ImmersionRC annonce les Ezesc

35
1723

22_01_2015 - 1Vous connaissez tous ImmersionRC pour ses systèmes de transmission vidéo ou UHF, mais depuis quelques temps la société innove et s’ouvre au quad de FPV racing et s’est mis en tête de développer la catégorie de produit avec quelques produits en adéquation avec la pratique. Nous vous avions déjà présenté une fonctionnalité qui sera présente sur les ESC du Vortex (le très attendu quad 250 de fpv racing de la marque) Nous en avons appris un peu plus ce weekend sur ces ESC qui s’appellent désormais Ezesc. Ils seront commercialisé seuls pour que vous puissiez en profiter. ils ont un format inhabituel en longueur pour faciliter leur insertion dans les tubes.  Mais avec des dimensions réduites de 43×9 mm il sera aisé de les intégrer sur n’importe quel mini-quad.

Ils embraquent quelques technologies intéressantes a commencer par le OneShot125 qui est un protocole de communication entre la naze32 et les ESC qui “parlent” avec cette technologie à 125 µs and 250 µs au lieux d’un timing normal PWM de1000µs to 2000µs. Le principe est d’envoyer l’instruction en une seule fois ” OneShot” par boucle de calcul du contrôleur de vol et de le faire à chaque fois que le contrôleur à finit de calculer la bonne vitesse de rotation des moteurs. Il en résulte sur le papier une plus grande réactivité. jusqu’à present, cette fonctionnalité ne fonctionnait qu’avec des ESC Kiss. A noter que pour le moment la fonction Oneshot n’est utilisable qu’avec Cleanflght et son App Chrome (gratuit) . De même les Ezesc proposent le Regenerative Braking qui permet de récupérer un peu d’énergie durant les phase de décélération, une fonctionnalité dont on ne connait pas encore l’efficacité, car celle-ci est difficilement mesurable. Bien entendu la fonction rotorsense est de la partie, pour rappel, elle permet de déterminer le sens de rotation des moteurs à la main. 

DSC_1944

Ils devraient être disponible durant le premier trimestre 2015, sans date précise pour un tarif encore indéterminé mais que nous pouvons estimer sans trop de risques un tarif autour de 20$US. La première série sera un modèle de 12A et un modèle plus musclé est au programme.

Une affaire à suivre car avec ce genre de produits immersionRC risque de “révolutionner” les technos des ESC. (private joke inside)

35 COMMENTAIRES

  1. Sympa, un peu d’innovation.
    Pour ma part je n’aime pas la forme, difficilement logeable entre 2 plaques principales par exemple, je préfère le format carré.
    Par contre, je trouve les innovations très intéressantes !

  2. c’est bien de réduire le timing, mais au final ça se traduit par des instructions qui changent sur 1/145121… de rotation de l’hélice non ?
    les autres innovations ont l’air sympa sinon… il y a une video sur Tested qui parle de la même chose :
    http://youtu.be/5bX4aOfs1co

  3. C’est ma dernière question, c’est promis ! Quel est le multirotors le moins cher qui puisse soulever une goprohero pendant au moins 3 min ?

  4. Un Krapouniack bi rotor avec compresseur alternatif à pustons bi convexes a pas variables. AVIC une lipob1s de 0,05 mah rechargeable
    en moins de 3 secondes tu dois tenir 3 heures à moins. Ça c’est du matos!

  5. Mercinpour ta réponse mais j’ai un petit budget, c’est pour Ca que j’ai demandé quel était le moins cher

  6. je prefère la methode classique plus sur selon moi que cette programmation
    Pouvoir choisir a posteriori le sens de rotation n’a pas vraiment d’interet surtout sur les mini: car il est très simple de souder la moitié des ESC dans un sens vers le moteur et l’autre moitié dans l’autre. Puis en brancher un, determiner son sens de rotation et ensuite il suffira de les alterner lors de l’installation de ces groupes propulseurs.
    Au final ça fait même moins de manipulation que sur ces ESC “programmables”

  7. “récupérer un peu d’énergie durant les phase de décélération”

    sur un avion capable de planer oui, sur un multi c’est impossible puisque l’on ne coupe jamais complètement les moteurs même dans un “freinage”

  8. mais pourquoi devoir souder, ou desouder alors qu on peut s en passer????
    c est ca que je pige pas, ca change rien sauf que là tu soudes tes esc propre, sans te soucier du sens, SANS DEVOIR PEUT ETRE DEFAIRE ET REFAIRE TON TRAVAIL, tout ce que t as à faire c est tourner les hélices dans le sens de rotation…

  9. ImmersionRC… ce que j’aime leurs produits (que j’utilise) mais ce que je déteste leur façon de répondre aux clients sur fpvlab…. j’en avais entendu parler plusieurs fois avant de tester moi même… juste abérent qu’une société parle ainsi aux clients qui ont parfois certaines questions. enfin bref. Dans le milieu du quad ils nt encore tout à prouver, il n’y a pas grand monde qui se rue sur le xugong… alors débarquer dur le marché mature des racer 250, il va falloir innover.

  10. hello mickawell, tu as des liens à me passer svp par rapport à fpvlab?
    Questions innovations sur le vortex, ca prends la bonne pente 😉
    thxxx

  11. Oui ImmersionRC mettent rapidement des produits que je qualifierais de “bon” sur le marché 🙂 par contre ils ont d’énormes efforts à fournir dans le sens de la communication après mise sur le marché 🙁 La mise à niveau de leurs produits, releases soft, etc ne sont pas ce que j’appellerais limpide et ne coulent pas de source …:(

  12. Concernant les ESC je vais tester les : “ZTW Spider Series 12A OPTO ESC With SimonK Program” dans mon Y6-Race_350 où ils seront placés dans des bras, tube de 20mm; avec leur largeur de 15mm sur 26mm de long et 6mm d’épaisseur, ils rentrent très bien, même superposés deux à deux …
    http://www.banggood.com/ZTW-Spider-Series-12A-OPTO-ESC-With-SimonK-Program-p-946402.html

    (Méthode déjà appliquée, dans des bras de 30mm avec des ESC 40A_Opto, avec succès sur une machine de 3,5kg // http://vimeo.com/90361310 )

  13. Etrange, c’est justement sur les multi-rotor que cette technologie est la plus appropriée… pour maintenir le multi dans l’angle désirée, les moteurs subissent des constantes accélération/décélération, pour ceux qui ont du mal à le visualiser, l’apparition des overlays blackbox sur youtube le montre bien et sont très instructifs 😉

  14. Oui, effectivement, l’image véhiculée sur fpvlab (par une seul personne, il faut l’avouer…) est parfois …troublante… Sander est quelqu’un qui a beaucoup apporté au milieu, mais qui d’après moi n’as plus de patience avec les noobs qui posent 100 fois la même questions, c’est pourtant le principe d’un forum…il devrait déléguer et garder ses compétences pour les cas pointus.
    Sinon c’est l’image de la société qui prends…et c’est normal.
    J’attends aussi beaucoup d’innovation, il existe une palanqué de modèles, peu se différencie, à moins que l’innovation soit simplement de prendre tout ce qui se fait de bien sur le marché et le proposé dans une version “sans prise de tête et soudure”, pour une partie des futurs acheteurs, cela a du sens… pour les autres on attends de le voir en vol !

  15. si tu lis ce que j’explique justement je ne fais le travail qu’une seule fois ! Il n’y a aucun besoin de defaire refaire son travail avec cette methode sure et compatible avec tous les ESC du monde.

    Quand au principe de tourner les helices j’ai peur que la majorités des gens n’ait pas la présence d’esprit de ne pas faire ça avec les doigts directement. Or ne pas mettre les doigts dans le champs des hélices c’est juste la regle N°1 du modélisme et du bon sens!!!

    Et pour finir de toute façon sur les mini j’ai tendance de plus en plus a monter des connecteurs afin de facilité le remplacement des moteurs et ESC. Car autant sur une machine de prise de vue je soude tout, autant sur ce genre de jouet peu coûteux qui n’on de toute façon pas une durée de vie très longue…

  16. ralentissement oui, mais ils sont maintenu constament sous une charge (sinon ils s’arreteraient et crash) donc pas d’effet alternateur

  17. un peu d’accord je suis entièrement équipé (20 machines) en émetteur video de chez eux et je le regrette, la fiabilité est aléatoire et les signaux ne sont pas propre du tout (perturbation des antennes GPS si non ajout d’un filtre).
    A terme je pense tous remplacer par une autre marque

    Pour mes test UHF (produit pour l’export) j’ai abandonné leurs produits également pour du TSLR meilleur a tout point de vue y compris niveau SAV !

  18. moi quand je soude des fils et que parce que ca tourne pas dans le bon sens, je doit en desouder deux et resouder, j appele ca defaire pour refaire

  19. ???? Quoi ? alors on nous ments ??? Toutes les technologies utilisant le regenerative braking seraient une farce ?
    Ah ben mince… je vais renvoyer mes kiss alors ! , c’est de l’arnaque!!! … quoique…

    …je vais peut-être faire confiance à Felix, le concepteur, il a l’air de savoir de quoi il parle 😉

  20. Une voiture n’a son moteur qui continue a accélérer quand on freiné, un peu de bon sens suffit à le comprendre.
    Ensuite pour récupérer de l’énergie il faut de l’inertie, je la cherche avec des moteurs minuscules et des hélices en plastiques. Bref il ne faut pas croire tous les arguments marketing

  21. Merci pour le “bon sens”, je ressouderais mes fils 🙂
    Faire le parallèle avec les voitures n’est peut-être pas judicieux…
    L’objectif et le gain premier n’est pas de remplir la batterie dans le cas d’esc comme les kiss, ultra et les futurs ez annoncé ici… mais d’apporter un plus à leur fonction : faire tourner les moteurs à la vitesse demandé de la manière la plus précise possible.
    Cette techno ne s’appuie pas que sur la récupération de l’énergie cinétique, mais surtout de récupérer l’énergie électrique présente dans le moteur lors d’un ordre de décélération. Sans cela, cette énergie électrique est simplement transformé en chaleur au niveau des moteurs, ce qui entre autre permet au moteur de ralentir plus vite et donc d’obéir plus vite.
    Le nom de la techno “regenerative braking” peut effectivement porter à confusion, mais l’inverse du dynamic braking porte ce nom, d’où le choix je présume…

  22. Fonction non vital, mais O combien plaisante… parce que qu’on aime bien monter proprement ses esc et moteur avec du joli wire mesh autour, c’est galère de devoir recommencer…
    Et ta solution peut s’appliquer quand on peut précisement repérer les fils de phases de moteurs, sur les petits… ben c’est pas possible 🙂
    Et puis il ne faut pas oublier que ce sont des multis ou les moteurs et esc se changent fréquemment, alors se rappeler des autres branchement sans réouvrir les gaines thermo et les protections de cable…
    Bref, ce petit “gadget” va dans le bon sens, celui de l’innovation, à part parrot et dji, peu de société le font et beaucoup ne font que “recopier”.
    Par contre au niveau sécurité, je préconiserais de le faire sans l’hélice effectivement ! 😉

  23. La méthode de multiRconcepet est super.
    J’explique:

    -pour un quadri, tu soudes 2 moteurs avec les mêmes correspondances de fils moteur/ESC, et 2 autres moteurs en inversant 2 fils.
    Dans tous les cas tu auras toujours 2 moteurs qui seront en sens inverse.
    Il ne reste plus qu’a placer les moteurs selon leurs sens de rotation.
    Cela ne vaut bien sur que si les fils moteurs sont bien différenciés.
    J’ai bon ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.