler du vol déconcertant de facilité avec un DJI).

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour ce super test une fois de plus en tout cas 🙂

  12. @MATC je suis bien plus performants à fpv freerider que dans la réalité. Le fpv en réel c’est quand même bien différent. Dans le comportement du quad. Déjà la qualité de retour vidéo et l’immersion ça change beaucoup. Mais il faut bien se lancer une jour alors tu peux y aller 🙂

  13. Ce ne serait pas la petite aomway la caméra? Car si c’est ça, pour l’avoir sur mon ZMR, c’est vraiment mauvais! Mais pas simple de trouver aussi petit. Je vais quand même la changer car c’est vraiment difficile de voler avec. Sinon le reste à l’air sympa et surement très drole.

  14. @BUGGYBOY J’imagine bien que ces simulateurs ne reflètent pas la réalité mais je pense que c’est une bonne école quand même 🙂

    Reste à voir maintenant si je conserve ma Devo 7E (avec un récepteur Spektrum) ou si j’investie dans une Taranis…

    Faut aussi que je réfléchisse à une paire de lunette (DVR).

    Si vous avez d’autres conseils je suis preneur :p

  15. @KORNEO, non ce n’est pas l’aomway
    nous les premiers avont été surpris de la qualité de la caméra et tous les retours que nous avons des clients sont très positifs.
    je dirais que le grand angle demande un ou deux packs pour s’adapter mais après ça c est que du bonheur

  16. @Korneo : Tu veux voir ce que ça donne dans la vidéo. Côté luminosité, ça passe très rapidement les contre-jours. Après, ça reste une image analogique, les branches d’arbres savent tirer parti de la situation pour interrompre le vol 🙂 , mais le résultat est très correct.

  17. Du coup si quelqu’un connait la référence de cette cam. Car mon ZMR est moins que d’origine et c’est l’aomway est la seule que j’ai réussi a caser dedans.

  18. Merci pour ce test et les commentaires des possesseurs. Petite question avant de craquer, est ce que le P’tiot est résistant aux chocs ? Je veux dire, comparé a un 250 du genre de l’Anakin ou du Vortex ?
    J’en ai marre de tout casser au moindre crash et j’hésite entre un P’tiot et un 210 de Lumenier, je cherche une machine vraiment solide pour pouvoir progresser sans passer une heure a chaque crash. J’ai un Vortex mais le nombre de pièce du machin ne m’inspire pas …
    Merci les gars de vos réponses.

  19. @Jimi : Difficile de répondre à la question, tu peux te prendre des gamelles monumentales et redécoller après avoir changé deux hélices, ou faire une touchette et cramer un ESC ou un moteur… Le type de chocs joue aussi, il se sortira indemne d’une tentative de creuser une galerie sous une pelouse, il sera moins frais si tu fais la même chose en parking…
    Mais je vais dire que la petite taille du P’tiot joue en sa faveur : les chocs sont moins dévastateurs qu’avec une frame de grande taille. Les bras repliables jouent bien leur rôle d’amortisseur aussi.

  20. D”ailleurs je me permet de faire un hors sujet mais qui permet de faire de petites économies assez sympa. Sur mon ZMR, je n’ai mis qu’une seul vis par bras, puis j’enfile un coton tige (dont j’ai coupé un bout) dans le trou d’une autre vis. C’est sur le même principe que les vis nylons, mais en mois cher et surtout plus simple à trouver!
    Voilà c’est une astuce simple mais efficace, je n’ai rien casser depuis que je fais ça, si ce n’est les cotons tiges… Par contre c’est moche 😀

  21. Tentant ,mais je me demande :
    ou trouver des notices de montage ect , parce que c’est bien beau les versions rtf mais si on veut le monter soi même on est sensé faire comment (vu que les constructeurs eux mêmes ne donnent pas de notice !

  22. Je suis en phase de finalisation du mien. Il me reste le buzzer à fixer mais j’hesite avec des LED et je ne pense pas qu’on puisse mettre les 2 (si qlq à cette info ça m’interesse!). J’ai pris le full kit (avec FPV) qui se revele un excellent choix. Habitué aux minis en tout genre, j’ai trouvé le montage fun bien que perfectible : un kit pour modeliste et pas pour un debutant. C’est vraiment bien pour une première version. Il n’a pas encore volé mais cela devrait vite arriver. J’ai inseré au dessus du FC: la plaque de distrib, un FLVSS Frsky, le BEC (excellent choix d’Aero-Tek > le meilleur coté ‘filtrage’ le plus clean je dirais pour ce type de produit). Un coup de plastiDip en bombe et hop ! Paré pour l’hiver.

  23. Je reviens avec mes questions même si Aerotek m’a déjà apporté quelques éléments de réponses dans un autre article ici-même 😉

    Pensez-vous que je puisse profiter pleinement du P’tiot avec ma radio Devo 7E (fonctionnalités, portée, etc.) ? Ou mieux vaut-il investir dans une Taranis (ou autre ?) ?

    Sinon concernant les lunettes sur les nombreux comparatifs et topics qu’on trouve sur le net reviennent beaucoup les FatShark et Skyzone (par voir les Cinemizer). Je pencherais plutôt pour les Dominator HD dans l’hypothèse ou je changerai de quad par la suite. Mais quid de l’affichage de l’image en 640 x 480 sur ces lunettes “HD” ?

    Toujours au sujet des lunettes, qu’elles sont les infos affichées sur l’OSD ?

    Merci d’avance à ceux qui m’aideront dans mon choix :p

  24. @matc je ne sais pas pour ta radio, mais je pense que ce qu’il faut voir c’est la taille et le poids du rx.

    Ensuite pour les lunettes le mieux c’est d’essayer !!! Je sais que ce n’est pas forcement evident mais c’est clairement l’ideal. Parfois certaines lunettes ne conviennent pas. Si tu es en region parisienne rapproches toi de l’amr 😉

    Une chose de sur j’eliminerai les cinemizer personnellement. Les lunettes du moment sont les dominator v3 ou skyzone. Mais il y a les masques quanum qui font tres bien le taf pour moins de 100euros.
    La hd en 5.8GHz analogique n’existe pas actuellement.

  25. il me tente bien ce petit moustique pour voler en immersion en gymnase mais pour le montage ça doit être l’enfer surtout quand on tremble un peu ^^

  26. Est-ce que quelqu’un a deja eu un probleme avec le site d’aerotek??? Je suis au bresil et j’aimerais m’offrir le ptiot pour mon retour en france la semaine prochaine et la impossible de me connecter au site d’aerotek… erreur 503 overload…. Quelqu’un a une solution? Merci

  27. @Seb,
    peut-être une surcharge passagère, le site est bien accessible et nous avons eu des commandes d’Amérique du Sud récemment.

  28. Salut fred ! Il y a moyen que tu fasses le test du Pico Falcon de Silverlit . Il est mignon et insolite mais je voudrais savoir tout ce qu’il y a à savoir !

  29. Petite question, la Naze32 accepte de passer en PWM ? J’ai pas de récepteur PPM sous la main, quitte a perdre un peu avec le poids des câbles …

  30. bonjour, une question: c’est normal que le buzzer soit toujours en marche ? (ça casse un peu les oreilles….) je suppose que c’est pour aider le pilote à le retrouver (?) merci

  31. Euh… Je l’ai soudé comme l’indique la notice.. Le + sur la voie 2 et le – sur le plot Led de la carte. J’ai bon ?
    Y’a qqchose à configurer sur cleanflight ?

  32. @ Vilus : Passe un petit mail à Aero-tek, ils sauront te renseigner (moi ce sera bien pire si je te donne le moindre conseil de soudure 🙂 )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.