Huajun Toys W609, le test

13
737

Dsc_0020-600La stabilité des appareils à 6 hélices est réputée meilleure que celle des quadricoptères. C’est en tous cas le choix fait par le constructeur chinois Huajun Toys pour son W609, un appareil livré prêt à voler… et à filmer ! Notez qu’il nous a été donné par la boutique GearBest. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que cela a influencé notre chronique.

Le tour du propriétaire

La structure de l’appareil repose sur des bras moteurs en métal léger, à la section carrée, qui semblent plutôt solides. Il faut ouvrir la trappe de la batterie pour s’en apercevoir : ils ne sont pas solidaires les uns des autres, mais simplement engoncés dans le boîtier central. Les cages des moteurs sont imposantes, elles protègent les moteurs eux-mêmes, des brushed très classiques. Les hélices de 13,4 cm de diamètre sont entrainées par des roues que l’on aperçoit à travers les évents dissipateurs de chaleur. Dsc_0049-600L’intégration est réussie : aucun fil ne sort de la structure. En fait, ils passent à l’intérieur des tubes métalliques. Sous 4 des 6 bras sont fixées des rangées de LED, promesse d’un appareil très sapin de Noël. Les deux hélices à l’avant sont bleues… et c’est le seul moyen efficace pour déterminer l’avant de l’arrière de l’appareil. Les dimensions ? 32 cm de large, 28 de long et 11,5 de haut. Le poids ? 155,9 grammes prêt à voler, batterie et caméra incluses. Sans la caméra, son poids descend à 146,1 grammes. Cette caméra pèse moins de 10 grammes ! Elle est branchée avec une mini prise facile à retirer.

Suite du tour

Le train d’atterrissage à emboîter semble solide, avec des rondelles de caoutchouc destinées à amortir les chocs. Sous l’appareil se trouve une caméra fixée à la trappe de la batterie. Dsc_0028-600Elle est reliée à l’appareil par 3 fils discrets, ce qui laisse supposer qu’elle sera pilotable depuis la radiocommande. Cette caméra présente un objectif dont l’inclinaison est réglable presque jusqu’à la verticale – mais pas tout à fait -, une diode et une trappe à l’arrière pour accueillir une carte mémoire de type microSD. D’ailleurs, le W609 est livré avec un exemplaire d’une capacité de 4 Go. Juste à côté de la caméra se trouve un interrupteur On/Off et un loquet qui permet d’ouvrir la trappe de la batterie. Il n’est pas vraiment pratique parce que trop près de la caméra. Pour ouvrir la trappe, il suffit ensuite de pousser la caméra. A vrai dire, pas besoin de refermer ce loquet, la trappe tient bien en place. La batterie est une Lipo 1S 3,7V de 650 mAh branchée par une prise JST rouge. Le tout inspire confiance : le W609 semble assez solide et les pièces sont bien finies.

Avant de décoller

Dsc_0004-600Il faut 4 piles AA pour alimenter la radiocommande, qui fonctionne en 2,4 GHz avec une portée, selon le constructeur, de 100 mètres. Elle est assez grande, plutôt agréable à prendre en mains, mais elle est intégralement faite de plastique. Son design présente des boutons et des molettes… factices. Mais peu importe, les outils principaux répondent à l’appel : les deux joysticks (en mode 2, gaz à gauche, exclusivement), leurs trims, et deux boutons à l’avant. Pour charger la batterie du W609, vous pouvez la laisser dans son logement… mais le fait de débrancher la prise JST rouge suffit généralement à la sortir. Pas grave, elle est facile à remettre en place. L’appareil est fourni avec un câble USB de recharge. Comptez 2h30 pour obtenir une pleine charge, c’est beaucoup plus que les 90 minutes indiquées par le manuel.

Premier décollage

Dsc_0163-600Allumez la radiocommande, glissez l’interrupteur sur On, placez le W609 à plat, attendez un peu : les diodes arrêtent de clignoter, signe que l’appareil est prêt à décoller. Poussez les gaz et… l’hexacoptère se retourne. Aie. Que s’est-il passé ? En fait, le contrôleur de vol est très dépendant du calibrage de départ. Il faut donc être rapide entre le moment où vous passez l’interrupteur sur On et celui où vous posez l’engin à plat au sol. Pour réessayer, il faut éteindre le W609, la radiocommande et recommencer. Cette fois-ci, le décollage est presque parfait, avec une légère dérive qui se corrige facilement avec les trims. Malgré ses 6 moteurs, l’appareil est assez silencieux. Il répond bien aux commandes, de manière assez vive. La stabilisation n’est pas très prononcée.

Ce qui veut dire ?

Dsc_0169-600L’appareil revient à plat lorsque vous lâchez les commandes de direction, mais pas instantanément. Les débutants peuvent être pris au dépourvu s’ils s’attendent à une stabilisation qui compense les approximations de pilotage. Il est important d’anticiper toutes les évolutions, surtout dans un environnement confiné. Il faut décoller de 50 cm au moins : l’effet de sol est assez prononcé. L’appareil fait preuve de suffisamment de puissance pour voler beaucoup trop vite en intérieur. En extérieur, il se débrouille plutôt bien, mais il se révèle très sensible au vent, probablement parce que la portance des 6 hélices est élevée. Il est possible d’éteindre les diodes en appuyant sur le trim haut de la radiocommande. C’est appréciable quand on n’est pas fana des guirlandes électriques volantes.

>>>>La suite de la chronique du W609 se trouve ici..

13 COMMENTAIRES

  1. Ça, c’est juste pour me faire mentir quand je disais que Fred ne parlait plus que de racers et de pilotes émérites! 🙂

  2. Merci pour ce test et cette découverte 😉
    Le rapport qualité prix est intéressant, dommage qu’en extérieur il ne tienne pas trop le vent ….

  3. A la question ”Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que cela a influencé notre chronique” la réponse est test très objectif et non influencé, et c’est très appréciable.

  4. Je confirme le test de Fred, la bonne surprise pour moi est la qualité de la caméra et l’absence de Jello… Bref, un concurrent à Syma X5C1/JJRC H12 et consors. Ma batterie doit être un peu fatigué, je n’ai que 4m30 avec la camera allumée

  5. Bonjour, merci pour votre site que j’ai étudier sous toutes les soudures…
    J’ai voulu acheté ce drone sur GearBest mais ils me demandent presque autant de frais de port que le prix du drone…
    Est-ce normal ?
    Du coup j’ai voulu voir si l’excédant allait disparaitre au moment du payement avec Paypal, et je sais pas ce qui c’est passé mais le magasin me dis que ma commande a été bien enregistrée (à 110 dollars 05 !!!!) quant a Paypal présent seulement dans la rubrique “contester” la transaction du même numéro est indiquée comme “rejetée”.
    Alors, vais-je payer prix double ou avoir un drone gratos ?
    HELP !! PLEASE !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.