DJI Zenmuse X5, la prise en main

12
2828

L’Inspire 1 du constructeur DJI entend séduire à la fois les amateurs (fortunés) et les professionnels qui désirent un second appareil, facile à transporter et capable de produire des vidéos en 4K. Mais les utilisateurs exigeants ne trouvent pas, dans la caméra X3 qui équipe cet appareil, l’équivalent du fameux Lumix GH4 de Panasonic. Dsc_0234-600C’est la raison pour laquelle DJI a décidé de commercialiser deux caméras haut de gamme, livrées avec le multirotor sous le nom de Inspire 1 Pro, ou clipsables à la place de la X3.

Format Micro 4/3

Pour mémoire (mais les détails se trouvent ici), la X5 et la X5R sont des caméras au format micro 4/3, capables d’accueillir un objectif DJI (par défaut), ou d’autres marques faisant partie de l’alliance Micro Four Thirds. La X5R sera disponible un peu plus tard, mais la X5 est d’ores et déjà proposée en boutiques. Pour savoir ce qu’elle vaut, nous avons recueilli les premières impressions de Michael Gisselère, le co-gérant de Freeway Prod. Avant de lire son interview, sachez que Freeway Prod est partenaire de DJI (mais ne commercialise aucun produit de la marque).

Dsc_0077-600Frédéric Botton : Michael, en tant que partenaire de DJI, vous êtes utilisateur de la caméra Zenmuse X5 montée sur un Inspire 1. Qu’attendiez-vous de cette caméra ?
Michael Gisselère : Nous en attendions beaucoup, surtout pour voler en zones définies comme scénario S3. La caméra X3 de l’Inspire 1 a des limites, principalement dans la compression de l’image, et nous sommes obligés de passer par de la post-production avant de fournir nos images aux chaines de TV. Il faut nous débarrasser des effets de moirages et de scintillement sur les feuillages, sur les toitures, surtout en cas d’exposition à une forte lumière. La caméra X5 nous permet d’éliminer ce problème, son capteur micro 4/3 nous donne plus d’infos dans l’image. Ce qui est aussi intéressant, c’est que nous pouvons intervertir les objectifs. S’il est vrai qu’il n’y a pas une énorme différence de focale entre le 12 mm et le 15 mm, nous avons fait des essais avec le 12 mm Olympus et nous obtenons vraiment un bon résultat, surtout en conditions de basse lumière.

Dsc_0031-600FB : Avec un peu de recul, celui de quelques semaines passées avec la X5 et de nombreux vols, que pensez-vous du résultat ?
MG : Il faut encore améliorer le produit. Il faut savoir que l’Inspire 1 Pro n’est pas un simple Inspire 1 équipé d’une X5. La hauteur du train été relevée, les moteurs ont été changés, le système de fixation d’hélices a été modifié, etc. Il est vrai que l’Inspire 1 est trop court sur pattes pour accueillir la X5. Vous pouvez quand même l’installer mais il faut bien faire attention à mettre la caméra horizontale avant son initialisation, sinon l’objectif touche par terre.

FB : Quelles sont les optiques dont vous disposez ?
MG : DJI conseille son propre 15 mm de marque DJI, le 15 mm de Panasonic et le 12 mm d’Olympus. Nous avons les trois, mais il est en fait inutile de posséder toute la gamme. Dsc_0140-600Un 12 mm et un 15 mm c’est largement suffisant. Nous venons de faire un essai avec un 45 mm Olympus, le message sur l’application indique « Lenses no connected » mais les réglages de la caméra restent accessibles et le résultat est très convaincant. 

FB : Avez-vous noté des différences dans le comportement de l’Inspire 1 original avec une X5 ? Et en autonomie ?
MG : Oui, nous perdons une petite minute de vol, mais cela dépend aussi du pilotage et du vent. Nous nous sommes aperçus qu’en descente en rase motte, il a du mal à remonter et à tendance à peiner quand on sollicite la manette des gaz, c’est assez surprenant lors des premiers vols. Il est effectivement plus lourd : 540 grammes pour la X5 contre 216 grammes pour la X3.

Dsc_0098-600FB : Avez-vous des exemples d’usages où le changement d’optique permet de réaliser des images plus adaptées à la situation ?
MG : Entre le 15 mm et le 12 mm, nous n’avons pas constaté de changement radical, c’est pour cette raison que nous allons essayer de mettre un autre objectif. L’idée est de se rapprocher du 50 mm. A ce moment-là, ça deviendra très intéressant pour profiter d’une profondeur de champ. C’est d’ailleurs ce que tout le monde recherche dans le milieu de l’audiovisuel en multirotor. Nous avons fait des essais avec un S1000+ de DJI et une Ronin M avec un Canon EOS 5D MARKIII et une focale de 80 mm. C’est de cette configuration que nous voulons nous rapprocher avec la X5. Pour nous, la prochaine étape est de disposer d’un zoom optique broadcast…

Dsc_0131-600FB : Le changement d’optique est-il rapide ? Peut-on le faire sur le terrain ?
MG : Oui, c’est très simple. Il suffit d’enlever l’objectif et d’en installer un autre. Pendant que le pilote change sa batterie, le cadreur change son objectif. Et ça revole aussitôt !

FB : A qui destineriez-vous la X5 ? Au professionnel exigeant qui travaille avec des caméras haut de gamme ? A celui qui ne jure que par des appareils photos Reflex ou Micro 4/3 ? A celui qui se suffit d’une Gopro ?
MG : Je pense que la X5 est destinée aux professionnels de l’image, car elle est quand même assez chère. Ceci étant dit, tout dépend de vos attentes. Chez Freeway, pour satisfaire pleinement certains clients, la X5 à ses limites. J’attends d’avoir en test la X5R.

Dsc_0055-600FB : Le logiciel de pilotage de la caméra est adapté à la X5, ou similaire à celui proposé avec la X3 ? Y a-t-il des réglages spécifiques ?
MG : Oui il y a des réglages spécifiques et je pense que DJI sortira bientôt une application qui sera encore plus adaptée à la X5 avec des réglages plus aboutis. Les deux caméras requièrent des compétences en vidéo, notamment celles de chefs opérateurs. Car contrairement à la X3 ou des caméras plus grand public, la X5 et à plus forte raison la X5R nécessitent de procéder à des réglages assez précis pour obtenir un bon résultat. Exactement comme le GH4.

FB : A votre avis, le format RAW de la version X5R sera-t-il intéressant ? Suffisamment pour justifier le coût d’acquisition ?
MG : Je pense que oui, mais je ne me prononce pas puisque nous n’avons pas encore pu tester la X5R. Dsc_0107-600En revanche, nos amis de Skynamic en Allemagne l’on testée sur une production de film. Les résultats sont impressionnants. Il y a 6 mois seulement, il fallait voler avec un GH4, BMPP ou RED pour parvenir à un résultat similaire.

FB : La X5R est-elle une GH4 « killeuse » ?
MG : Je ne dis pas que la X5R va tout remplacer, mais elle permettra certainement de pouvoir faire voler l’Inspire à la place d’un plus volumineux S1000 sur certaines productions. Il faut aussi savoir que le regard qu’a le client sur votre travail, lorsque vous dégainez un Inspire ou un S1000 du camion, va lui aussi être différent. Va-t-il vous prendre autant au sérieux avec l’Inspire qu’avec un S1000 ?

Dsc_0007-600FB : Faut-il acheter ces nouvelles caméras pour l’Inspire 1, où est-il préférable d’attendre que des prestataires proposent de la location ?
MG : Il est difficile de donner des conseils à ce sujet car chacun a sa propre façon de faire. Mais il convient d’être prudent. Car la X5 peut se révéler idéale à la location pour équiper l’Osmo, par exemple… mais il faut garder en tête que vous ne pouvez pas la louer chez un prestataire et l’installer sur votre Inspire sans faire procéder à amendement auprès de la DGAC. En effet, son installation implique une modification de la masse ! Il faut par conséquent faire réviser le dossier auprès de la DGAC. Chez Freeway, c’est ce que nous avons fait dès que nous avons eu la X5 pour test…

Dsc_0110-600FB : Que peut-on attendre de la caméra X5 montée sur la Osmo ? De quoi réaliser des travaux professionnels ?
MG : Oui tout à fait, le monde de l’image est sans cesse en train de changer, les outils se miniaturisent. Cela fait 20 ans que je travaille dans la production audiovisuelle, j’ai connu les tournages lourds et difficiles avec une Betacam de 15 kilos, son pied de 5 kilos, les valises d’éclairages, etc. Mais ça, c’était avant. Pour prendre un exemple concret, nous partons au Pérou et Chili dans quelques jours. Dans le sac à dos, nous allons avoir un Inspire Pro, une X5 et la Osmo… Nous allons faire un trekking pour atteindre le Machu Picchu. Grâce à ces outils de nouvelle génération, nous n’allons pas trop forcer et obtenir des images incroyables en aérien comme au sol. C’est une véritable révolution dans le milieu de l’audiovisuel !

Un exemple de vidéo

Un court sample filmé par Freeway Prod avec une caméra X5 en 1080p/60 montée sur un Inspire 1. Le vol a été pratiqué dans un cadre réglementé. Pour ne pas être compressée par les services de stockage vidéo habituels, ce sample est à télécharger ici.

12 COMMENTAIRES

  1. OK, la bestiole est presque parfaite pour la vidéo, même si ….
    Quid de la prise de vue photo ?
    Je suis photographe et l’impression que les nouvelles générations de drones sont exclusivement tourné vers l’image qui bouge est désagréable.
    Sinon bravo pour votre site, il me permet facilement de faire une veille technologique.
    Bonne journée à tous

  2. Merci Fred! J’ai râlé quand je trouvais que le site devenait “tout fpv racing”. Alors, il faut être juste, depuis qq jours, retour à l’équilibre!

  3. C’est du matos de PRO, tiens hier un AP PRO de 50 millions de pixels dans les main et testé cela cartonne, mais pas de pub 😉

  4. Bonsoir Fred,

    c’est la première fois que j’interviens sur ton site.
    Merci pour ton article qui me rassure dans mon choix. J’ai en effet commandé l’Inspire Pro avec la X5 et je l’attends avec imptience. Mais comme tu le sais les délais de livraison en Guadeloupe sont trés longs… (Humour…).
    Je me ferai un réel plaisir de vous faire part de mes premières impressions quant au rendu de cette caméra sous le soleil des Antilles.
    Bien amicalement.
    Pierre

  5. Je ne serais pas surpris que dans ces appareils photo il y ait des masses rajoutés pour l’équilibrage (sur du matos grand public il y a des masses rajoutés pour faire plus massif). Si vous voulez voler plus léger démontez vos appareils les gars, y’a du plomb à virer!

  6. vu le retour de certains utilisateurs sur cette camera (je ne parle même plus de ce chassis), les pro ont encore de beaux jours avec leurs materiels actuels

  7. Pour le moment, la qualité de la X3 fait qu’elle est inutilisable pour de la vidéo professionnelle, j’ai des échos de confrères dans le cinéma qui me disent que la X5 est encore pire que la X3, je suis donc très étonné par cet article.
    Est-il possible d’avoir un petit fichier de 10 secondes filmé en 4k et en conditions moyenne (pas par grand beau temps avec plein de soleil) avec cette caméra?

    Merci pour l’article.

  8. @Ducourtioux : La X3 et la X5 ne sont pas prévues pour le cinéma, bien évidemment. On reste sur des caméras professionnelles qui requièrent des multirotors de très grande taille pour être portées. Mais connais-tu les arguments de tes confrères pour dire que la X5 est pire que la X3 ? Ca semble un peu étonnant, mais il est toujours bon d’avoir différents avis.
    Pour le sample, désolé, il faudra attendre une petite quinzaine que Michaël soit de retour d’Amérique du Sud où il est parti tourner (avec l’Inspire et la X5, entre autres matériels). Je n’ai pas la chance d’avoir ces bestioles sous la main 😉

  9. Merci pour cette réponse rapide.
    Pour ce qui est de la qualité de la X5, nus avons eu une discussion avec un gars qui en à une actuellement est qui est également dans le cinéma.
    Pour nous le inspire 1 permettait de faire quelques vues pour compléter un film en cours de réalisation, malheureusement elle est inutilisable aussi allons nous passer sur un S900 avec la nacelle pour le GH4, nous y perdrons beaucoup en autonomie et agrément mais on ne peux tout simplement pas intégrer de la vidéo issue du inspire 1 dans une video issue d’une sony FS700 tournée en 4K raw (sur 7Q+ de convergent design).
    J’attends avec impatience les retours de Michaël.

  10. @Ducourtioux : Je vais avoir du mal à poursuivre la discussion, je ne suis pas un spécialiste de la vidéo, c’est pour cela que je fais parler des spécialistes du domaine. Mais je reste étonné du fait que la X5 soit pire que la X3, selon la personne avec laquelle tu as eu une discussion. Est-ce qu’elle l’a vraiment eue en mains pour l’affirmer ? J’aime bien avoir les arguments quand il y a critique, tu me comprendras 😉
    Je présume cela dit que le résultat de la X5 approche celui du GH4. Mais pour matcher au mieux avec cette Sony, il me semble que c’est la X5R en RAW qui semble la plus adaptée.

  11. Le s900 et gh4 fonctionne bien mais coupler un gh4 avec du raw pas st que ca soit le top, c’est pourquoi certains se cassent la tête pour faire voler la red, ou autre….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.