Real-time

14
185

Dans FPV racing, il y a… racing. La course de vitesse. Dans la discipline, nous avons des pilotes en France qui sont capables de donner des sueurs froides aux chronomètres. Et peut-être de représenter dignement la France dans les compétitions à $200 000, voire celles à 1 million de dollars ! reatime1C’est le cas de Julien Leteve, qui montre dans cette vidéo ce que donne un vol pratiqué pour obtenir de la performance. Ne cherchez pas les évolutions en apesanteur et en finesse. Ici le brute, pardon, le but, c’est d’aller le plus vite possible, d’être le plus efficace pour arriver le premier dans une course. D’ailleurs, pas de musique… hormis le doux son du vent et des moteurs qui couinent.

Machine de guerre

L’incrustation en bas de l’écran permet de visualiser le travail sur la radiocommande et de vérifier que la vidéo est bien à vitesse réelle. Parce que oui, certains ont douté de ses performances, ceux sans doute qui ne l’ont pas encore vu à l’œuvre pendant une compétition. La machine employée par Julien est un ZMR 250 avec des moteurs Xnova RM-2206 à 2000 KV, des ESC X-rotor de 40A, et des hélices Gemfan 6045. Le tout est alimenté par une batterie Optipower 4S de 1800 mAh, et filmé avec une Xiaomi Yi. Le contrôleur de vol est une Naze32 sous Betaflight. La chaîne YouTube de Julien se trouve ici !

14 COMMENTAIRES

  1. la pointe de vitesse dans le ptit bout de droit, là ! pour avoir vu l’engin (à Lognes) ça va en vrai à cette vitesse là. c’est à dire un peu beaucoup vite.

  2. affolant cette vitesse!! l’incrustation des doigts sur le battons est une bonne idée, en plus de prouver qu’il est ultra rapide on vois le travail des doigts, formidable!!

  3. oui le travail des sticks est surprenant !
    pas tant de yaw que ça dans les épingles

    et bon sang ce qu’il est rapide…

  4. Et tout ça en étant debout et complètement immobile. On croirait qu’il se matte un épisode de l’inspecteur Derrick alors que ça defile à 100 à l’heure devant les yeux. En plus il est super sympa et très accessible sur les courses, ça ne gâche rien.

  5. pour le yaw, vous voyez pas l’inclinaison de la machine surtout, il sert presque pas parce que le quad est quasi vertical donc le roll permet de tourner. enfin de mon point de vue.

  6. Vas y Julien, A DONF !!
    Pour t’avoir a plusieurs reprises côtoyé sur le terrain, c’est juste…terriblement terrible à regarder ;-))
    Merci Fred pour cet article sympathique.
    Tous mes voeux et… Bons vols !

  7. il finira bien par y avoir, un jour, un pilote qui anticipera le contournement du piquet à qqes centimètres.
    Ce sont des secondes précieuses qui demande une certaine précision et de concentration, j’ai testé à faible allure, le multi arrive quasiment “en marche arrière” avant le piquet (puis Roll) pour repartir aussi sec dans l’autre sens. 😉

  8. N’empeche on le dit qu’il perds du temps car il vole en mode 1 …

    Kiss julien et vivement que je t’affronte a nouveau car depuis la porket 3s j’ose espere avoir plus de chance ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.