Aero-Tek P’tiot, le test

53
5243

Les impressions en vol ?

DSC_0062-600Les chihuahuas n’ont pas conscience de leur taille : ils pensent qu’ils sont en mesure de rivaliser avec des dobermans. Avec le P’tiot, c’est pareil ! Une fois les lunettes chaussées et en l’air, on a l’impression d’être à bord d’un racer survitaminé. Les vols en rase-mottes assurent des sensations fortes, vraiment fortes. Evidemment, les airgates classiques d’un parcours de FPV racing semblent d’immenses arches un peu trop faciles à emprunter. Mais on se cherche rapidement de nouveaux défis ! Une chaise ? On passe en-dessous des pieds, puis sous le dossier. Un banc ? On passe en-dessous. Deux branches d’arbres ? Mais c’est une airgate naturelle à travers laquelle on fonce ! Et puis en poussant les gaz, on monte rapidement à l’assaut de la cime des arbres, on plonge pour redescendre.

Toutes proportions gardées

Les petits moteurs ne font pas de miracles. Certes ils offrent des sensations fortes, mais ils ne permettent pas de rivaliser avec des racers 4S à l’accélération foudroyante. Peu importe, ce n’est pas le but. On peut dégainer le P’tiot en quelques secondes, le déplier, fixer la batterie, chausser les lunettes d’immersion. C’est en fait la radiocommande qui est la plus imposante ! Img_1810En moins d’une minute, l’appareil décolle ! Serait-ce un appareil parfait pour voler en intérieur ? Chez soi, ce n’est clairement pas une bonne idée : le gabarit est celui d’un X4 de Hubsan, mais la motorisation n’est pas la même, bien plus puissante. Trop, à moins d’apprécier une déco d’intérieur revisitée style « tornade ». Et en gymnase ? C’est possible et d’ailleurs, c’est particulièrement excitant. Mais le P’tiot reste un racer… En volant de manière agressive, on se retrouve comme un lion en cage à longer les murs. Pour en profiter vraiment, il est préférable de placer des obstacles pour se préparer un parcours de précision, pour des vols lents. A vrai dire, c’est en extérieur que le P’tiot donne le meilleur de lui-même et permet de mettre les gaz à fond ! Il vole assez vite pour se mesurer à des grands espaces, il excelle dans les vols en sous-bois, le plus rapidement possible…

Les défauts ?

Nous l’avons vu, le fait que la batterie se trouve sous l’appareil et fasse office de train d’atterrissage est le principal défaut que nous avons trouvé au P’tiot. L’autonomie est un peu juste aussi, mais elle n’est pas catastrophique. L’appareil n’est pas capable d’embarquer une caméra Mobius, trop grosse et trop lourde. Il est en mesure de porter une caméra 808 #16, mais l’autonomie en prend un coup. DSC_0240-600Pour enregistrer les vols, mieux vaut utiliser un enregistreur du signal vidéo (externe, sur un écran avec DVR ou dans des lunettes d’immersion avec DVR). Evidemment, la qualité est médiocre puisque la résolution dépasse pas 640 x 480 pixels, perturbée par les parasites du 5,8 GHz. Mais le but n’est pas de récupérer des belles images HD, simplement de conserver une trace de vols et de petits exploits de passages en précision… Le P’tiot est-il facile à réparer ? Pour changer un ESC ou un moteur, pas de souci. Pour le reste, la réparation s’apparente au montage : il faut être minutieux, patient, précis… Ou se faire aider ! Les hélices tiennent assez bien les chocs et les petites rencontres avec des branches ou des feuilles. Elles plient très peu, préférant casser à leur base. Ce n’est pas un réel problème – on est habitué avec le FPV racing -, mais il est préférable de prendre des paires de rechange avec soi.

Les petits plus !

DSC_0242-600Les bras pliants qui permettent de glisser le P’tiot dans une poche de veste sont à vrai dire d’énormes plus ! Ils jouent leur rôle de fusible en cas de choc, évitant les coups trop violents dans les bras. Le risque, c’est que sur un choc, l’appareil reste en l’air, les bras avant légèrement repliés. Dans ce cas, les hélices avant et arrière entrent en contact et se rongent mutuellement si elles continuent à tourner. Vous êtes bon pour les remplacer. La petite taille de l’appareil le rend moins sensible aux crashs. La caméra est en retrait à l’intérieur de la frame, protégée. Ce qui permet de pousser les gaz sans trop craindre de terminer définitivement la séance de vols du jour parce qu’une branche scélérate a décidé de se jeter devant le P’tiot…

Ce n’est pas tout…

Les dips (mini interrupteurs) de l’émetteur Aomway sont très facilement accessibles, sous l’appareil, pour changer de fréquence. L’antenne 5,8 GHz choisie par Aero-Tek est un peu plus lourde que d’autres modèles sans doute de meilleure qualité. DSC_0247-600Mais elle a l’avantage d’être très solide. On réservera les antennes de La Fabrique Circulaire de meilleure qualité mais plus fragiles au matériel de réception au sol. Le buzzer prévu par Aero-Tek est… salvateur, tout simplement ! Le P’tiot est si petit qu’il se glisse sous une touffe d’herbe ou dans un buisson, vous pouvez passer à côté ou même marcher dessus sans vous en apercevoir. Avec le buzzer, vous ne risquez pas de le perdre – sauf si la batterie est déconnectée, bien sûr. Comment se comporte le P’tiot dans le vent ? La vitesse de rotation élevée des moteurs fait des miracles, il tient le choc dans les bourrasques… Evidemment, on « voit » les secousses en vol, accentuées par la caméra grand angle, mais l’appareil reste parfaitement contrôlable. C’est un plaisir quand on prend l’appareil en main dans les premières secondes de vol, et ça le reste après plusieurs heures de pratique : les préréglages du contrôleur de vol sont aux petits oignons ! Il est fort probable que vous ne changiez rien, les tentatives d’optimisation se révèlent finalement moins réussies que les réglages d’origine.

Faut-il l’acheter ?

DSC_0073-600Ce n’est pas un appareil pour débuter, surtout si vous comptez le monter vous-même. Ce n’est pas non plus un engin destiné à battre les records de vitesse sur des parcours de FPV racing. Mais pour le reste, oui, oui, oui, youhouuuuh, c’est un petit bonheur à prendre en mains ! Nous le conseillons sans hésitation si vous adorez les vols plaisir, les séances de vols en immersion quand ça vous chante, les petits rushs en FPV racing entre amis quand l’occasion se présente. Bref voler librement sans devoir trimballer une énorme caisse à outils. Il fait partie de ces appareils que vous pouvez prendre partout, tout le temps – seule la radiocommande est imposante. Son prix n’est pas délirant : Aero-Tek le vend 249 € sous forme de kit complet FPV – ne manquent que la batterie, le récepteur radio, la radiocommande, et l’équipement de réception vidéo 5,8 GHz. La version kit complet est semblable, mais sans la caméra ni l’émetteur vidéo, pour un prix plus léger : 169 €. Pour les flemmards ou les allergiques au bricolage (comme moi), Aero-Tek propose de livrer le P’tiot monté, quasi-prêt à voler. C’est à la demande, pour une centaine d’euros environ : contactez Aero-Tek pour connaître les modalités exactes, et les délais. Dans la boutique d’Aero-Tek, on trouve aussi les hélices 3020 et les batteries 3S 450 mAh adaptées pour le P’tiot…

La vidéo

Quelques vols pratiqués avec le P’tiot, enregistrés avec le DVR des lunettes Fat Shark Dominator V3 pour les vues en immersion.

D’autres photos

DSC_0216-600

DSC_0235-600

DSC_0220-600

DSC_0221-600

DSC_0222-600

DSC_0225-600

DSC_0227-600

DSC_0230-600

DSC_0233-600

DSC_0238-600

DSC_0244-600

DSC_0245-600

DSC_0259-600

DSC_0262-600

DSC_0265-600

DSC_0038-600

DSC_0043-600

DSC_0056-600

DSC_0058-600

DSC_0084-600

DSC_0090-600

DSC_0094-600

 

53 COMMENTAIRES

  1. Hate de l’essayer et qu’il complete ma collection!
    Un ami l’a acheté et a mis des lesds, ça aide quand on sort du mode fpv!…
    Beau reportage! Merci

  2. Trop fort Fred ! Tu sors un test quand je viens tout juste de monter le mien 🙂 petite précision la carte est une Paris Sirius air hero 32 sous betaflight (qui se configure sous cleanflight donc).

  3. Chouettes photos 😉
    détail sur le BEC : il me semble que c’est l’émetteur qui est utilisé comme BEC, il n’y a pas de pièces en plus pour faire le +5 volt.

  4. C’est vrai qu’au regard de la taille de ce genre de bestiole, on prend vite confiance en passant un peu partout. Taillé pour le fpv en gymnase.
    Pour ma part j’ai un Diatone ET 150, 116g hors batterie et 4 minutes de vol avec une batterie 450mah. Mêmes moteurs et esc. Par contre j’ai “dépouillé” le récepteur (un D4R II également) et j’ai utilisé ce type de connecteur http://www.amazon.com/Sunkee-Single-2-54mm-Female-Header/dp/B00CFEM2UK en lieu et place des classiques connecteurs servo sur la CC3D (y a la place pour y mettre une carte de taille normale). J’ai également soudé, en T, directement l’antenne sur l’émetteur vidéo en prévision de crashs musclés.

    Et visiblement faut prévoir du moteur en spare. J’ai un gros doute quand à la fiabilité de ces petites bêtes. Les premiers montés, achetez sur FpvModel, ont déjà été changés : bruits de roulements apparus au bout d’une 20aine de vols et divers crash. Certainement une mauvaise série. J’ai pris les nouveaux chez AeroTek … ont verra dans le temps.

  5. Je vole avec ce P’tiot depuis ça sortie quasiment, c’est vraiment un quadri super efficace et précis. Un véritable Racer de poche, il fais dès merveilles en salle et s’en tire très bien en extérieur même avec un léger vent.

    @Estya: si il y a un bien un BEC de fourni en plus de la carte, c’est une micro carte Polulu de moins de 2 grammes. Il vaut se servir de l’alimentation 5 volts du TX video seulement pour la caméra.

  6. Pour les leds, j’ai juste un petit strip à 3 leds en 12 volts collé sur la partie arrière (en vert c’est ce qu’il se voit de mieux, je trouve), très faible conso et efficace à vue et en FPV pour les autres.

  7. Encore un très bel article, merci !
    Je confirme que pour gagner du poids on peut se passer du bec en config FPV et utiliser le 5v du VTX pour alimenter la naze et le récepteur.

  8. Salut, j’ai plusieurs questions pour ceux qui ont fini le montage:
    1. La pdb, je pensais la fixer avec du tape double face dans le compartiment au dessus du fc. Bonne idée ou y a il un point de fixation special qui m’aurait échappé?
    2. Signal ppm: le cable breakout comprend un connecteur avec 3 cables (+,- et signal), j’imagine que ce 3eme cable est le signal ppm, non?
    3. Le bec, je reflechis encore où et comment le brancher.

    Sinon pour info il y a Pej de la killer of props team qui a fait une review de la bête sur youtube (qui presente notamment une technique intéressante pour souder des petits câbles)
    https://m.youtube.com/watch?v=3Ho8x2Fhb_c

    Et un post sur ce site dans lequel aerotek donne pas mal de details techniques pour le montage
    http://www.helicomicro.com/le-ptiot-dispo/

  9. J’ai recu le mien il y a presque 2 semaines mais j’ai toujours pas ose m’attaquer au montage… C’est vraiment tres tres petit mais ca va etre que du bonheur, ca se voit aux tests et video.

    Sinon, pour le recepteur radio, j’ai opte un nano full range, le Orangerx R616XN, parfait pour le ptiot!

  10. @Flagada Jones, le BEC polulu rentre sans problème entre
    -la boite imprimée 3D qui contient l’ensemble controleur/carte de distrib
    – et la caméra

    @estya, pour la caméra, tu peux utiliser le 5v de ton vTx (si, par chance, tu en as un, ce qui est le cas si tu as le vTx FX795 de la commande groupée :p). J’ai juste ajouté une résistance de 330ohm en série sur le fil rouge car – parait-il – que 5v ça fait chauffer la caméra (du moins, celle que j’ai :p)

  11. Encore plus que la présentation ce test me donne vraiment envie d’acheter ce petit engin de folie…

    Mais je n’ai jamais fait de FPV 🙁 Juste bien cramé FPV Freerider et un peu Liftoff (mon PC peine à le faire tourner).

    Mes seules expériences sont du vol à vue avec des nanos et mon Walkera W100S (sans parler du vol déconcertant de facilité avec un DJI).

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour ce super test une fois de plus en tout cas 🙂

  12. @MATC je suis bien plus performants à fpv freerider que dans la réalité. Le fpv en réel c’est quand même bien différent. Dans le comportement du quad. Déjà la qualité de retour vidéo et l’immersion ça change beaucoup. Mais il faut bien se lancer une jour alors tu peux y aller 🙂

  13. Ce ne serait pas la petite aomway la caméra? Car si c’est ça, pour l’avoir sur mon ZMR, c’est vraiment mauvais! Mais pas simple de trouver aussi petit. Je vais quand même la changer car c’est vraiment difficile de voler avec. Sinon le reste à l’air sympa et surement très drole.

  14. @BUGGYBOY J’imagine bien que ces simulateurs ne reflètent pas la réalité mais je pense que c’est une bonne école quand même 🙂

    Reste à voir maintenant si je conserve ma Devo 7E (avec un récepteur Spektrum) ou si j’investie dans une Taranis…

    Faut aussi que je réfléchisse à une paire de lunette (DVR).

    Si vous avez d’autres conseils je suis preneur :p

  15. @KORNEO, non ce n’est pas l’aomway
    nous les premiers avont été surpris de la qualité de la caméra et tous les retours que nous avons des clients sont très positifs.
    je dirais que le grand angle demande un ou deux packs pour s’adapter mais après ça c est que du bonheur

  16. @Korneo : Tu veux voir ce que ça donne dans la vidéo. Côté luminosité, ça passe très rapidement les contre-jours. Après, ça reste une image analogique, les branches d’arbres savent tirer parti de la situation pour interrompre le vol 🙂 , mais le résultat est très correct.

  17. Du coup si quelqu’un connait la référence de cette cam. Car mon ZMR est moins que d’origine et c’est l’aomway est la seule que j’ai réussi a caser dedans.

  18. Merci pour ce test et les commentaires des possesseurs. Petite question avant de craquer, est ce que le P’tiot est résistant aux chocs ? Je veux dire, comparé a un 250 du genre de l’Anakin ou du Vortex ?
    J’en ai marre de tout casser au moindre crash et j’hésite entre un P’tiot et un 210 de Lumenier, je cherche une machine vraiment solide pour pouvoir progresser sans passer une heure a chaque crash. J’ai un Vortex mais le nombre de pièce du machin ne m’inspire pas …
    Merci les gars de vos réponses.

  19. @Jimi : Difficile de répondre à la question, tu peux te prendre des gamelles monumentales et redécoller après avoir changé deux hélices, ou faire une touchette et cramer un ESC ou un moteur… Le type de chocs joue aussi, il se sortira indemne d’une tentative de creuser une galerie sous une pelouse, il sera moins frais si tu fais la même chose en parking…
    Mais je vais dire que la petite taille du P’tiot joue en sa faveur : les chocs sont moins dévastateurs qu’avec une frame de grande taille. Les bras repliables jouent bien leur rôle d’amortisseur aussi.

  20. D”ailleurs je me permet de faire un hors sujet mais qui permet de faire de petites économies assez sympa. Sur mon ZMR, je n’ai mis qu’une seul vis par bras, puis j’enfile un coton tige (dont j’ai coupé un bout) dans le trou d’une autre vis. C’est sur le même principe que les vis nylons, mais en mois cher et surtout plus simple à trouver!
    Voilà c’est une astuce simple mais efficace, je n’ai rien casser depuis que je fais ça, si ce n’est les cotons tiges… Par contre c’est moche 😀

  21. Tentant ,mais je me demande :
    ou trouver des notices de montage ect , parce que c’est bien beau les versions rtf mais si on veut le monter soi même on est sensé faire comment (vu que les constructeurs eux mêmes ne donnent pas de notice !

  22. Je suis en phase de finalisation du mien. Il me reste le buzzer à fixer mais j’hesite avec des LED et je ne pense pas qu’on puisse mettre les 2 (si qlq à cette info ça m’interesse!). J’ai pris le full kit (avec FPV) qui se revele un excellent choix. Habitué aux minis en tout genre, j’ai trouvé le montage fun bien que perfectible : un kit pour modeliste et pas pour un debutant. C’est vraiment bien pour une première version. Il n’a pas encore volé mais cela devrait vite arriver. J’ai inseré au dessus du FC: la plaque de distrib, un FLVSS Frsky, le BEC (excellent choix d’Aero-Tek > le meilleur coté ‘filtrage’ le plus clean je dirais pour ce type de produit). Un coup de plastiDip en bombe et hop ! Paré pour l’hiver.

  23. Je reviens avec mes questions même si Aerotek m’a déjà apporté quelques éléments de réponses dans un autre article ici-même 😉

    Pensez-vous que je puisse profiter pleinement du P’tiot avec ma radio Devo 7E (fonctionnalités, portée, etc.) ? Ou mieux vaut-il investir dans une Taranis (ou autre ?) ?

    Sinon concernant les lunettes sur les nombreux comparatifs et topics qu’on trouve sur le net reviennent beaucoup les FatShark et Skyzone (par voir les Cinemizer). Je pencherais plutôt pour les Dominator HD dans l’hypothèse ou je changerai de quad par la suite. Mais quid de l’affichage de l’image en 640 x 480 sur ces lunettes “HD” ?

    Toujours au sujet des lunettes, qu’elles sont les infos affichées sur l’OSD ?

    Merci d’avance à ceux qui m’aideront dans mon choix :p

  24. @matc je ne sais pas pour ta radio, mais je pense que ce qu’il faut voir c’est la taille et le poids du rx.

    Ensuite pour les lunettes le mieux c’est d’essayer !!! Je sais que ce n’est pas forcement evident mais c’est clairement l’ideal. Parfois certaines lunettes ne conviennent pas. Si tu es en region parisienne rapproches toi de l’amr 😉

    Une chose de sur j’eliminerai les cinemizer personnellement. Les lunettes du moment sont les dominator v3 ou skyzone. Mais il y a les masques quanum qui font tres bien le taf pour moins de 100euros.
    La hd en 5.8GHz analogique n’existe pas actuellement.

  25. il me tente bien ce petit moustique pour voler en immersion en gymnase mais pour le montage ça doit être l’enfer surtout quand on tremble un peu ^^

  26. Est-ce que quelqu’un a deja eu un probleme avec le site d’aerotek??? Je suis au bresil et j’aimerais m’offrir le ptiot pour mon retour en france la semaine prochaine et la impossible de me connecter au site d’aerotek… erreur 503 overload…. Quelqu’un a une solution? Merci

  27. @Seb,
    peut-être une surcharge passagère, le site est bien accessible et nous avons eu des commandes d’Amérique du Sud récemment.

  28. Salut fred ! Il y a moyen que tu fasses le test du Pico Falcon de Silverlit . Il est mignon et insolite mais je voudrais savoir tout ce qu’il y a à savoir !

  29. Petite question, la Naze32 accepte de passer en PWM ? J’ai pas de récepteur PPM sous la main, quitte a perdre un peu avec le poids des câbles …

  30. bonjour, une question: c’est normal que le buzzer soit toujours en marche ? (ça casse un peu les oreilles….) je suppose que c’est pour aider le pilote à le retrouver (?) merci

  31. Euh… Je l’ai soudé comme l’indique la notice.. Le + sur la voie 2 et le – sur le plot Led de la carte. J’ai bon ?
    Y’a qqchose à configurer sur cleanflight ?

  32. @ Vilus : Passe un petit mail à Aero-tek, ils sauront te renseigner (moi ce sera bien pire si je te donne le moindre conseil de soudure 🙂 )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.