Drone à Chartres

25
737

chartrescrashLa police a interpelé un pilote de multirotor à proximité de la cathédrale de Chartres ce mardi 19 mai. Pourquoi ? Parce que son appareil s’est écrasé après avoir survolé la cathédrale.

Comment ?

Les circonstances exactes ne sont pas encore connues, mais il semble peu probable que le vol ait été pratiqué avec les autorisations nécessaires. Ce n’est pas un petit engin, mais un châssis de F550, d’après la photo diffusée par la police.

Source : Radio Intensité

25 COMMENTAIRES

  1. Oui pour ce genre d’engin cela peut se comprendre, mais peux ton utiliser un Hubsan X4 avec protection d’hélice, dans des endroits public (parcs et autre)à l’écart de la foule?
    Car depuis la “phobie” des drones, je me fais régulièrement interpeller par les agents 🙁 m’indiquant qu’il n’est pas autorisé d’utiliser des drones dans l’espace publique. Mais pour moi il y a drone et drone, un Hubsan X4 avec son poids inférieur à 50 grammes est largement moins dangereux qu’un ballon de foot…
    En leur expliquant, certains le tolèrent 🙂 et des fois non 🙁 .
    Y a t’il un argument ou un écrit indiquant que l’utilisation de ce type d’engin dans les parcs ou autre soit possible(je n’en trouve pas dans les différents textes de législations).
    Sans oublier qu’avant les vols au dessus de centrales nucléaire ou sur Paris ne fassent les gros titres, j’avais aucun problème.

  2. La réglementation interdit les vols en zone urbaine, et la notice (plus “light” que les textes) indique que les vols sur la voie publique ne sont pas autorisés. Donc les parcs publics ne le sont pas. Et puisque la réglementation ne fait pas la différence entre un CX-10 et un S1000, les agents peuvent t’interdire de voler.
    Plus il y aura de cas de vols manifestement illégaux (comme celui-ci, en supposant bien sûr que le pilote n’ait pas d’autorisation, il y a tout de même présomption d’innocence 🙂 ), plus on se fera chasser d’endroits où la pratique ne présente pourtant aucun danger, avec un moustique de type nano ou micro quadri.

  3. Encore un incident qui va faire du tort à toute une discipline.
    Encore un imbécile aussi

    Là, on a tous les ingrédients pour du bon vrai fait divers pour l’ info: L’appareil s’ est écrasé, il y a eu un vrai risque, la cathédrale de chartres est connue, présence et interpellation par la Police, etc etc

    Je pressens la précipitation des journalistes là dessus.

  4. avec l’explosion des ventes de drones (100 000 vendus en 2014 en france parait il) il fallait s’attendre a des imbeciles qui font n’importe quoi pour montrer leur video sans interet sur Youtube

    avec tous ces bolos j’ai peur que la legislation se durcisse.Dommage pour ceux qui pratiquent en respectant les quelques regles de bases pleines de bon sens.

  5. d’habitude ce genre d’histoire c’est toujours des dji phantom que à peu près n’importe qui peux piloter alors que là si même les gens qui prennent le temps de monter leur drone eux même font des conneries ça devient grave !

  6. sauf que sur cette vidéo…”Pictures FABRYC est référencé et reconnut par la DGAC Française pour pouvoir opérer sur des zones urbaines.”

  7. La législation est déjà ultra restrictive et les forces de l’ordre font ce qu’elles veulent dès lors où le mot “drone” est évoqué, alors que la simplifier la rendrait plus crédible donc répréhensible vis a vis des vrais délinquants.
    On a “probablement” (je ne juge personne tant que je n’ai pas vu l’explication) affaire à un imbécile qui finalement donne du crédit à la DGAC et aux forces de l’ordre en mettant les pilotes de drones dans le même panier…

  8. Avec le renforcement du plan vigipirate après la menace d’attentat déjouée sur des églises (fin avril), survoler un édifices religieux sans autorisation c’est avoir la presque garantie de se faire arrêter (crash ou pas, et indépendamment des risques pris pour le survol de cette zone urbaine touristique).

    Dommage qu’on entende pas d’avantage parler des progrès permis par l’utilisation de drones civil :
    http://www.francetvinfo.fr/internet/drones/video-comment-les-drones-conquierent-differents-metiers_821627.html

  9. C’est du DJI quand même, chassis et électronique.
    On peut donc imaginer, à la décharge du “pilote”, que cet Hexa F550, c’est fait la malle (c’est du DJI) depuis un point d’envol au environs de Chartres.
    [DJI bashing off]

  10. Je suis sur que c’etait un terroriste qui voulais faire exploser l’église avec un drone rempli de semtex. Il faut absolument interdire les drone. Ils mettent la vie des français en danger.

  11. j’attends avec impatience le premier relou qui va mettre en vente des casques speciales protection contre attaque / chute de drone

    fusionner avec le casque distributeur de biere ca peut le faire

  12. Doit on voire dans ce crash, l’intervention du Divin ?
    Lui aussi serait il manipulé au point de souffler sur ce moustique qui tournait autour de chez lui ? 😉

  13. C’est dommage d’autant plus que c’est pas un drone des plus abordable. On voit énormément de gens aisés qui se paye des drones capable de voler a des kms comme se payer un cerf volant pour la première fois.
    Je vais faire un parallèle avec une autre discipline qu’est l’air soft plus abordable d’un drone a 3000 euros, les répliques d’armes sont très réalistes mais ne peuvent être utilisés sur la voie publique (ça peut se comprendre). C’est une communauté qui ne laisse aucune chances aux petits malins qui veulent jouer les gangsters dans des vidéos sur YouTube.
    Ce qui manque dans le marché du drone, c’est une communauté, des clubs, des associations qui pourraient fédérer et encadrer comme pour l’air soft cette toute nouvelle discipline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.