Les drones et l’Irlande

10
922
ralphjames
Ralph James, directeur de l’Irish Aviation Authority (à droite). Crédit photo IAA Press

Les recommandations du SGDSN (c’était ici) en France incluent l’enregistrement dématérialisé des appareils de plus de 1 kilo. La république d’Irlande sera sans doute plus rapide à dégainer, puisque le directeur de la réglementation sécurité de l’Irish Aviation Authority, Ralph James, a indiqué que tous les drones de plus de 1 kilo devraient être enregistrés à partir du 21 décembre 2015. Y compris ceux achetés ou conçus avant cette date…

Oui mais !

Ralph James a aussi ajouté que l’enregistrement était étroitement lié à une application qui offrirait une information aux utilisateurs enregistrés, qu’il juge indispensable : elle a pour but d’indiquer s’il est possible ou non de voler à un endroit. Le principe est de simplifier au maximum les requis pour les pilotes de drones de loisirs, et faire en sorte qu’ils ne soient pas obligés de devenir des experts en aéronautique. On peut supposer que le GPS d’un smartphone permettra de déterminer la position du pilote pour savoir s’il peut ou s’il ne peut pas décoller. Ce serait une application proche de B4UFly développée par la FAA aux Etats-Unis. Patrick Gandil, directeur de la DGAC, m’avait dit vouloir faire réaliser un outil semblable en France « rapidement » lors du colloque intitulé « Drones civils, les opportunités et les risques ». On suppose que c’est pour très bientôt chez nous. On l’espère très fort, en tous cas.

Source : Irish Times via sUAS News

10 COMMENTAIRES

  1. (je fais ma langue de p* mais c’est toujours comme ça avec les applis Fr 🙂 alors qui est-ce qui va se gaver de thunes pour un bête application de géolocalisation qui demandera la couleur du PQ de l’utilisateur ?
    et qui sera obsolète et pas possible de mettre à jour dans six mois…
    La charrue avant les bœufs : lorsque les drones sont devenus un “problème” parce qu’ils volaient (sic) c’est à ce moment que la pédagogie était utile. La notice DGAC (non réglementaire au sens strict) aurait dû être accompagnée d’une telle application, ou site mobile (ou soyons fou d’un iste internet en responsive) qui permettrait en 30 secondes de savoir ce que l’on risque avant de le faire en connaissance de cause.
    chuis au taquet ce matin moi ! 🙂
    bonne journée 😉

  2. Enfin une décision intelligente qui va plus loin que l’ajout d’une contrainte mais qui propose une contre partie logique et adaptée au drone de loisir.
    Reste ensuite que cette application soit aussi intelligente et pas un empilement de zones restrictives qui ne correspondent bien souvent à pas grand chose.

  3. @André : Elle est passée dans une page dédiée regroupant tous les sites intéressants et les boutiques… Ne restent en page frontale que ceux à qui on donne une exposition particulière.

  4. Je ne suis pas sur que se soit intelligent de remplacer le bon sens et le savoir par une application qu’on doit écouter bêtement. Surtout si c’est un truc comme aip drone ou les 3/4 de la France est en zone rouge, et donc qu’il est interdit de voler et ou il faut faire 50km pour sortir même si il y a de grands champs et qu’on est a 20 km d’un aéroport comme par chez moi.

  5. Heureux d’entendre dire qu’il est très compliqué de voler en France, mais faire preuve de bon sens ne t’autorise pas plus à voler là où il est interdit, même si souvent c’est “stupide” et “rigide”.
    C’est pour cela qu’il faut écouter une décision qui va dans le bon sens, car comme écrit sur l’article, tout le monde n’est pas spécialiste aéronautique et il devient de plus en plus compliqué de savoir où voler tranquillement.
    Donc en responsabilisant les gens, sans doute que les zones de limitation vont réduire en taille et devenir moins nombreuses.

  6. En tout cas hors de question de faire 50km pour sortir de la zone rouge d’ aip drones, faut pas déconner :p Le jour ou on m’emmerdera je revendrai mon drone mais pour l’instant tout le monde me laisse tranquille avec mon bon sens 🙂

  7. Excuse moi d’insister sur ton bon sens, mais même si je suis d’accord avec toi tu n’en reste pas moins en illégalité.

    Malheureusement le bon sens ne suffit pas, sur une autoroute à 4 voies, en pleine nuit sans personne à l’horizon et limitée à 90km/h, si ton bon sens te dit que c’est pas bien grave de rouler au dessus, si tu te fais prendre, tu auras quand même l’amende et le retrait de point.

    La vraie discussion constructive serait de parler de règles simples, faciles et compréhensives de tous.
    Je ne serais pas du tout choqué de voir apparaître une licence et une assurance en plus de la déclaration.
    La contre partie de cela serait de ne pas avoir autant de zones de vols interdites, autant de restrictions et des zones de limitations plus petites, adaptées et beaucoup plus censées, pas seulement un mec dans un bureau qui hachure une carte et est large sur les dimensions.

  8. En effet, dans la communauté des modélistes en Irlande nous sommes en général contents que la réglementation se fasse dans l’intérêt du sport. Par contre il faudrait que je me mette aux racer, parce que ma Tbs Discovery et mon Iris sont bien au dessus du kilo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.