FPV Smashdown

18
358

fpv-smashdown-11Quelques jours avant la FPVrace28 qui s’est tenue à Chartres, un autre événement de FPV racing a eu lieu en Italie. C’était le FPV Smashdown, à Lido Di Camaiore, en Toscane, au bord de la mer. Marc Porral, dit le Baron Rouge, président du club Airgonay, y a participé…

Helicomicro : Marc, tu es le président du club Airgonay, celui par lequel est venu l’engouement pour les courses FPV sur la planète. Tu nous parlerais un peu du club pour vous présenter ?
Dsc_0149-600Marc Porral : Nous sommes tout d’abord des passionnés de modélisme, un regroupement de compétences sur le bassin annécien. Il est important de les citer, Jérôme (la Fabrique Circulaire), Olivier (la Porket), Antoine et Jean-Paul (Aero-tek), Hervé (communication et web), Ponpont (spécialiste impression 3D), maitre Bewweb (the geek, MultiWii, Naze32, CC3D), Hugo (hard racing), François Frandon (le Roi de Youtube), Guillaume (aile volante sur nos montagnes)… et une vingtaine d’autres membres volants. Nous avons été mis au grand jour par les multirotors, mais nous pratiquons aussi l’hydravion, l’aile, le planeur et voitures.

HM : Et toi ?
MP : Sur Google Maps, je cherche des beaux spots de vol. C’est obsessionnel, les falaises, l’eau, la mer, les rivières, les ponts. En fait, j’aime les vols engagés qui comportent une petite part de risque…

fpv-smashdown-09HM : La vidéo que tu as faite sur (et sous !) la jetée fait partie de ces vols ? (voir à la fin de l’interview)
MP : Oui, je suis accro à ce type de vols, ils génèrent toujours beaucoup de stress !

HM : Tu as été invité au FPV Smashdown qui s’est tenu en Italie. C’est quoi, le FPV Smashdown ?
MP : C’est la première course officielle organisée en Italie. Je n’ai pas hésité, le principe d’une course de FPV sur la plage, c’est une idée de dingue, exactement comme je les aime.

fpv-smashdown-04HM : Sur une plage… Sympa, on a vu de pires endroits ! Quelles étaient les mesures de sécurité mises en place ?
MP : Les organisateurs ont fait un énorme travail de mise en place, planté des piquets de 5 mètres autour du circuit et recouvert le tout d’un filet. C’est une infrastructure impressionnante qu’ils ont mis en place.

HM : Qui organise cette compétition, justement ?
MP : C’est Sandro Bertozzi de la boutique Mymodelmarket qui a été le chef d’orchestre de l’événement. Une belle rencontre… c’est vraiment ce que j’attendais.

HM : Il y avait des vols de démonstration le samedi, et le concours le dimanche, c’est bien ça ?
MP : En fait, le samedi était consacré aux tests du circuit. Le dimanche, c’était la course. Mais pas uniquement, il y a eu des présentations et de la vente de matériels, des démonstrations de vol d’hélicos 3D, des tests de matériel en mode écolage, et même un défilé de mode…

fpv-smashdown-01HM : Que penses-tu du niveau des compétiteurs ?
MP : La douzaine de concurrents avait un bon niveau, la plupart étaient d’ailleurs meilleurs que moi… Il y avait aussi un autre français, Alexandre Madroux, sponsorisé par le constructeur Sky-Hero. Il n’a que 16 ans, la nouvelle génération va faire mal !

HM : Des appareils nouveaux ont été présentés. Tu peux nous en dire plus ?
MP : En effet on a pu voir et toucher le Little Six et le racer Anakin de chez Sky-Hero. Ce châssis d’une nouvelle génération est très prometteur ! Mon coup de cœur, c’est un châssis d’artisan, l’Apache250. Son concepteur est Diego Chiara, de la société DC Modelengineering. De la pure mécanique, du bon sens, de la technique, du costaud, de l’innovation… Je le décris sur le forum d’Airgonay (ici). Ce gars, à l’évidence, a l’amour du travail bien fait.

fpv-smashdown-05HM : Y avait-il des sponsors pour cet événement ?
MP : Oui, et merci à eux ! Il y avait nos amis belges de Sky-Hero, GoPro, Lido di Camaiore, Horizon Hobby… La dotation était sympa, le vainqueur a tout de même gagné 1000 € !

HM : Qui a remporté la compétition ?
MP : C’est Giuseppe Rinaldi, qui venait de Turin. Il était aux commandes de l’Apache 250, avec des batteries de 4S et des hélices 5040 !

fpv-smashdown-08
Oui, en Italie, il y a des défilés de “mode” après les compétitions de FPV.

HM : De l’organisation de cet événement, que penses-tu importer en France pour les futurs happenings d’Airgonay ?
MP : Dans cette nouvelle discipline qu’est le FPV racing, je suis étonné par la simplicité des gens. On rencontre des champions, des novices, des entrepreneurs, des jeunes, des vieux un peu comme moi, mais tous animés par cette passion… C’est vraiment cool, gardons cette simplicité. Je ne suis pas un compétiteur dans l’âme, l’aspect convivial, pour moi, est vraiment plus important… C’est peut-être dans cet axe rencontres et échanges qu’Airgonay pourrait continuer à apporter à la communauté.

 

Des vidéos…

Le combat entre Giuseppe Rinaldi (le gagnant) et Alexandre Madroux…

Le Baron Rouge under the boardwalk (mais alors vraiment under).

 

18 COMMENTAIRES

  1. Hello Fred,

    As tu prévu pour le futur, un reportage sur le Quad Apache 250 de Diego Chiara. Car à mon avis, il a tout d’un bon Quad bien racer pour la course.

  2. ha, le coup des filets sur 5 mètres de haut c’est intéressant pour le public 🙂 ça limite un peu la taille du circuit, mais est-ce que ça peut être compatible avec notre législation pour avoir les gens au plus près ?

  3. Les défilés de “mode”… voilà une idée pour faire venir le public! Un peu de beauté dans un monde de brutes! 🙂

  4. Carrément ! Mais j’ai peur qu’ils soient atteints d’un virus très contagieux… Tiens ça commence à me gratter… 😀

  5. Bonjour a tous,

    Pour la seconde vidéo, quel type de “drone” est utilisé ?
    C’est aussi un racer ?

    Bon vol a tous

  6. Nice!! Et bravo pour la vidéo, Marc. Ce qui parait évident, ne l’ai absolument plus, une fois sur l’eau et entre les poteaux. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.